Publicité

Ascosal ® comprimés effervescents

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Ascosal et quand est-il utilisé ?

Ascosal contient les principes actifs acide acétylsalicylique et vitamine C. L’acide acétylsalicylique a des propriétés analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires. Le supplément de vitamine C est destiné à couvrir un besoin rendu plus important par le refroidissement et à renforcer les fonctions de défense immunitaire.

Ascosal est utilisé dans le traitement symptomatique de la fièvre et/ou des douleurs en cas de refroidissement.

Enfants âgés de plus de 12 ans : Uniquement sur prescription, et non selon un libre choix (voir aussi “Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de la prise d’Ascosal ?”).

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Ascosal ne doit pas être utilisé pendant plus de 3 jours, sauf si vous avez une prescription médicale.

Les analgésiques ne doivent pas être pris régulièrement sur une période prolongée

sans contrôle médical. En cas de douleurs persistantes, veuillez consulter un médecin.

La posologie indiquée ou prescrite par le médecin ne doit en aucun cas être dépassée.

Veuillez considérer que la prise prolongée d’analgésiques peut favoriser à son tour la survenue de céphalées.

En outre, la prise prolongée d’analgésiques, surtout en cas d’association de plusieurs principes actifs analgésiques, peut entraîner une lésion rénale persistante avec risque d’insuffisance rénale (néphropathie due aux analgésiques).

Quand Ascosal ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne pouvez pas utiliser Ascosal dans les cas suivants :

– si vous êtes allergique au principe actif acide acétylsalicylique, à d’autres salicylates,  

    à l’acide ascorbique (vitamine C) ou à tout autre ingrédient ou si vous avez pris

    des analgésiques ou des antirhumatismaux, autrement dit des anti-inflammatoires non

    stéroïdiens, si vous avez eu des difficultés respiratoires ou des réactions cutanées de type

    allergique.

– si vous avez un ulcère à l’estomac, un ulcère duodénal ou des saignements

    gastro-intestinaux.

– si vous avez une tendance hémorragique accrue d’origine pathologique.

– en cas de maladies graves du foie et des reins.

– en cas d’inflammations intestinales chroniques (maladie de Crohn, colite ulcéreuse)

– en cas d’insuffisance cardiaque grave

– si vous devez prendre du méthotrexate en même temps à une dose de plus de 15 mg

    par semaine.

– si vous êtes enceinte ou si vous allaitez (voir le paragraphe « Ascosal peut-il être pris

 pendant une grossesse ou un allaitement ? »)

– chez les enfants de moins de 12 ans

Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de la prise d’Ascosal ?

Pendant le traitement par Ascosal, de rares saignements ou, dans certains cas isolés, des perforations peuvent se produire au niveau de la muqueuse du tractus gastro-intestinal supérieur (perforations gastro-intestinales). Ces complications peuvent survenir à tout moment pendant le traitement, même sans symptômes avant-coureurs. Pour réduire ce risque, il faut administrer la dose efficace minimale nécessaire sur une durée de traitement la plus courte possible.

Avertissez votre médecin si vous avez des douleurs à l’estomac et si vous pensez que ces douleurs sont liées à la prise de ce médicament.

Les patients plus âgés peuvent être plus sensibles à ce médicament que des adultes plus jeunes, c’est pourquoi il est particulièrement important que les patients âgés avertissent immédiatement leur médecin s’ils constatent d’éventuels effets secondaires.

Dans les situations suivantes, vous ne pouvez prendre Ascosal que sur prescription médicale et sous surveillance médicale :

– Si vous êtes actuellement sous traitement médical pour une maladie grave.

– Si vous avez souffert auparavant d’un ulcère de l’estomac ou du duodénum.

– Si vous souffrez d’une maladie du cœur ou de troubles rénaux ou si vous souffrez d’une importante déshydratation, provoquée par exemple par de fortes sueurs, par une diarrhée ou suite à une très longue chirurgie ; la prise d’Ascosal peut affecter la fonction de vos reins, ce qui peut entraîner une augmentation de la tension artérielle et/ou des accumulations de liquide (œdèmes).

– Si vous avez une maladie du foie.

En cas d’asthme, d’urticaire, de polypes nasaux, de rhume des foins ou d’autres allergies, en cas de maladie héréditaire rare des globules rouges, appelée aussi « déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase », ainsi qu’en cas de traitement par anticoagulants (anticoagulants, anticoagulants) ou hypotenseurs, la prise d’Ascosal ne doit s’effectuer qu’en suivant strictement les instructions de votre médecin.

En raison de leur teneur élevée en sodium, les comprimés effervescents d’Ascosal ne devraient être utilisés qu’à titre exceptionnel pour les patients qui se sont vus prescrire une alimentation hyposodée.

Les patients et patientes ayant une tendance à faire des calculs rénaux d’oxalate de calcium ou présentant une récidive de calculs rénaux ou des troubles du métabolisme du fer (thalassémie, hémochromatose) ne peuvent prendre Ascosal qu’après avoir consulté leur médecin.

Les jeunes patients de plus de 12 ans atteints de fièvre, de grippe, de varicelle ou d’autres maladies virales ne peuvent prendre Ascosal que sur prescription médicale et uniquement en tant que seconde option de médication. Si des pertes de connaissance associées à des vomissements se produisent dans le cadre de ces maladies ou au moment où les symptômes s’atténuent, vous devriez immédiatement consulter votre médecin.

La prise d’Ascosal en traitement de longue durée en même temps que d’autres médicaments peut amplifier les effets des préparations de cortisone, des antispasmodiques (antiépileptiques), des anticoagulants, des préparations de digoxine et de lithium contre la dépression. Cela peut provoquer une augmentation des effets indésirables de ces médicaments.

Les effets des médicaments anti-goutteux (probénécide et sulfinpyrazone), des médicaments augmentant la sécrétion d’urine (diurétiques) et des antihypertenseurs peuvent être diminués.

En cas de prise simultanée d’antirhumatiques ou de méthotrexate (utilisés par exemple pour traiter la polyarthrite chronique ; voir aussi « Quand ne doit-on pas prendre Ascosal ? »), on peut observer éventuellement une amplification des effets indésirables.

Ascosal peut augmenter le risque d’hémorragie en cas de prise simultanée avec des préparations à base de cortisone, d’alcool ou avec des médicaments appartenant au groupe des inhibiteurs du recaptage de la sérotonine et servant à lutter contre les dépressions.

La prise simultanée d’Ascosal et d’antidiabétiques (p. ex. insuline, sulfonylurées) peut réduire la glycémie.

Même à faible dose, l’acide acétylsalicylique réduit l’excrétion d’acide urique. Cela peut déclencher un épisode de goutte chez des patients ou patientes qui présentent déjà un défaut d’élimination de l’acide urique.

S’il existe un risque accru de complication hémorragique (p. ex. en période de menstruation ou en cas de blessures), la prudence est de rigueur, surtout pendant et après des interventions chirurgicales (et également dans le cas d’interventions mineures (des extractions dentaires par ex.), cela peut augmenter notablement la tendance au saignement.

Avant toute intervention chirurgicale, vous devez consulter votre médecin ou votre dentiste ou l’informer de votre traitement.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien/ne ou votre droguiste, si vous

– souffrez d’autres maladies,

– d’allergies ou

– si vous prenez d’autres médicaments (signalez aussi ceux que vous avez achetés vous-mêmes !).

Ascosal peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Grossesse

Pendant la grossesse, le médicament ne doit être pris que sous stricte surveillance médicale. Ascosal ne doit pas être pris au cours des trois derniers mois avant la date de naissance prévue

Allaitement

Ascosal ne doit pas être pris pendant l’allaitement. Si ce traitement est nécessaire, il faudra arrêter l’allaitement et passer à une alimentation au biberon.

Comment utiliser l’Ascosal ?

Adultes de plus de 40 kg : 1 comprimé effervescent par prise. Ne pas dépasser la prise de 6 comprimés sur une période de 24 heures.

Jeunes de plus de 12 ans et pesant plus de 40 kg:1 comprimé effervescent par prise. Ne pas dépasser la prise de 4 comprimés sur une période de 24 heures.

Les enfants peuvent prendre Ascosal uniquement sur prescription médicale et seulement en second choix.

Les enfants âgés de moins de 12 ans : Les effervescents Ascosal ne conviennent pas pour les enfants de moins de 12 ans.

Laisser dissoudre complètement le comprimé effervescent dans un verre d’eau (au moins 1.5 dl) et boire.

Une durée de 4 – 8 heures entre deux prises doit être respectée.

Conformez-vous à la posologie indiquée dans cette notice ou prescrite par votre médecin.

Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien ou à votre droguiste si vous estimez que l’effet du médicament est trop faible ou au contraire trop fort.

Quels effets secondaires Ascosal peut-il provoquer ?

Des troubles gastriques peuvent se manifester en tant qu’effets secondaires.

Dans de rares cas, des réactions d’hypersensibilité telles que des gonflements de la peau et des muqueuses (nez congestionné par ex.), des éruptions cutanées, de l’asthme, des difficultés respiratoires, ainsi que des ulcères gastro-intestinaux, des hémorragies gastro-intestinales, des ecchymoses, des saignements de nez ou des saignements des gencives ou une augmentation possible du temps de saignement peuvent aussi se produire. Très rarement, des saignements plus graves ont été signalés, pouvant mettre en danger la vie des patients dans certains cas.

Dans de rares cas, des étourdissements, des maux de tête, des troubles visuels et des états de confusion peuvent apparaître.

Si des réactions d’hypersensibilité se manifestent, il faut arrêter de prendre ce médicament et consulter immédiatement un médecin.

Si les selles deviennent noires ou si des vomissements sanglants se produisent pendant le traitement, il faut arrêter immédiatement de prendre ce médicament et consulter rapidement un médecin.

Dans certains cas, on a pu observer des dysfonctionnements hépatiques et rénaux, ainsi qu’une diminution du taux de glycémie.

Des bourdonnements dans les oreilles et/ou une sensation soudaine d’inconfort (nausées, vomissements, somnolence, transpiration excessive) peuvent être des symptômes indiquant un surdosage. Arrêtez alors immédiatement le traitement par Ascosal et consultez rapidement un médecin.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien ou votre droguiste.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament doit être conservé dans son emballage d’origine, à l’abri de l’humidité, à température ambiante (15-25° C) et hors de portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien ou votre droguiste, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels de santé.

Que contient Ascosal ?

1 comprimé effervescent contient :

Principes actifs: 500 mg d’acide acétylsalicylique et 240 mg d’acide ascorbique (vit. C).

Excipients : saccarine sodique, sodium de cyclamate, arômes.

Numéro d’autorisation

55’442 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Ascosal ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie ou en droguerie, sans ordonnance médicale.

Boîtes de 10 et 20 effervescents

Titulaire de l’autorisation

Dr. Grossmann AG Pharmaca, 4127 Birsfelden – Bâle/ Suisse

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2017 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 27.10.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 22.10.2021
Publicité