Publicité

Combien de kilos peut-on perdre en une semaine ?

Si l’objectif de tout régime est de perdre du poids, l’impatience risque cependant de nuire aux résultats. Vouloir chasser trop rapidement les graisses ne nous expose pas seulement à l’effet yoyo, mais pourrait également entraîner un dérèglement de l’organisme. Pour éviter la perte de motivation, la déception, le stress, la fatigue ou la dépression liée à la restriction alimentaire, le mieux est de miser sur une perte de poids progressive, mais continue.

Entre 0,5 à 1 kilo par semaine

Combien de kilos peut-on perdre en une semaine ?Quel que soit le régime choisi, il est conseillé de perdre entre 0.5 à 1 kilo maximum par semaine. Les régimes express de type « perdre 3 kilos en 3 jours » ou les formules miracles pour chasser trop rapidement les graisses ne sont pas sans danger pour la santé. Ils risquent d’affaiblir l’organisme et d’accélérer la reprise, sans compter les frustrations causées par la privation et l’effort. Il est donc plus important de réussir à adopter les bonnes habitudes alimentaires imposées par le régime choisi et d’être capable de les appliquer au quotidien. Pour atteindre cet objectif minceur qui présente l’avantage d’être plus raisonnable, un régime trop restrictif n’est pas toujours nécessaire. En effet, 1 kilo représente environ 3500 calories, soit un objectif de 500 calories à brûler, en plus, par jour. Une alimentation saine associée à des exercices physiques adaptés peut vous aider efficacement à dépenser la masse graisseuse et à préserver votre masse musculaire. De plus, les résultats sont visibles assez rapidement puisque vous perdez 1 kilo par semaine, soit 3 à 4 kilos par mois et environ 12 kilos en 3 mois si vous êtes persévérant.

Comment tenir un régime ?

Pour réussir à perdre du poids, le plus grand défi est de tenir jusqu’au bout. Pour y arriver, choisissez judicieusement le régime qui vous convient. Demandez conseil à un professionnel et optez pour un programme qui correspond à votre rythme et à votre mode de vie. Si les adeptes d’huile d’olive, de fruits et légumes colorés ou de poisson, peuvent opter pour un régime de type méditerranéen, celles qui peuvent s’accommoder à plus de restrictions au niveau des heures de repas pourront se tourner vers des programmes comme le jeûne intermittent. Chaque régime a ses bienfaits et ses limites, mais l’essentiel est de persévérer dans votre choix. Comment y arriver ?

Cultivez votre auto-discipline

L’auto-discipline est essentielle pour le succès de votre régime. Passez en revue vos habitudes et essayez d’adopter des petites règles comme ne pas faire autre chose pendant le repas par exemple. Ce genre de petits défis que vous allez relever tout au long de la journée et jusqu’au bout de votre projet minceur vous aideront à renforcer votre auto-discipline. Ainsi, quelles que soient les circonstances, vous n’allez rien faire d’autre pendant votre repas puisque vous avez établi ce contrat avec vous-même et qu’il doit être respecté. Multipliez progressivement ces petits défis jusqu’à ce qu’ils deviennent une habitude.

Planifiez vos repas

Établir un calendrier des repas nécessite un temps d’organisation et d’adaptation, mais cela vous aidera à réduire les prises de décision, souvent source d’hésitation. Vous pourrez ainsi mettre en place une routine et un nouveau zone de confort, plus rassurant. Planifiez vos repas et il vous sera plus facile de respecter votre régime. Si besoin, préparez à l’avance certains produits de base afin de gagner du temps et de réduire l’envie de grignoter ou de commander un autre repas trop calorique au cours de la semaine.

Variez votre menu

Une étude publiée en 2006 dans la revue Neuron (DOI : doi.org/10.1016/j.neuron.2006.06.021) montre que la nouveauté peut entretenir la motivation. Manger la même chose tous les jours risque ainsi de vous lasser rapidement et de vous pousser à manger des aliments moins sains. Il convient donc de varier le plaisir pour entretenir l’envie de continuer votre régime. Apportez régulièrement une petite touche de nouveauté à vos menus pour mieux divertir vos papilles et entretenir votre motivation. Pour immortaliser les réussites, n’hésitez pas à prendre en photo les plats que vous avez aimés et que vous avez envie de garder dans votre régime. Cela vous permettra aussi de trouver d’autres façons de les améliorer lorsque vous regardez vos photos.

Ne vous laissez pas distraire pendant le repas

Lorsque vous mangez, essayez de vous concentrer totalement sur ce que vous faites. Prenez conscience de ce que vous mangez et prenez le temps de l’apprécier. Si vous faites autre chose en même temps, comme travailler devant l’écran ou regarder la télé, vous risquez de continuer à manger même lorsque vous êtes rassasié, car vous ne vous concentrez pas sur votre sensation de faim. En effet, le cerveau ne peut pas réaliser plusieurs tâches de manière strictement simultanée. Une étude publiée en 2010 dans le journal en ligne Science (DOI : 10.1126 / science.1183614) montre que la fonction frontale humaine semble limitée à la poursuite simultanée de deux objectifs concurrents.

Activités physiques

Il est clair que les exercices physiques sont indissociables de votre régime. La règle est simple, vous avez besoin de limiter les apports énergétiques et augmenter les dépenses. L’idéal pour tenir votre régime est de savoir équilibrer les deux. Autrement dit, adoptez une alimentation saine et pratiquez régulièrement une activité d’endurance comme la marche, la natation, le jogging, le vélo ou le tapis de course. Bien évidemment, pensez à intégrer cet exercice dans votre planning. Vous pouvez commencer progressivement avec 20 à 25 minutes d’activités en ajoutant 5 minutes par semaine jusqu’à ce que votre corps s’habitue à l’effort. N’oubliez pas, l’essentiel est de persévérer, donc il importe de trouver l’équilibre entre le bien-être et l’effort.

Un excellent régime à découvrir :
Le régime méditerranéen

Références & Sources :
Neuron (DOI : doi.org/10.1016/j.neuron.2006.06.021)Science (DOI : 10.1126 / science.1183614)

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies), relecture par Xavier Gruffat (pharmacien)

Date de dernière mise à jour du dossier :
05.09.2020

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2020 Pixabay

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.09.2020