Publicité

5 choses à savoir sur les maux de tête

NEW YORKLes maux de tête comptent parmi les principales causes de consultation médicale. Découvrez 5 informations que vous devriez savoir pour bien prendre en charge les maux de tête.

1. Chaque mal de tête peut être différent

10 bons conseils pour prévenir la migraineSelon les spécialistes, il existe plus de 300 maux de tête de formes différentes qui peuvent être classés dans 3 catégories : la céphalée de tension, la migraine et la céphalée en grappe. Ces maux peuvent apparaître de façon soudaine ou progressive. Pour choisir le bon traitement, il s’avère essentiel d’identifier de quel type de mal de tête il s’agit.
– La céphalée de tension est le type le plus fréquent de mal de tête. Elle touche près de 60% de la population. Elle se reconnaît par une douleur ressentie dans la région frontale, comme si les deux côtés de la tête étaient serrés par un étau.
– La migraine est aussi assez fréquente et affecte 36 millions d’Américains, soit un peu plus de 10% de la population.  Elle se caractérise par l’apparition de nausées et de vomissements qui accompagnent la douleur.
– La cluster headache ou céphalée en grappe est un mal de tête particulièrement douloureux. Cette affection touche 100’000 Américains. La douleur est particulièrement intense. Elle apparaît en grappe sur la tête, le plus souvent devant un œil, avec l’apparition de rougeur ou l’écoulement des larmes.

Les causes des maux de tête peuvent être une maladie comme un cancer du cerveau, mais la plupart du temps il s’agit de la manifestation de nombreuses autres maladies, notamment infectieuses, et traumatismes. Découvrez toutes les causes des maux de tête

2. Le mal de tête est souvent mal diagnostiqué

L’erreur de diagnostic est souvent fréquente à cause d’un manque de formation (continue) des médecins sur les nombreuses causes des maux de tête, comme le relève l’hôpital américain de référence NYU Langone. Il n’est pas toujours facile de différencier les maux de tête, un médecin peut par exemple confondre un hemicrania continua (un rare mal de tête qui apparaît d’un seul côté et persiste pendant des mois) avec une migraine.  Si votre mal de tête persiste, consultez un médecin spécialiste des maux de tête comme un neurologue.

3. Les enfants aussi peuvent souffrir de mal de tête

Les enfants peuvent souffrir de mal de tête, notamment de migraine. Parfois le pédiatre peut penser que seules les maladies infectieuses comme la grippe en est à l’origine. Or, ce n’est pas toujours le cas et l’entourage devra prendre en compte ces douleurs.

4. La prise de médicaments ne résout pas toujours les maux de tête

codoliprane posologiePour chaque type de mal de tête, il faudra privilégier une certaine thérapie. Lors de migraines, par exemple, des thérapies préventives  (ex. triptans) permettent de réduire les crises. Mais il faudra aussi faire régulièrement de l’exercice physique, avoir un bon sommeil et éviter les facteurs déclencheurs de la migraine comme la caféine ou l’alcool. En général, il est conseillé de se reposer, de boire régulièrement et de ne pas rester trop longtemps devant un écran pour prévenir le mal de tête. Découvrez tous nos conseils pour prévenir et soigner la migraine

5. Sauf exception, évitez de vous rendre aux urgences pour un mal de tête

Si le mal de tête persiste et dure longtemps ou si vous suspectez une maladie, le mieux est de consulter un médecin. Évitez cependant les urgences, sauf exception, notamment en cas de migraine, car ce lieu n’est pas adapté avec souvent une forte lumière et du bruit.

Le 8 décembre 2017. Par la rédaction de Creapharma.ch (supervision scientifique de Xavier Gruffat, pharmacien). Sources : NYU Langone (New York, Etats-Unis), Mayo Clinic.
Crédits photos : Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.01.2018