Publicité

Carbocystéine

La carbocystéine (parfois écrit carbocistéine) est une molécule appartenant au groupe des mucolytiques. Elle est utilisée pour le traitement des maladies des voies respiratoires avec une formation de sécrétions épaisses, par exemple en cas de toux (grasse) due à un refroidissement ou de bronchite.

Noms :
Carbocystéine (nom français), carbocistéine (autre nom français), Carbocystein (nom allemand), Carbocisteinum (nom latin), SCMC, S-Carboxyméthylcystéine
Code ATC : R05CB03

Formule molécule :
C5H9NO4S

Métabolisme :
La carbocystéine a un temps de demi-vie de 1,5h à 2,5h, c’est un temps court de demi-vie.

Effets :
La carbocystéine facilite l’expectoration des sécrétions visqueuses et stagnantes. Il facilite la respiration, calme la toux et facilite l’expectoration du mucus. La carbocystéine est un fluidifiant ou mucolytique.

Indications :
Toux grasse, c’est-à-dire avec production exagérée de mucus visqueux lors de refroidissements ou rhume
Bronchite
Laryngite

Effets secondaires :
En usage interne (sirop), la carbocystéine peut occasionnellement engendrer des troubles gastro-intestinaux. Ceux-ci se manifestent par des douleurs stomacales, des sensations de brûlure (pyrosis), des malaises, des vomissements ou des diarrhées. Occasionnellement, il peut aussi se produire des maux de tête, cas dans lequel il est conseillé de réduire la dose.
Dans des cas plutôt rares, des réactions d’hypersensibilité (allergies) peuvent se produire. Celles-ci se manifestent généralement sous forme de démangeaisons, d’éruptions cutanées ou de malaises. En cas de symptômes de ce genre, vous devez immédiatement arrêter la prise de la carbocystéine en sirop et consulter le plus rapidement possible un médecin.

Contre-indications :
Usage interne (sirop) :
Enfants de moins de 2 ans, ulcère gastro-intestinal actif, allergie (hypersensibilité).

Formes galéniques :
En mono-préparation (seulement la carbocystéine) la molécule est disponible en sirop, en tout cas en Suisse. Associée avec une ou d’autres molécules, c’est-à-dire, en multi-préparations on la trouve aussi en spray nasal et en gouttes nasales (ex. en Suisse dans Triofan® Rhume).

Médicaments en Suisse (selon Compendium.ch, état en juin 2022) :
Mono-préparations (avec un seul principe actif) :

Amavita Carbocistéine
Carbocifelan, Sirop
– Coop Vitality Carbocistéine 
GEM® Mucolytique, Sirop (Tentan AG)
Pectorex Mucolytique, Sirop
SUN STORE Carbocistéine, Sirop
Multi-préparations :
Triofan® Rhume (carbocystéine, xylométazoline)
Triofan® Rhume sans conservant (carbocystéine, xylométazoline)

Remarques :
Alternative :

L’acétylcystéine est un autre fluidifiant (mucolytique) qui peut être une alternative efficace à la carbocystéine. Davantage d’études, parfois bien documentées, ont été publiées sur l’acétylcystéine que sur la carbocystéine.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, OMS, Compendium.ch, Swissmedic.ch, PHARMA-INFO
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020), Journal of Clinical Psychiatry (DOI : 10.4088/JCP.15r09984)

Crédits photos :
Fotolia.com, Adobe Stock

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien suisse)

Dernière mise à jour : 
03.06.2022

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.06.2022
Publicité