Publicité

Thym

Résumé

Plante médicinale avec un fort effet désinfectant, utilisée lors de toux, de bronchite ou de maux de gorge. Le thym est souvent utilisé sous forme de tisane (infusion), inhalation, teinture, gélule ou sirop.

thymus-vulgaris-pic-2016-fotolia

Noms

Noms français : thym, thym des jardins, thym vrai, barigoule, farigoule, pote, “herbe Marie”, grand serpolet
Nom scientifique (nom d’espèce) : Thymus vulgaris L.
Remarque : le genre Thymus contient de 80 à 400 espèces différentes, selon les scientifiques1. Les deux espèces les plus connues sont justement le Thymus vulgaris (thym des jardins) et le Thymus serpyllum (thym serpolet).
Nom anglais : Thyme
Nom allemand : Thymian
Nom italien : timo
Nom portugais : tomilho
Nom espagnol : tomillo

Famille

Lamiaceae (Lamiacées) – Labiées

Constituants

– Huile essentielle de thym (thymol, carvacrol, linalol, geraniol). Le thymol est responsable du parfum du thym, il s’agit de son principal composant avec des effets notamment antibactériens et antifongiques.
– Flavonoïdes
Tanins
Principes amers
Saponines
– Pectines

Lire aussi : Propriétés nutritionnelles du thym

Parties utilisées

– Herbes (Thymi herba) : feuilles, fleurs (sommités fleuries) et extrémités des tiges.

Effets

– Désinfectant, antiseptique, antimicrobien, antifongique, antitussif, anti-inflammatoire, fluidifiant (lors de toux), bronchospasymolytique, expectorant, spasmolytique, myorelaxant.

Indications

En usage interne (ex. tisane) :
– Lors de problèmes des voies respiratoires supérieures, par exemple en cas de : toux (notamment la toux grasse), maux de gorge, bronchite, refroidissement, rhume, sinusite, asthme, coqueluche (en Allemagne, le thym indiqué contre pour soigner les symptômes de cette maladie infantile2), mal de tête, troubles digestifs (indigestion, flatulences).

En usage externe :
En gargarisme : maux de gorge, aphtes
En inhalation : rhume , sinusite
En spray ou compresse : utilisé pour des désinfections de surface ou d’endroit par exemple face aux insectes grâce à l’effet répulsif.

Effets secondaires

Risque allergique (huile essentielle), veuillez lire la notice d’emballage.
Evitez d’utiliser le thym à dose élevée pendant longtemps.

Contre-indications

Allergie au thym, veuillez lire la notice d’emballage à l’achat d’une préparation à base de thym. L’huile essentielle de thym est contre-indiquée chez la femme enceinte et chez l’enfant de moins de 6 ans.

Interactions

Aucune connue (à notre avis).

Noms des préparations

En Suisse (liste non exhaustive), dans la gamme Sidroga® : Sidroga® Thym, en gélule dans Arkogélule® Thym, en sirop dans Buchosan®, Pertussex® compositum, Liquisan® N (Sirop de thym), Phytopharma® Pastilles Thym, Sirop Bronchipret® Thym Lierre de la marque Biomed, Bisolvon Phyto Complete® de Sanofi (contient notamment des flavonoïdes de thym et du miel).

Préparations – Sous quelle forme ?

Thym - Tisane de thym

– Tisane de thym ou infusion (contre la toux, bronchite,…)

– Inhalation (contre la toux, bronchite)
Lire aussi : Inhalation contre le rhume (à base de menthe et thym)
Thym - contre la toux, bronchite,...

– Gélule (contre la toux, bronchite,…)

– Sirop de thym (contre la toux, bronchite,…)

Teinture de thym (contre les aphtes, troubles digestifs)

Lotion de thym (contre les pellicules)

Compresse de thym

– Huile essentielle de thym (contre les piqûres d’insecte)

– Bain de thym (mettez 100 g d’herbes séchées de thym dans 1 lt d’eau bouillante, laissez infuser 15 minutes, filtrez puis versez dans l’eau du bain. Il s’agit d’un remède idéal en cas de refroidissement)

– Miel de thym (lors de troubles du tractus respiratoire ou lors de petites plaies)

Où pousse cette plante ?

Le thym pousse dans le monde entier, de préférence dans des pays chauds. Le thym est originaire de la région méditerranéenne. Le thym, un petit arbrisseau ou arbuste broussailleux, atteint une hauteur comprise entre 10 et 30 cm. Il s’agit d’une plante vivace, c’est-à-dire qu’elle peut vivre plusieurs années. Certaines variétés de thym peuvent pousser jusqu’à 2000 m d’altitude en Europe. Le thym a besoin de beaucoup de soleil pour se développer et doit être placé dans une terre drainante.

Quand récolter le thym ?

On récolte le thym à la fin de l’été (pour en faire des préparations médicinales par exemple, voir ci-dessus) mais aussi à d’autres périodes de l’année (en avril-mai par exemple le thym peut être de très bonne qualité). En Europe, la floraison a lieu en général d’avril à juin.
Le thym est une plante qui sèche facilement. Il est conseillé de récolter le thym juste avant la floraison pour le maximum d’arômes. Pour conserver le thym, gardez-le dans un récipient bien fermé, sec et à l’abri de la lumière.
A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le thym

Le thym peut être planté en Europe au début du printemps dans votre jardin, terrasse ou balcon (voir photo ci-dessous). Lisez notre article : 7 plantes médicinales à planter au printemps

Thym - 7 plantes médicinales à planter au printemps

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le thym

Remarques

– Le thym, à l’odeur forte et particulière, a un fort pouvoir désinfectant grâce notamment au thymol qui agit comme antibactérien et antifongique. Dans certains pays d’Afrique du Nord on effectue des désinfections hospitalières à base d’huile essentielle de thym, souvent par mesure d’économie.

– Le thymol, la principale molécule de l’huile essentielle de thym, est souvent utilisé dans les dentifrices.

Toux
– Dans son indication pour soigner la toux, cette préparation est utilisée depuis fort longtemps et s’avère efficace. Dans une analyse de 77 plantes médicinales, le magazine français Science & Vie estimait dans une publication hors série datant de juillet 2020 que le thym avait une efficacité prouvée pour soulager la toux grasse.
A prendre de préférence en tisane ou infusion de thym, il est conseillé de rajouter du miel en cas de toux.

– Le terme Thymus caractérisant le genre dans le nom scientifique (Thymus vulgaris L.) proviendrait du grec ancien thyo (ou thyein) et signifie “parfumer”. A l’époque de la Grèce ancienne, sentir le thym était censé donner du courage et de la force. Mais le terme thyo peut aussi signifier “courage”. Une autre possibilité de l’origine du terme Thymus provient aussi du grec pour thumon et siginifie “qui est pris en sacrifice”, car la plante était brûlée dans des rites religieux.

– Le thym appartient aux Herbes Provençales avec notamment le romarin, la lavande, l’hysope, la sauge, le fenouil, etc. Ces plantes poussent dans des conditions sèches et chaudes pendant la belle saison comme c’est le cas au sud de la France. On retrouve aussi le thym dans le Bouquet Garni, un assortiment de plantes aromatiques utilisé dans de nombreuses recettes de cuisine. Grâce à ses propriétés digestives, le thym est souvent utilisé avec des mets gras.

– Les Anciens Egyptiens utilisaient l’huile essentielle de thym pour embaumer leurs morts. Le célèbre médecin grec Hippocrate signalait déjà le thym comme étant une plante médicinale.

– Une étude publiée en 2018 dans Phytotherapy Research (DOI : 10.1002/ptr.6109) a montré une forte activité antivirale et antibactérienne du thym.

Découvrez aussi le thym serpolet, une autre espèce de thym.

Sources & Références : 
Sources : 
National Geographic, Science & Vie (hors série de juillet 2020), Littérature sur les plantes médicinales
Références (littérature) : 
Molecule (DOI : 10.3390/molecules200712016), Phytotherapy Research (DOI : 10.1002/ptr.6109)

Rédaction de cette fiche : 
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Crédits photo : 
Fotolia.com, Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Dernière mise à jour de la page : 
02.03.2022

Thym - Plante médicinaleThym - Thymus vulgaris

Notes de bas de page et références :

  1. Livre : La Farmacia di Dio, Edizioni Terra Santa, 2020, Milan.
  2. National Geographic, Healing Remedies, édition de 2018

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.03.2022
Publicité