Publicité

Quels produits choisir en cas de chute de cheveux ?

Quels produits choisir en cas de chute de cheveux ?Il est normal de perdre entre 50 et 80 cheveux par jour, mais si la perte se fait plus importante, il convient de prendre des mesures spécifiques pour freiner la chute. Voici quelques conseils de produits efficaces pour traiter et prévenir la perte de cheveux. 

Sérum et lotion anti-chute

Le sérum anti-chute est généralement un produit enrichi en quinine, une molécule reconnue pour ses propriétés fortifiantes. Il existe aussi des lotions aux tétrapeptides et aux ruscus qui stimulent la croissance des cheveux. Tous ces produits s’utilisent comme un après-shampoing. Après un shampoing sec ou classique, il suffit d’appliquer le produit sur le cuir chevelu et de masser délicatement avec les doigts. Il existe désormais des sérums qui se présentent sous forme de spray, ce qui facilite l’application.

Les lotions pour favoriser la repousse des cheveux

Quels produits choisir en cas de chute de cheveux ?Certains produits agissent plus sur la repousse des cheveux plutôt que sur la prévention de la chute. Les lotions à base de minoxidil font partie de ces produits. L’efficacité de cette molécule destinée à stimuler la pousse des cheveux est reconnue depuis longtemps. Les laboratoires pharmaceutiques proposent des produits à différente concentration de minoxidil. Ceux qui sont à 2 % conviennent plus pour les femmes tandis que les produits à 5 % sont recommandés pour traiter la calvitie masculine. Pour faciliter l’application, les lotions à base de minoxidil sont présentées sous forme de spray.

La stermoxydine constitue une autre molécule qui stimule les cellules souches des cheveux. Cette molécule a été brevetée par L’Oréal. Après trois mois de traitement, il a été constaté que la densité capillaire de l’utilisateur augmentait de 4 %.

Les shampoings anti-chute pour renforcer la chevelure

Il est courant d’utiliser des shampoings pour lutter contre la chute des cheveux. Même si certains produits contiennent des ingrédients qui peuvent favoriser la repousse des cheveux, ils ne restent pas suffisamment longtemps sur le cuir chevelu pour entrer en action avec les follicules. Toutefois, l’usage fréquent de ces produits permet de redonner de la vitalité aux cheveux et de les renforcer. Ce qui permet de freiner la chute de cheveux.

Les compléments alimentaires contre la chute de cheveux

Des compléments alimentaires permettent également de renforcer les cheveux et d’éviter qu’ils ne tombent. Ces compléments alimentaires sont à base de gélatine végétale, d’acides aminés comme la lobamine ou la cystine, de vitamines B5, B6 et H. Ils agissent directement à la racine des cheveux. L’utilisation de ces compléments alimentaires est surtout recommandée dans le traitement de la calvitie peu avancée. L’un de ces compléments anti-chute est la levure de bière qui, grâce à sa forte concentration en vitamine B, rend les cheveux moins cassants et plus résistants. La prise de la levure de bière est recommandée pour prévenir la chute de cheveux due au changement de saison, au stress et à la fatigue ou encore à une mauvaise alimentation. La levure de bière pour la chute de cheveux se présente sous forme de comprimés. D’une manière générale, la cure de levure de bière dure deux mois et la dose quotidienne ne peut dépasser 15 comprimés.

L’ortie contre la chute de cheveux

Quels produits choisir en cas de chute de cheveux ?Certaines plantes comme l’ortie, permettent également de prévenir la chute de cheveux. Cette plante tire sa propriété anti-chute grâce à sa forte concentration en fer, en zinc, en acides aminés, silice et vitamine B. Pour tirer le maximum de bienfaits de l’ortie, il suffit de faire macérer pendant 10 jours, 100 g de feuilles d’orties piquantes, dans un demi-litre d’alcool à 60 degrés avec un demi-litre d’eau et de masser le cuir chevelu avec cette préparation tous les soirs avant de dormir.

Mise à jour : 24 décembre 2017. Par la rédaction de Creapharma – Photo : fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.12.2017

Publicité