Accueil » Plantes médicinales » Thym serpolet

Thym serpolet





Publicité

Résumé

Plante médicinale désinfectante et antitussive utilisée en cas de toux et de maux de gorge, se présente souvent sous forme de tisane (infusion).

Thym serpolet - Thymus serpyllum

Noms

Noms français : thym serpolet, serpolet, poilet, thym sauvage
Nom scientifique : Thymus serpyllum L.
Nom anglais : creeping thyme
Nom allemand : Sand-Thymian, Quendel
Nom italien : serpillo
Nom portugais : serpilho

Famille

Lamiaceae (Lamiacées)

Constituants

– huile essentielle (thymol)
flavonoïdes
– principes amers
tanins (notamment l’acide rosmarinique, qu’on retrouve aussi dans le romarin)

Parties utilisées

– Herbes : feuilles, fleurs et extrémités des tiges

Photo prise au jardin botanique de New York en juillet

Effets

– Désinfectant, antiseptique, antitussif, aromatique (utilisation notamment en cuisine)

Indications

En usage interne :
– Toux, maux de gorge, refroidissement, rhume, bronchite

En usage externe (ex. en gargarisme):
– Maux de gorge, plaies

Effets secondaires

Aucun connu, veuillez lire la notice d’emballage

Contre-indication

Aucun connu, veuillez lire la notice d’emballage

Interactions

Aucune connue (à notre avis)

Thym serpolet

Noms des préparations

En Suisse, demandez conseil dans votre pharmacie, en vente au détail sous forme de feuilles séchées de thym serpolet. Ex. dans Weleda Sirop contre la toux (Weleda Hustensirup).

Préparations – Sous quelle forme ?

– Tisane de thym serpolet (infusion)

Où pousse thym serpolet ?

Le thym serpolet pousse en Europe. Tout comme le thym vrai, le thym serpolet apprécie un endroit sec et ensoleillé.
On peut observer des fleurs roses (voir photo ci-dessous) en Europe surtout de juin à septembre.

Conseil récolte dans la nature

Il est conseillé de récolter les fleurs et herbes (ex. tiges) de thym serpolet lors d’un temps chaud, ensoleillé et sec.

thym-serpolet-plante-2015

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le thym serpolet

Remarques

– Dans son indication pour soigner la toux, le thym serpolet peut s’avérer très utile. A consommer de préférence en tisane et plusieurs fois par jour, par exemple en y ajoutant du miel. Le thym serpolet contient toutefois moins de principes actifs que le thym vrai (Thymus vulgaris), c’est pourquoi ce dernier est souvent préféré en phytothérapie. Le thym serpolet est souvent utilisé en cuisine sous forme de condiment, notamment dans la cuisine méditerranéenne.

– Le terme Thymus caractérisant le genre dans le nom scientifique (Thymus serpyllum L.) provient du grec ancien thyo et signifie “parfumer”. A l’époque de la Grèce ancienne, sentir le thym (surtout le thym vrai) était censé donner du courage et de la force. Mais le terme thyo peut aussi signifier “courage”. Le nom de l’espèce serpyllum provient du latin et signifie “ramper”. Effectivement cette espèce de thym rasent ou rampent au niveau du sol.

– Au Moyen Age, le thym serpolet était conseillé par la célèbre botaniste allemande Hildegarde de Bingen notamment contre la lèpre.

Rédaction de cette fiche : 
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Crédits photo : 
Fotolia.com, Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le thym serpolet

Thym serpolet - Plante médicinale

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 11.08.2018