Rubéole



Définition de la rubéole

Définition rubéoleLa rubéole est une maladie infectieuse due à un virus.


Son évolution est en général favorable sans complication, sauf chez la femme enceinte, non immunisée, où des séquelles graves peuvent survenir sur le fœtus. Raison pour laquelle les jeunes filles seront vaccinées très tôt.

Les symptômes de la rubéole sont caractéristiques : après une incubation d’une quinzaine de jour, le malade souffre d’une légère fièvre et de courbature. Ensuite, une éruption cutanée débutant au visage survient. La guérison se fait spontanément et sans complication.

Epidémiologie sur la rubéole

La rubéole survient souvent en hiver et au printemps en Europe. Parfois on note de véritables épidémies. Nous n’avons pour le moment pas connaissance de chiffres statistiques exacts concernant la rubéole.

Causes rubéole – Rubéole virus – Temps d’incubation rubéole

La rubéole, maladie bénigne mais contagieuse, est due à un virus à ARN de la famille des myxovirus, le Rubivirus.

La transmission du virus de la rubéole se fait par voie aérienne (gouttelettes de salive) ou par voie congénitale (de la mère au foetus).

Le temps d’incubation de la rubéole dure de 2 à 3 semaines.

Personnes à risque lors de rubéole (grossesse rubéole)

– Toutes personnes non immunisées (n’ayant pas eu la maladie ou n’ayant pas été vaccinées)

– Les femmes enceintes, non immunisées (risques de malformation du fœtus)

Symptômes rubéole

La maladie commence en général avec des symptômes similaires au refroidissement :
Symptômes rubéole– légère fièvre;
toux;
rhume;
– ganglions au niveau de la tête et du cou qui enflent.

Après 48 heures environ, une éruption cutanée survient. D’abord au visage, puis au corps. L’éruption se caractérise par des petites taches rouges, isolées. Elles ne démangent pas.

Diagnostic de la rubéole

Rubéole diagnosticLe diagnostic de la rubéole se fait de manière clinique (en observant les symptômes) et sérologique (par prélèvement sanguin et découverte d’une formule sanguine différente : le nombre des cellules sanguines a varié par rapport à la normale, ainsi que par la présence d’anticorps).

Complication de la rubéole – Rubéole grossesse

La maladie guérit spontanément en quelques jours sans laisser de trace, sauf chez la femme enceinte où elle peut être tératogène (entraîner des malformations chez le fœtus).

Le risque de malformation est très grand lors du premier trimestre de grossesse.

Les complications les plus souvent retrouvées chez le fœtus sont les suivantes :
– au niveau de l’œil : cataracte bilatérale;
– au niveau de l’oreille : surdité;
– au niveau du cœur : différentes malformations ;
– au niveau neurologique et psychomoteur.

Dans certains cas la rubéole peut aussi provoquer de l’arthrite (on parle d’arthrite infectieuse d’origine virale).

Quand consulter son médecin ?

Nous vous conseillons de consulter dans tous les cas un médecin lors de rubéole, mais au vu des informations ci-dessus en urgence et absolument chez la femme enceinte.


Traitements rubéole – Vaccin rubéole

La rubéole étant une maladie bénigne, la seule médication utilisée est l’utilisation de médicaments antipyrétiques (faisant diminuer la fièvre) comme le paracétamol.

Chez la femme enceinte, cependant, il est possible d’administrer des gammaglobulines (anticorps) à titre préventif.

En réalité, de nos jours, la rubéole se traite le plus souvent de manière préventive. Cela a contribué à diminuer de manière conséquente les risques de contracter la maladie lors de grossesse et donc de provoquer des malformations fœtales.

Le vaccin utilisé est souvent combiné (en Suisse il existe seulement un vaccin combiné) : en association avec le virus de la rougeole et des oreillons (appelé ROR et vendus sous les noms commerciaux en Suisse de Priorix® ou de M-M-R VaxPro®).

Vaccin Rubéole

Pour rappel, l’OFSP (office suisse de santé) recommande la vaccination des jeunes enfants selon le schéma suivant : 1ère dose ROR à 12 mois, 2ème dose entre 15 et 24 mois (au plus tôt un mois après la 1ère dose).

Si nécessaire, il est possible d’effectuer la première injection à l’âge de 6 mois (par ex. en cas de long voyage, épidémie de rougeole). Les autorités préfèrent toutefois la première injection du vaccin entre 9 et 12 mois. Depuis 2015, pour les nourrissons qui ont reçu leur première dose de vaccin entre 6 et 8 mois, 3 doses au total seront nécessaires pour une protection complète, car on estime que la réponse en anticorps après la vaccination n’est pas suffisante chez les nourrissons vaccinés avant l’âge de 9 mois. Les 2ème et 3ème doses du vaccin sont recommandées selon le schéma habituel, soit à 12 mois puis entre 15 et 24 mois. [source: pharmavista.net]

vaccination rougeole

Bons conseils pour soigner la rubéole

Traitement rubéole– Emploi d’antipyrétique (paracétamol) pour faire diminuer la fièvre, surtout chez les enfants en bas âge, chez qui la fièvre ne doit en aucun cas dépasser les 38,5°C.

Prévention de la rubéole

– Vaccination systématique des jeunes filles, afin qu’elles soient immunisées et ne risquent pas de contracter la rubéole lors d’une grossesse future.

– Une contraception est conseillée durant 3 mois suivant la vaccination.

Comment traduit-on la rubéole dans d’autres langues ?
  • Anglais: rubella

  • Allemand: Röteln

  • Italien: rosolia

  • Portugais: rubéola

  • Espagnol: rubéola

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.07.2015

Thèmes

Lire aussi :