Publicité

Comment manger et boire (alcool) modérément pendant les fêtes ?

Comment manger et boire (alcool) modérément pendant les fêtes ?La période des fêtes arrive et avec elle les occasions de manger et de boire se multiplient. Si le message semble parfois un peu confus sur la consommation d’alcool et en particulier du vin, l’essentiel à retenir est que malgré ses éventuels bienfaits sur la santé, notamment sur le cœur (les études sont de plus en plus critiques), l’alcool n’est pas sans risque, en particulier en cas d’abus. L’excès favorise, en effet, les maladies cardio-vasculaires et peut même entraîner le développement de certains cancers ou maladies graves avec une diminution de l’espérance de vie. Quant aux gâteries diverses et aux aliments spéciaux qui viennent agrémenter les fêtes, il est souvent difficile de s’en priver et de surveiller son régime. En modérant votre enthousiasme, vous arriverez plus facilement à maintenir votre poids au lieu d’en gagner pendant les périodes festives de la fin d’année. Voici quelques conseils qui vous aideront à boire et à manger sans prendre trop de poids ou mettre en péril votre santé pendant les fêtes.

6 conseils pour boire moins d’alcool

1. Limitez votre consommation d’alcool à 1 à 2 verres maximum par jour

La notion de modération est assez difficile à définir, mais il est conseillé pour les femmes de ne pas dépasser 1 verre d’alcool par jour pour en tirer tous les bienfaits. Pour les hommes, la quantité indiquée est de 2 verres par jour. Si vous arrivez à respecter ce conseil, l’alcool pourra avoir un effet bénéfique sur votre santé comme un risque moindre de diabète, de développer une maladie cardiaque ou d’être victime d’accident ischémique cérébral qui se manifeste comme une brève attaque ressemblant à un AVC. Attention, cela ne veut pas dire que la consommation régulière d’alcool, puisqu’elle est modérée, exclut tout risque d’atteinte à la santé. En effet, même une moindre quantité peut favoriser le développement de certains cancers comme celui de l’œsophage, mais les risques restent cependant minimes.

Comment manger et boire (alcool) modérément pendant les fêtes ?

2. Buvez de l’eau

Pendant les fêtes, c’est surtout le plaisir d’être ensemble et de se retrouver qui doit primer. Pour éviter l’excès dû à la détente et à la bonne humeur, pensez à prendre un ou plusieurs verres d’eau ou de boisson non alcoolisée avant de vous attaquer aux boissons alcoolisées. Entre chaque verre d’alcool, n’hésitez pas à reprendre de l’eau, cela vous permettra de boire l’alcool uniquement pour le goût et le plaisir et non pour étancher votre soif. Il devient ainsi plus facile d’être raisonnable, car il faut savoir que l’alcool déclenche le mécanisme de soif.

3. Coupez l’alcool

Utiliser de l’eau gazeuse pour couper l’alcool vous permet également de limiter votre consommation. De plus, les bulles de l’eau gazeuse favorisent la sensation de satiété.

4. Préférez les cocktails moins alcoolisés

Une autre façon de boire moins pendant les fêtes serait de varier le plaisir. Osez le changement et choisissez des cocktails moins alcoolisés. Au lieu de prendre du whisky ou du gin, par exemple, vous pouvez boire un cocktail à base de cognac pour réduire votre taux d’alcool.

5. Buvez lentement

Si vous avez tendance à beaucoup boire. Ajoutez ce conseil aux astuces précédentes. Quand vous buvez, prenez l’habitude de poser votre verre après chaque gorgée. Ce geste simple vous aidera à réduire votre consommation. L’alcool met un certain temps à agir, donc buvez lentement et prenez des pauses.

6. Mangez quelque chose avant de boire

La peur de vomir peut inciter certains à ne pas trop manger et pourtant il est conseillé de toujours manger quelque chose avant de boire de l’alcool. Même si cela ne fera pas baisser le niveau d’alcoolémie, c’est mieux pour la santé et c’est une habitude qui peut réduire la consommation, car elle favorise la satiété. De plus, le fait de manger va ralentir l’effet de l’alcool sur l’organisme.

8 conseils pour ne pas prendre du poids pendant les fêtes

Les périodes de fêtes offrent une belle occasion pour se faire plaisir et profiter d’un moment privilégié en famille ou avec les proches. Pensez cependant à manger avec modération pour éviter de prendre quelques kilos après cette succession de célébrations. Voici 8 conseils qui vous permettront de vivre pleinement les fêtes tout en gardant votre ligne.

1. Préparez votre corps avant Noël ou le réveillon

L’idéal est de prendre des repas légers et équilibrés avant les festivités. Mangez sain pour éliminer le stock de sucre et mieux vous préparer à consommer les repas caloriques des fêtes. En plus d’un régime naturel où la part belle sera donnée aux fruits et légumes, n’hésitez pas à faire du sport pour brûler les calories et pouvoir ainsi vous permettre de manger quelques gâteries le jour venu. L’idéal serait de préparer le corps plusieurs jours, voire quelques semaines avant les fêtes pour un meilleur résultat. Attention, l’idée ici ne consiste pas à vous priver, mais à manger équilibrer.

2. Passez en mode nettoyage le lendemain

Pour permettre au corps de bien digérer les repas copieux, pensez à passer en mode nettoyage le lendemain. Laissez à votre organisme le temps de bien digérer tout ce que vous avez mangé et offrez-lui un repos. Vous pouvez tout à fait vous passer d’un petit déjeuner, mais buvez suffisamment pour faciliter l’élimination des toxines. Prenez du thé vert ou des tisanes pour booster le métabolisme et bougez un peu, faire un peu de marche ou une petite promenade vous fera beaucoup de bien.

3. Savourez ce que vous mangez

C’est la période des fêtes, alors faites-vous plaisir. Avant de vous jeter sur toutes les nourritures qui vous semblent appétissantes, prenez le temps de bien regarder chaque plat, de toucher et de sentir avant de le déguster tout en douceur. Selon les nutritionnistes, cette approche de la nourriture permet de consommer moins et de calmer les émotions et les envies qui peuvent conduire à l’excès. Servez-vous de petites portions dans de petites assiettes et prenez le temps de savourer chaque bouchée.

4. Choisissez les aliments les moins caloriques

L’avantage des fêtes est que vous avez souvent le choix. Ainsi, préférez les aliments les moins caloriques comme les fruits de mer. Parfois, il vous suffit de passer à côté de la sauce ou de la mayonnaise pour préserver la qualité gustative et la légèreté des aliments. Préférez les assaisonnements simples comme le jus de citron ou les herbes fraîches et faites-vous plaisir.

5. Profitez de votre famille et de vos proches

En prenant le temps d’aller à la rencontre de chacun des convives et de discuter avec les membres de votre famille ou avec vos proches, vous pourrez profiter agréablement des fêtes sans être tenté de vous resservir à chaque fois que votre assiette se vide. Ainsi, vous mangerez avec modération sans vous en rendre compte.

6. Privilégiez les fruits au dessert

Autant que possible, mangez des fruits au dessert. Une petite part de bûche et beaucoup de fruits ne vous feront que du bien. Si vous en avez la possibilité, mangez du gingembre confit ou un peu de gingembre pour diminuer votre envie de sucre qui pourrait être attisée avec les friandises de Noël ! De même, la cannelle a un effet coupe-faim. Essayez d’en rajouter un petit peu dans votre dessert ou dans votre jus pour freiner votre appétit.

7. Évitez le grignotage

Pendant les fêtes, ce ne sont pas les friandises et les chocolats qui manquent. N’en profitez pas trop. Évitez de grignoter et de vous laisser tenter par les petites douceurs qui agrémentent la journée. De même, si les apéritifs se prolongent, essayez de rester raisonnable, notamment sur les petits fours souvent gras et salés.

8. Dormez suffisamment

En dernier et non le moindre, sachez que le manque de sommeil favorise le stress et contribue à la prise de poids. Pendant les fêtes, essayez de trouver du temps pour compenser vos manques de sommeil et vous reposer. Un sommeil suffisant réduira la sensation de faim. Moins vous dormez, plus vous aurez envie de grignoter et de manger.

Le 21 décembre 2019. Par la rédaction de Creapharma.ch (supervision scientifique par Xavier Gruffat, pharmacien). Sources : Mayo Clinic. Infographies : Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl) – Crédit photos : Adobe Stock

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 21.12.2019