Mortalité infantile

La mortalité infantile représente le nombre d’enfants qui meurent pendant une certaine période de temps, souvent de 0 à 1 ans ou de 0 à 5 ans, rapporté à 100, 1000 ou 100’000 naissances d’enfants vivants. Dans cet article on parlera surtout de la mortalité de 0 à 5 ans rapportée à 100 naissances d’enfants vivants.

Publicité

19ème siècle
Au 19ème siècle (années 1800),  le taux de mortalité infantile à 5 ans pour 100 naissances d’enfants vivants était d’environ 30%. Autrement dit, 30 enfants sur 100 mourraient avant d’atteindre l’âge de 5 ans. En Allemagne, ce taux pouvait atteindre les 50%.

2015
En 2015, le taux de mortalité infantile à 5 ans pour 100 naissances d’enfants vivants au niveau global était de 4,3%. Il était même de 0,3% en Suède.

Origines d’une baisse massive du taux de mortalité entre le 19ème siècle et le 20ème siècle (surtout la 2ème partie) : 
1. Meilleure hygiène en général (bains/douches, nettoyage des surfaces, égouts, savons, produits d’hygiène…) – prise de conscience de l’importance de l’hygiène dans la société.
2. Antibiotiques (les premiers antibiotiques ont été mis sur le marché surtout dès les années 1930).
3. Vaccination. Les vaccins ont permis de prévenir de nombreuses maladies infectieuses autrefois mortelles.

Causes de mortalité infantile au 21ème siècle
– La pneumonie est l’une des principales causes de mortalité infantile au 21ème siècle, on estime qu’environ 1,6 millions d’enfants meurent chaque année à travers le monde à cause de cette maladie pulmonaire.
– La coqueluche est une autre maladie infectieuse à l’origine de mortalité infantile. La vaccination est essentielle et au centre de la stratégie pour limiter la mortalité infantile surtout dans des pays en voie de développement. La coqueluche fait plus de 500’000 morts par an chez les enfants.

Sources & Références : 
Superinteressante (janvier 2019), Larousse Médical, OMS

Rédaction de l’article : 
Le 12 janvier 2019

Ecriture de l’article : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.01.2019