Accueil » Se soigner par les plantes médicinales » Colchique d’automne

Colchique d’automne





Publicité

Résumé

Plante riche en colchicine, molécule utilisée pour soigner la crise de goutte. A consommer seulement sous forme de médicament prêt à l’emploi et sur prescription médicale, plante pouvant être très toxique.

Colchique d'automne

Noms

Noms français : colchique d’automne, colchique, tue-chien, safran bâtard
Nom scientifique : Colchicum autumnale L.
Nom anglais : Autumn crocus (Colchicum autumnale)
Nom allemand : Herbst-Zeitlose, Herbstzeitlose
Nom italien : Colchico d’autunno
Nom portugais : açafrão-do-prado (Colchicum autumnale)
Nom espagnol : cólquico, mataperros, narciso de otoño, quitameriendas

Famille

Liliaceae (Liliacées). Certaines sources parlent de la famille des Colchicacées

Constituants/Principes actifs

– Colchicine (un alcaloïde)
– Lipides
– Tanins

Parties utilisées

– Bulbes et graines pour en extraire la colchicine

Effets

– Anti-inflammatoire, antigoutteux, la colchicine bloque la division cellulaire.

Indications

Goutte (crise de goutte), rhumatisme musculaire articulaire, crises arthritiques aiguës.

Effets secondaires

Troubles digestifs comme des nausées et vomissements ainsi que des diarrhées, troubles sanguins, troubles neurologiques. Pour la liste complète, veuillez lire la notice d’emballage.

Contre-indications

Veuillez lire la notice d’emballage.

Interactions

Veuillez lire la notice d’emballage.

Noms des préparations

En Suisse, demandez conseil dans votre pharmacie.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Comprimés (à base de colchicine)
A consommer seulement sous forme de médicament prêt à l’emploi et sur prescription médicale.

– Plante aussi utilisée en homéopathie.

Où pousse la colchique d’automne ?

La colchique d’automne pousse notamment dans les montages, dans les Alpes en Europe. On peut la trouver aussi dans d’autres continents comme l’Asie ou l’Afrique. La plante atteint une hauteur comprise entre 5 et 40 cm. Il s’agit d’une plante vivace, c’est-à-dire qu’elle peut vivre plusieurs années.

Quand récolter la colchique d’automne ?

Colchique d'automne - Plante médicinaleIl ne faut pas récolter soi-même la colchique d’automne, car il s’agit d’une plante très toxique (lire aussi ci-dessous sous Remarques). Elle ne peut être consommée qu’après un processus industriel afin d’en extraire la colchicine. La floraison a lieu en Europe d’août à novembre, c’est-à-dire une floraison tardive (d’où son nom). Ses fleurs sont de couleur rose-mauve.

Remarques

– Toute la plante de colchique d’automne est riche en colchicine, un alcaloïde vénéneux s’il est utilisé de façon inappropriée mais qui peut aussi être un médicament efficace en cas de crise de goutte ou d’autres troubles rhumatismaux. A prendre seulement sous forme de médicament prêt à l’emploi et sur prescription médicale, ne consommez surtout pas de tisane ou remède préparé par vos soins.

L’empoisonnement par mastication de graines ou de fleurs de colchique d’automne est souvent mortel et se manifeste par un accroissement de la salivation, des vomissements, des diarrhées sanglantes, des crampes et une paralysie générale. [sources : Destination Santé SAS]

L’intoxication au colchique d’automne est une urgence médicale qui nécessite en général des soins intensifs. Il n’existe actuellement pas d’antidote (état, mai 2020). Le médecin prescrit en général du charbon (ex. Carbovit en Suisse) pour éliminer les substances toxiques.

Confusion entre ail des ours et colchique d’automne : un décès en France (2020)
En France, un homme est décédé d’une intoxication grave car il a confondu l’ail des ours (Allium Ursinum) et la colchique d’automne (Colchicum autumnale). Il a consommé pendant plusieurs jours la plante toxique cueillie en forêt qu’est la colchique d’automne au lieu de l’ail des ours. Cette information provient du du Centre antipoison Est (France) basé à Nancy qui a communiqué à ce sujet le mardi 5 mai 2020, selon l’agence de presse suisse Keystone-ATS. L’individu d’une cinquantaine d’année qui n’avait pas de problèmes de santé particuliers avait cuisiné du pesto avec de la colchique d’automne, au lieu de l’ail des ours.

– Comme son nom l’indique, la colchique d’automne fleurit en automne.

Lire aussi notre dossier complet sur la goutte

Comment distinguer l’ail des ours (Allium Ursinum) de la colchique d’automne (Colchicum autumnale) et du muguet (Convallaria majalis) ?
– L’ail des ours a une odeur d’ail, les deux autres n’ont pas d’odeur.
– Les feuilles de la colchique d’automne et de l’ail des ours se ressemblent, notamment quand les plantes viennent de sortir de terre et ne sont pas très hautes. L’amertume permet de distinguer la colchique d’automne et l’ail des ours, si la plante qu’on goûte est amère, il s’agit de colchique d’automne, il ne faut pas la consommer.
– Il est aussi utile d’observer les feuilles :
> Ail des ours : la face supérieure est luisante, la face inférieure est mate, la consistance des feuilles est délicate.
> Muguet: la face supérieure est mate et la face inférieure est luisante, la consistance des feuilles est souple.
> Colchique d’automne : les feuilles ont une consistance ferme voire coriace.
En cas de doute, demandez toujours conseil à un spécialiste des plantes médicinales et de sa récolte.

Il faut remarquer que la fleur violette de colchique d’automne ressemble un peu à celle du crocus ou safran (Crocus sativus L.).

Sources : 
Pharmavista.net, Destination Santé SAS, Les secrets du druide 2 de Claude Roggen aux éditions bois carré (2018), Keystone-ATS (agence de presse suisse).

Dernière mise à jour de la page : 
06.05.2020

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Colchique d'automne - Colchicum autumnale L.

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 06.05.2020