Accueil » Plantes médicinales » _Alcaloïdes

_Alcaloïdes





Publicité

Boire davantage de café pourrait prévenir le diabète de type 2Les alcaloïdes contiennent un composé organique azoté (N). Il s’agit d’un groupe hétérogène de molécules organiques naturelles, les alcaloïdes peuvent représenter des structures complexes. Ces substances sont souvent toxiques ou dangereuses pour l’organisme, surtout à forte dose. Il faudra donc les utiliser sous strict contrôle médical et à un dosage très faible. Car les alcaloïdes sont souvent très actifs, même à petites doses.

Le nom alcaloïde vient de “alcaline”, qui signifie basique, et le suffixe -oïde veut dire similaire.

Production naturelle 
Les alcaloïdes sont produits ou synthétisés la plupart du temps par des plantes, mais aussi par des animaux, des micro-organismes (ex. tétrodotoxine) ou par des champignons (par exemple l’ergot, “champignons magiques” tels que Psilocybe semilanceata).

Exemple d’alcaloïdes
Des alcaloïdes célèbres sont la scopolamine, l’atropine (qu’on trouve dans la belladone), la morphine, l’héroïne, la nicotine, la strychnine, la quinine, l’aconitine, la cocaïne ou la caféine.
Plus de 7’000 alcaloïdes différents ont déjà été identifiés.
Les alcaloïdes peuvent avoir de précieuses propriétés en pharmacologie : anti-cancéreux, antiparasitaires, antidouleurs, etc.

Plantes médicinales
Voici quelques exemples de plantes médicinales comprenant des alcaloïdes : belladone, jusquiame noire, petite pervenche, pavot, colchique d’automne (avec de la colchicine), coca.

Sources :
Littérature sur la phytothérapie, Pharmawiki.ch

Rédaction :
Xavier Gruffat (pharmacien)

Dernière mise à jour :
30.09.2020

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.09.2020