Publicité

Une nouvelle étude le confirme, les femmes enceintes doivent éviter la réglisse

grossesse cause fatigueHELSINKIUne étude finlandaise vient confirmer une information déjà connue, la réglisse (Glycyrrhiza glabra L.) est à éviter pendant la grossesse. La nouveauté de ce travail de recherche est d’avoir montré l’effet néfaste à long terme chez des jeunes adultes. Les conséquences pour l’enfant à naître sont notamment une diminution des capacités cognitives et de la mémorisation. Les scientifiques ignorent pour le moment la limite pour une consommation sûre pendant la grossesse. La glycyrrhizine, un principe actif de la réglisse qui agit comme édulcorant naturel, doit aussi être évité pendant la grossesse.

Publicité

7 points de QI

Dans cette étude des jeunes qui ont été exposés à des quantités élevées de réglisse pendant la grossesse ont moins bien réussi des tests cognitifs de raisonnement réalisés par des psychologues. La différence était équivalente à 7 points de QI (quotient intellectuel). La mémorisation était aussi affectée chez ces jeunes exposés à une quantité élevée de réglisse pendant la grossesse et les parents estimaient que ces jeunes souffraient davantage de troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. De plus, chez les filles la puberté a commencé plus tôt.

Glycyrrhiza-glabra-fotolia

Etude en détail

Cette étude a été réalisée par plusieurs institutions finlandaises, notamment l’Université d’Helsinki sous la direction du Prof. Katri Räikkönen. Les chercheurs ont comparé 378 jeunes âgées d’environ 13 ans. Leurs mères avaient consommé soit des « quantités très élevées » (plus de 500 mg de glycyrrhizine par semaine) ou « aucune ou très peu » (moins de 249 mg de glycyrrhizine par semaine) de réglisse pendant la grossesse. Il faut savoir que 500 mg de glycyrrhizine représente environ 250 g de réglisse.

Mise en garde

Les chercheurs suggèrent que les femmes enceintes et celles qui prévoient de l’être devraient être informées des effets néfastes sur le fœtus de la réglisse et des produits contenant de la glycyrrhizine. En Finlande, depuis début 2016 des recommandations existent déjà qui mettent en garde les femmes enceintes. Selon ces recommandations, une consommation occasionnelle de petites quantités de réglisse par exemple comme une portion de glace ou quelques sucreries ne s’avère pas dangereux pour les femmes enceintes.

Les chercheurs relèvent que la situation doit aussi être relativisée. En effet, un nombre élevé de Finlandais ont été exposé à la réglisse dans le ventre de leur mère. La glycyrrhizine est l’un des nombreux facteurs qui affecte le développement du fœtus mais il était impossible pour les scientifiques de dire si c’était la glycyrrhizine en particulier qui influençait le développement d’un individu en particulier.

Effets connus

Suite à des expériences sur des animaux, le mécanisme des effets de la réglisse est bien connu. La glycyrrhizine intensifie les effets de l’hormone du stress appelée cortisol. Alors que le cortisol est essentiel au développement du fœtus, il est préjudiciable en grandes quantités.

Depuis longtemps les scientifiques savaient que la glycyrrhizine provoquait de l’hypertension et une grossesse plus courte chez l’être humain, mais des effets à long terme sur le fœtus n’avaient pas encore été prouvés.

Cette étude a été publiée en février 2017 dans la revue spécialisée American Journal of Epidemiology.

Le 3 février 2017. Par Xavier Gruffat (pharmacien). Références : Communiqué de presse de l’étude. Code de l’étude : Katri Räikkönen et al., Maternal licorice consumption during pregnancy and pubertal, cognitive and psychiatric outcomes in children. American Journal of Epidemiology. DOI: https://doi.org/10.1093/aje/kww172

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.02.2017
Publicité