Publicité

Le taux de réinfection par la Covid-19 est inférieur à 1% pour les personnes atteintes d’une forme grave de la maladie (étude)

COLUMBIA – Une étude portant sur plus de 9’000 patients américains atteints d’une infection grave de la Covid-19 a montré que moins de 1% d’entre eux ont contracté à nouveau la maladie, avec un délai moyen de réinfection de 3,5 mois après un premier test positif. Telles sont les conclusions d’une étude menée par des chercheurs de la faculté de médecine de l’Université du Missouri et de MU Health Care. Les résultats ont été publiés le 15 juin 2021 dans le journal Clinical Infectious Diseases (DOI : 10.1093/cid/ciab345).

Publicité

Les chercheurs ont fait équipe avec le MU Institute for Data Science and Informatics et le Tiger Institute for Health Innovation pour examiner les données de 62 établissements de santé américains. Ils ont constaté que 63 des 9’119 patients (0,7%) atteints d’une infection grave par la Covid-19 ont contracté le virus une seconde fois, avec une période moyenne de réinfection de 116 jours. Sur les 63 patients réinfectés, deux (3,2%) sont décédés. Les patients catégorisés comme non-blancs étaient plus exposés au risque de réinfection que les patients blancs.

Le taux de réinfection par la Covid-19 est inférieur à 1 % pour les personnes atteintes d'une maladie grave (étude)

L’asthme et la dépendance à la nicotine associés à la réinfection

L’étude a également révélé que l’asthme et la dépendance à la nicotine étaient associés à la réinfection selon le chercheur principal Adnan I. Qureshi, MD, professeur de neurologie clinique à la MU School of Medicine. Il faut cependant noter qu’un taux significativement plus faible de pneumonie, d’insuffisance cardiaque et de lésion rénale aiguë a été observé avec la réinfection par rapport à l’infection primaire.

Le prof. Qureshi a défini la réinfection par deux tests positifs séparés par un intervalle supérieur à 90 jours après la résolution de l’infection initiale, confirmée par deux tests négatifs consécutifs ou plus. Il a analysé les données des patients qui ont reçu des tests en série entre décembre 2019 et novembre 2020.

Confirmation d’une réinfection possible par la Covid-19

Il s’agit de l’une des plus grandes études de ce type aux États-Unis, et le message important qui en découle est que la réinfection par la Covid-19 après un cas initial est possible. Par ailleurs, la durée de l’immunité que procure une infection initiale n’est pas complètement claire.

Références & Sources :
– Clinical Infectious Diseases (DOI : 10.1093/cid/ciab345)
– MU Institute for Data Science and Informatics et le Tiger Institute for Health Innovation

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Date de dernière mise à jour du dossier :
18.06.2021

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2021 Pixabay

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 18.06.2021

Publicité