Publicité

Corps humain : où peut-on attraper une mycose ?

Les mycoses peuvent affecter différentes parties du corps, notamment les endroits les plus humides et les plus chauds. En effet, ces zones constituent des lieux parfaits pour la reproduction des champignons. Pour mieux comprendre, notons que nous développons tous une petite quantité de levure ou candida sur la peau et dans le tube digestif. La présence de bactéries saines aide à empêcher la levure de se développer de manière incontrôlable. Ainsi, les infections surviennent lorsque ces bactéries ne sont pas en mesure de fonctionner correctement.

Publicité

Antibiotiques, risque

La prise d’antibiotiques, par exemple, peut favoriser le développement des levures. De même, le maque d’hygiène chez les personnes qui transpirent ou qui pratiquent des activités physiques ou encore le port de vêtements moulants qui retiennent l’humidité sont autant de facteurs pouvant entraîner l’apparition des mycoses. Voici un aperçu des principaux endroits où vous pouvez contracter une mycose.

Mycoses infographie
Résumé des lieux des mycoses

La peau (en général)

La peau constitue un endroit où les levures peuvent également se développer de façon incontrôlable. Une température chaude, l’humidité ou encore l’exposition au soleil sont autant de causes pouvant provoquer la croissance des mycoses sur cette partie du corps. Le pityriasis versicolor est une infection fongique qui provoque la décoloration de la peau. Il peut se manifester par des plaques brunes, roses, rouges, blanches ou jaunes qui démangent sur le dos, la poitrine ou le ventre. Les personnes à la peau grasse ou qui transpirent abondamment sont plus sujettes à cette infection.

La bouche

Les mycoses peuvent se développer dans la bouche. C’est le cas du muguet, une infection parfois très douloureuse qui affecte la muqueuse de la bouche, de la langue et des lèvres. Il est causé pas la levure Candida albicans et touche plus les bébés, les nourrissons, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est faible. Le muguet se manifeste généralement par des taches blanches sur la langue ou à l’intérieur des joues. On peut aussi observer une inflammation de la muqueuse qui devient rouge et sèche. Lorsque le muguet atteint la gorge et l’œsophage, la déglutition devient douloureuse.

Langue avec muguet (crédit photo : Adobe Stock)

Le cuir chevelu

La mycose peut aussi toucher la peau qui recouvre le crâne. Il s’agit du pityriasis du cuir chevelu ou teignes. Il se manifeste par la présence d’une fine desquamation cutanée causée par la levure pitiriasis capitis. Ces symptômes sont assez similaires avec les pellicules, mais il ne faut pas les confondre. Le développement de ces champignons est favorisé par la chaleur, l’humidité, la transpiration et l’utilisation de produits capillaires trop agressifs.

Les plis cutanés

La candidose cutanée se développe plus facilement dans les endroits du corps où la peau se frotte. En effet, la friction combinée à la sueur emprisonnée dans les plis de la peau contribue à créer un environnement propice à la multiplication des champignons. Ainsi, la mycose peut croître dans les aisselles, sous les seins, à l’intérieur des cuisses ou encore entre les plis de l’estomac. Les personnes en surpoids ou dont le système immunitaire est affaibli sont plus facilement touchées par cette mycose des plis cutanés.

Les ongles et les orteils (pieds)

Les mycoses touchent aussi les ongles comme le cas de l’onychomycose qui provoque l’épaississement, la fissuration, le jaunissement ou le brunissement des ongles. En cas de complication, les ongles peuvent même se détacher et se briser en morceaux. Lorsque l’infection fongique est causée par des dermatophytes (Tinea pedis), à l’origine de démangeaisons et de brûlures entre les orteils ou sous les ongles des pieds, on parle de pieds d’athlète ou simplement de mycose des pieds. Le fait de marcher pieds nus dans des zones humides contaminées comme les piscines, les douches ou les vestiaires des gymnases favorise l’apparition de cette mycose. Le partage d’une même serviette, des mêmes vêtements ou encore des mêmes chaussures accroît le risque d’être infecté.

Mycose de l’onglet (crédit photo : Adobe Stock)

Les fesses

Les érythèmes fessiers se manifestent sous forme d’éruption rouge surélevée, avec des boutons remplis de liquide, autour des organes génitaux, des cuisses et des fesses. Ils se développent le plus souvent lors de port de couches humides, peu fréquemment changées ou de sous-vêtements absorbants. L’infection peut se présenter sur l’anus lorsque les levures qui vivent dans les intestins ou l’infection vaginale atteignent cet endroit du corps. Une démangeaison intense, des brûlures, des saignements, des écoulements ou encore des douleurs peuvent être le signe d’une mycose anale.

Publicité

Les organes génitaux

La mycose vaginale ou candidose vaginale est assez courante, car la levure vit naturellement à l’intérieur du vagin. Elle est causée par le Candida albicans. La partie intime de la femme est la plus touchée suite à une altération de la flore vaginale, mais il est aussi possible que les champignons se développent sur les pénis. Les personnes non circoncises sont les plus facilement atteintes. Les champignons se développent, en effet, dans la zone humide et chaude, située dans le prépuce et peuvent provoquer un gonflement douloureux au niveau du gland du pénis. Cette inflammation est appelée balanite. Les personnes en surpoids, atteintes de diabète ou d’infections sexuellement transmissibles (IST) sont les plus à risque. Ces infections se manifestent généralement par des brûlures, des démangeaisons, des pertes blanches et des mictions douloureuses.

Corps humain : où peut-on attraper une mycose ?

Le 11 janvier 2023. Par la rédaction de Creapharma.ch (supervision finale : Xavier Gruffat, pharmacien).
Sources : Cleveland Clinic, Mayo Clinic

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.01.2023
Publicité