Indigestion



Définition

indigestion définitionL’indigestion est une indisposition passagère causée par une digestion anormale, il s’agit d’une intolérance gastrique. Remarquons qu’en langage populaire on parle parfois de “crise de foie”, en fait il s’agit plutôt d’un abus de langage, car le foie n’est pas vraiment touché.
Appelée également dyspepsie (terme médical), l’indigestion survient généralement après le repas.
Elle se manifeste souvent par une douleur gastrique, une brûlure au niveau de l’estomac ou encore la sensation de ballonnement.
D’un point de vue médical, l’indigestion n’est pas une maladie mais un ensemble de symptômes (ballonnement, nausées).


Pour certains spécialistes, les brûlures d’estomac ne devraient pas être incluses dans l’indigestion, pour eux ces brûlures et reflux sont une pathologie différente.

Causes

prévention hoquetDans la majorité des cas, l’indigestion est souvent liée au mode de vie ou à une mauvaise habitude alimentaire.
– Excès de nourriture, alimentation non équilibrée
– Alimentation riche en graisse (chocolat, viande rouge, beurre)
– Boissons gazeuses comme les sodas
– Certains fruits (cerise)
– Alimentation riche en épices
– Prise d’excitant comme la caféine
– Alcool
– Tabac
Stress
– Trouble émotionnelle
Anxiété
– Prise excessive de certains médicaments (anti-inflammatoires, antibiotiques, pilules contraceptives, fer)
– Ulcère gastrique et duodénal
– Inflammation du pancréas
– Inflammation de l’estomac
hépatite définition– Inflammation de la vésicule biliaire
Calculs biliaires
– Maladie coeliaque
Constipation
Cancer de l’estomac
– Occlusion intestinale
– Ischémie intestinale
– Gastrite
– Infection par H. pylori. (menant à des brûlures d’estomac)
– Problèmes provoqués par une neuropathie vagale
– Tachyphagie. Ce phénomène désigne les personnes qui mangent très vite sans prendre le temps de mâcher les aliments
– Opération et notamment une chirurgie de l’obésité (chirurgie bariatrique)

Symptômes

La personne atteinte d’indigestion souffre d’une douleur mal définie et désagréable à des horaires imprécis, localisée surtout dans la partie haute de l’abdomen (ventre).

Cette gêne peut durer le temps d’une journée et peut se dissiper après un repos en position couchée. La présence d’une quantité importante de gaz (ballonnements) dans le ventre figure également parmi les signes avant-coureurs de l’indigestion.

D’autres symptômes de l’indigestion peuvent être:
– Sensation de satiété pendant le repas, même avant d’avoir terminé de manger
– Sensation de satiété désagréable après les repas. Cette sensation dure plus de temps que dans un état normal
– Brûlures d’estomac et remontées acides dans l’oesophage
– Nausées et vomissements

Dans des cas plus graves, l’indigestion peut se manifester par :
– Des vomissements (et nausées) incessants, dans certains cas on peut observer du sang dans les vomissures
fièvre mal de tête– De la fièvre
– Pâleur du teint et la faiblesse générale du corps
– Une perte de poids subite
– Des selles noirâtres
– Un mal de tête
– Difficultés à avaler, qui peut s’aggraver avec le temps
– Difficultés à respirer, transpiration excessive et douleurs

En général, ces symptômes graves sont les symptômes d’autres maladies. Le patient doit alors consulter un médecin.

Diagnostic

Lors d’un diagnostic d’une indigestion, le médecin (ou le pharmacien) doit savoir si le patient ne souffre pas d’ulcère ou de gastrite. Il doit également trouver un moyen pour évaluer l’état psychologique du patient afin de détecter s’il est stressé ou non.

Si le cas est complexe, le médecin peut exiger une biopsie ou un examen radiologique sous endoscopie.

Complications

hémorroïdes constipationL’indigestion dure entre un ou deux jours, elle n’entraîne des complications que très rarement. Dans certains cas, l’indigestion permanente peut entraîner une constipation qui sans un soin rapide s’aggrave pour devenir une véritable intoxication alimentaire. L’incontinence anale est aussi l’une des complications possibles de l’indigestion.
Le sentiment de satiété engendré par l’indigestion peut mener à une mauvaise alimentation du patient.

Quand consulter un médecin ?

Il est recommandé de consulter un médecin si l’indigestion persiste pendant plus de 2 semaines.

De plus, si vous observez des symptômes sérieux comme une perte de poids inexpliquée, une perte d’appétit qui dure plusieurs jours, des vomissements importants, des selles de couleur noire imitant le marc de café ou encore une coloration jaune (jaunisse) de votre peau ou des yeux, consultez un médecin. Attention liste non exhaustive.

Traitements (médicaments)

Laryngite traitementLors d’une indigestion, le médecin prescrit souvent un IPP ou inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, pantoprazole…) ou des antihistaminiques (cimétidine…). Une combinaison d’IPP additionné d’antibiotique est également prescrite si l’indigestion est accompagnée d’une infection de l’estomac ou de l’appareil digestif. Dans ce cas, la thérapie médicamenteuse sert surtout à soigner les brûlures d’estomac.

Dans le cas de vomissement abondant, les antiémétiques, antispasmodiques et les benzodiazépines sont souvent utilisées.

Les antiacides permettent en général de soulager une indigestion passagère.


Pour les cas les plus simples, un pansement gastrique peut suffire.

Il est également possible de prendre de l’Alka Seltzer® contre les douleurs et la fièvre.

Traitements naturels

Plantes médicinales

Plusieurs plantes médicinales peuvent venir à bout d’une indigestion, on parle de plantes médicinales avec des effets cholagogues ou cholérétiques.

Malgré leur efficacité notoire, il est toutefois nécessaire de solliciter l’avis d’un spécialiste avant leur utilisation. Pour cela, vous pouvez consulter un pharmacien (spécialiste de la phytothérapie).

Parmi les plantes les plus prisées contre les phénomènes d’indigestion, nous pouvons notamment citer :

Indigestion phytothérapie

– Le fenouil (le fenouil est doté d’une vertu particulière contre l’indigestion. Lors du traitement, on utilise souvent une décoction de ses racines, une infusion de ses feuilles ou bien la poudre de ses semences. Outre son action digestive inégalable, le fenouil allège les ballonnements et soulage l’aérophagie.)

– L’aneth (tout comme le fenouil, l’aneth peut stimuler le système digestif. Antispasmodique, diurétique, anti-inflammatoire, l’aneth est conseillé en cas de vomissement fréquent et de flatulence. Cette plante est aussi utilisée pour arrêter le hoquet.)

– La menthe poivrée (cette plante pourrait avoir des effets scientifiquement prouvés en cas d’indigestion.)

– Le cumin (grâce à ses vertus diurétiques, le carvi élimine les gênes liées à l’indigestion. Souvent utilisé en infusion, il atténue les spasmes gastriques tout en favorisant la digestion).

– Le millefeuille (le millefeuille a une action antispasmodique. Cette plante s’utilise en infusion pour faciliter la digestion).

– Le romarin (le romarin agit comme un pansement naturel en favorisant la cicatrisation tout en jouant un rôle antiseptique. Cette plante s’utilise en infusion pour faciliter la digestion).

– La fumeterre (cette plante agit surtout en cas de troubles du foie et surtout de la vésicule biliaire).

Remèdes naturels (remèdes de grand-mère) 

Tisanes
Tisane digestive
Tisane de millefeuille
Tisane de fenouil
Tisane de camomille
Tisane de menthe
Tisane d’absinthe
Tisane de gentiane
Tisane de Chardon-Marie
Tisane de boldo
Tisane de cannelle
Tisane de laurier
Tisane de fumeterre
 Tisane de clous de girofle

Teintures
Teinture de thym
Teinture de mélisse
Teinture de millefeuille
Teinture de camomille

Autres préparations
Eau de mélisse
Macération de gentiane jaune
Décoction de Chardon-Marie
Jus de fraise (régulation du transit)

Bons conseils & Prévention

Beaucoup de bons conseils reposent sur le changement de certaines habitudes de vie.

– Afin de prévenir l’indigestion, il est particulièrement important de suivre une bonne alimentation en optant pour une nourriture saine et équilibrée, consommez le maxium de fruits, légumes et céréales. Attention toutefois, consommer trop d’aliments riches en fibres alimentaires comme certains légumes peut provoquer des ballonnements. Un nutritionniste peut vous aider en vous apportant des conseils personnalisés.

– Parallèlement, surveillez votre alimentation afin de connaître les aliments qui peuvent être à l’origine de votre indigestion. Réduisez la consommation d’aliments difficiles à digérer comme le chocolat, la viande grasse, les boissons gazeuses et alcoolisées, les aliments épicés, les fritures et les sauces.

– Mâchez lentement afin de faciliter la digestion et d’optimiser l’action des sucs digestifs.

– Ne jamais trop manger d’un coup, le mieux est de prendre plusieurs petits repas par jour afin de réduire l’effort de l’estomac lors du processus de digestion. Vous pouvez même attendre 24h à 36h avant de recommencer à manger.

– Évitez les repas tardifs qui peuvent rendre la digestion difficile.

stress indigestion– La consommation abusive d’anti-inflammatoires et notamment des médicaments à base d’aspirine sont à l’origine d’ulcères ou brûlures d’estomac. Si possible, essayez avec votre médecin de changer de médicaments (si vous pensez qu’ils sont la cause de vos troubles digestifs). Si ce n’est pas possible, prenez ces médicaments toujours avec de la nourriture, évitez de les consommer avant avoir mangé.

– Limitez les produits chimiques, l’alcool, le tabac, le café et le thé.

– Trouvez un moyen d’éliminer le stress qui est souvent à l’origine d’un grand bouleversement au niveau de l’appareil digestif. Essayez de bien dormir et faites éventuellement des exercices de relaxation.

– La pratique régulière d’exercice peut directement ou indirectement (diminution du stress et du surpoids) contribuer à une meilleure digestion. Si possible faites au moins 30 minutes d’exercice chaque jour, comme de la marche avec un pas rapide.

– Après le repas, marchez un moment, évitez de vous reposer (car la position couchée favorise les remontées acides de l’estomac). Si vous vous couchez, dormez avec le haut du corps légèrement surélevé.

– Réduisez votre poids corporel : l’excès de poids favorise les brûlures d’estomac et notamment les reflux gastro-oesophagiens.

Comment traduit-on l’indigestion dans les autres langues ?
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.05.2017

Thèmes

Lire aussi :