Trouble de stress post-traumatique

Définition

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT ou PTSD en anglais) est une forme de trouble anxieux sévère qui se manifeste à la suite d’une expérience vécue comme traumatisante, avec une confrontation à des idées de mort1.

Autres termes
Cette affection est aussi connue sous le nom de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) ou état de stress post-traumatique. En anglais on parle de post traumatic stress disorder ou PTSD.

Causes

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est une réaction psychologique consécutive à une situation durant laquelle l’intégrité physique ou psychologique du patient, ou celle de son entourage, a été menacée ou effectivement atteinte, notamment en cas de torture, viol, accident grave (ex. de voiture), mort violente, maltraitance, négligence de soins de la petite enfance, manipulation, agression, maladie grave, naissance, guerre, attentat, accouchement.
Certaines personnes infectées par le virus de la Covid-19, notamment le personnel soignant, présentent ou ont présenté un TSPT.

Seulement une petite fraction, estimée entre 10% à 20%, des personnes qui font l’expérience ou témoignent d’un événement traumatisant vont développer un TSPT.

Influence génétique
Le risque de TSPT est à environ 40% à 50% d’origine génétique2.

Personnes à risques

Les personnes souffrant des maladies suivantes sont plus à risque de développer un TSPT après un événement traumatisant :
Dépression
Anxiété

Symptômes

Les principaux symptômes du TSPT sont :
– Cauchemars
– Retour en arrière négatifs (flashbacks)
Troubles du sommeil
– Évitement des situations qui rappellent à la personne le traumatisme
– Autres symptômes qui durent plus d’un mois et qui nuisent au fonctionnement de la personne

Complications

Les personnes atteintes du TSPT sont plus à risque de consommer des drogues (toxicomanie). Le risque de suicide est aussi augmenté.

Traitements

Le traitement repose en général sur une association entre psychothérapie et médicaments.

Médicaments
La prise seule de médicaments n’est pas toujours très efficace. Seulement 20% à 30% des personnes qui prenaient des médicaments approuvés par la FDA aux Etats-Unis contre le TSPT, soit les antidépresseurs sertraline (Zoloft® et génériques) et paroxétine (Paxil®), arrivaient à une rémission complète3.

Psychothérapie
La thérapie cognitivo-comportementale (en anglais : cognitive behavioral therapy) est souvent recommandée. Des versions efficaces de la thérapie cognitivo-comportementale contre le TSPT sont les sous versions : cognitive processing therapy (dans cette thérapie, le patient est amené à remettre en question les pensées et croissances menant au TSPT) et prolonged exposure therapy (dans cette thérapie, le patient revisite le traumatisme plusieurs fois).
Essayez si possible de trouver un thérapeute spécialisé dans les traumatismes émotionnels ou dans le TSPT afin d’obtenir un meilleur résultat.
Il faut savoir que la psychothérapie n’est pas efficace chez tous les patients.

Traitements alternatifs
Certains traitements alternatifs pourraient s’avérer efficaces comme la MDMA (ectasy) ou la kétamine contre le TSPT. Une stimulation magnétique transcranienne (en anglais transcranial magnetic stimulation) semble aussi montrer des résultats positifs.

Bons conseils

La pratique d’exercice physique comme 20 minutes par jour de course à pied ou de vélo semble positive.

Sources & Références :
The Wall Street Journal, page Wikipedia en français sur la maladie

Rédaction :
Xavier Gruffat (pharmacien)

Dernière mise à jour :
02.10.2020

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. American Psychiatric Association, Diagnostic and statistical manual of mental disorders: DSM-IV, Washington, DC, American Psychiatric Association, 1994
  2. The Wall Street Journal, édition du 22 septembre 2020, le journal citait le Prof. Kerry Ressler de l’hôpital McLean et professeur à la Harvard Medical School
  3. The Wall Street Journal, édition du 22 septembre 2020
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 02.10.2020