Publicité

Pancréatite

Définition

Cancer du pancréas définitionLa pancréatite est une inflammation du pancréas1. La maladie se caractérise par un mal de ventre particulier, une douleur sévère qui transperce la partie supérieure de l’abdomen (lire davantage sous Symptômes ci-dessous)2.
Pancréatite aiguë et chronique
On distingue la pancréatite aiguë, qui se développe rapidement et dure quelques jours, et la pancréatite chronique, qui met plus de temps à se développer et dure pendant des mois ou des années3.

Publicité

Pancréas et ses fonctions – enzymes digestives :
Le pancréas est une glande digestive située profondément dans l’abdomen et qui mesure environ 15 cm de long. Le pancréas a 2 fonctions principales, la première est de produire des sucs digestifs et des enzymes pour favoriser la digestion dans l’intestin, la deuxième est la production d’hormones (insuline, glucagon, somatostatine).
Dans le processus digestif normal, des enzymes pancréatiques inactives partent des tubes du pancréas et notamment du canal pancréatique pour se déverser dans le petit intestin où elles deviennent actives pour aider à la digestion4. En cas de pancréatite, on pense que les enzymes pancréatiques deviennent actives déjà au niveau du pancréas. Il s’en suit une inflammation des cellules du pancréas.

Epidémiologie

Aux Etats-Unis (population en 2023 d’environ 332 millions d’habitants), environ 275’000 personnes sont hospitalisées chaque année pour pancréatite aiguë5. Pour des raisons inconnues, le nombre d’hospitalisation aux Etats-Unis pour pancréatite aiguë est en hausse, selon la Mayo Clinic.

Causes

Les causes de la pancréatite aiguë ou chronique peuvent être nombreuses :

Alcoolisme, c’est-à-dire une consommation excessive d’alcool (l’alcool est une cause fréquente de la pancréatite chronique mais peut aussi mener à une pancréatite aiguë). On pense que l’alcool pourrait directement endommager le tissu pancréatique. Aux Etats-Unis, les décès dus à une pancréatite aiguë induite par l’alcool ont augmenté de 50% entre 2019 et 20206.

Calculs biliaires. Les calculs biliaires, notamment de petite taille, peuvent bloquer l’intersection entre le canal pancréatique et le conduit cholédoque (au niveau de la vésicule biliaire et du foie).

– Maladies virales (ex. virus à l’origine des oreillons)

– Traumatismes (par exemple des blessures au niveau de l’abdomen comme avec des objets tranchants comme un couteau)

– Médicaments (ex. carbimazole/thiamazole, carbimazole seul avec un risque de pancréatite aiguë, valproate) ou d’autres substances toxiques (ex. provenant de scorpions). Selon une étude publiée en 2015 par l’University of Eastern Finland, la prise de statines lors de calculs biliaires semblait augmenter le risque de pancréatite aiguë. Cette étude a notamment été publiée dans la revue spécialisée Pancreas, BMC Gastroenterology, Pharmacoepidemiology and Drug Safety. De nombreux médicaments peuvent mener à une pancréatite, comme des diurétiques, des antibiotiques, des antidiabétiques, des corticoïdes ou des médicaments utilisés contre le cancer.

– Tabagisme

– Repas lourd et copieux (cause fréquente de pancréatite aiguë)

Obésité. Selon une étude réalisée par la Mayo Clinic aux Etats-Unis et publiée en 2020 dans le journal scientifique Journal of Clinical Investigation, l’obésité est associée à la pancréatite.

– Maladies héréditaires comme un taux élevé de triglycérides dans le sang (hypertriglycéridémie). Un taux très élevé de triglycérides (≥500 mg/dl) peut mener à une pancréatite.

– Hypercalcémie

– Opération importante au niveau de l’abdomen

Mucoviscidose (à l’origine de pancréatite chronique)

Remarques : 
– L’alcoolisme et les calculs biliaires sont les deux principales causes de la pancréatite aiguë7. Aux Etats-Unis, l’alcool est responsable pour environ 25% à 35% des cas de pancréatite aigüe.
– Souffrir de plusieurs épisodes de pancréatite aiguë pourrait mener à la pancréatite chronique.

Hérédité (génétique) : 
Des cas de pancréatite dans la famille augmentent le risque de souffrir de cette maladie, notamment de la pancréatite chronique.

Pancréatite chez l’enfant
Une étude publiée le 10 mai 2017 dans la revue spécialisée The Journal of Pediatrics a suggéré que la pancréatite à début précoce chez les enfants est fortement associée à des mutations génétiques et des antécédents familiaux de pancréatite.

Symptômes

Les symptômes de la pancréatite varient en fonction du type de pancréatite, aiguë ou chronique8.

Symptômes de la pancréatite aiguë (en anglais : acute pancreatitis) :
– Douleur abdominale supérieure, la douleur est sévère et “transperce” la partie supérieure de l’abdomen (la douleur persiste pendant des heures ou jours sans traitement). Cette douleur abdominale irradie en direction du dos, la douleur va souvent de la poitrine vers le dos ;
– Douleur abdominale qui s’aggrave après avoir mangé, après avoir respiré à pleins poumons ou en étant couché à plat sur le dos (au contraire se pencher en avant ou se plier diminue la douleur) ;
Nausées et vomissements. Ces deux symptômes sont fréquents lors pancréatite aiguë.
– Sensibilité au toucher de l’abdomen ;
– Fièvre possible ;
– Pouls rapide.
Remarque sur la douleur : 
La douleur qui apparaît lors de pancréatite aiguë est souvent rapide, sévère et régulière. Elle dure pendant quelques jours.

Publicité

Symptômes de la pancréatite chronique (en anglais : chronic pancreatitis) :
– Douleur abdominale supérieure (la douleur abdominale peut ressembler à celle de la pancréatite aiguë, lire plus de détails dans le paragraphe ci-dessus) ;
– Perte de poids non désirée (amaigrissement) ;
– Selles de type huileux et avec une forte odeur ;
Diarrhée ;
– Diabète (avec la destruction du pancréas endocrine, le diabète apparaît souvent lorsque presque tout le pancréas a été détruit) ;
– Fièvre possible ;
Nausées et vomissements ;
Flatulence ;
Manger ou boire de l’alcool peut augmenter les symptômes de la pancréatite chronique.
Remarque sur la douleur : 
La douleur qui apparaît lors de pancréatite chronique apparaît par intermittence et la douleur se manifeste souvent de façon graduelle.

Remarques sur la douleur autant pour la pancréatite aiguë que chronique : 
La pancréatite autant aiguë que chronique peut être très douloureuse et résister aux antidouleurs. La plupart des cas de pancréatite sont modérés, mais parfois les douleurs peuvent être très fortes9.

Diagnostic

Les tests et méthodes de diagnostic de la pancréatite peuvent être, en plus des signes cliniques (symptômes) :
– Mesure d’enzymes pancréatiques (lipase principalement, amylase) dans le sang. Si la concentration de lipase ou amylase est de 3 fois supérieure à la valeur normale, il s’agit probablement d’une pancréatite.
– Analyse des selles (surtout lors de pancréatite chronique, afin de mesurer la quantité de graisses dans les selles)
– Echographie
– Scanner abdominal (endoscopie par ultrason), pour notamment identifier des calculs biliaires
– CT scan pour constater des masses et l’étendue de l’inflammation
– IRM pour constater d’éventuelles anomalies dans la vésicule biliaire, le pancréas ou les canaux

Remarque : 
La pancréatite chronique est en général plus difficile à diagnostiquer que la pancréatite aiguë.

Complications

Pancréatite aiguë : 
La pancréatite aiguë peut mener à plusieurs complications :
– Destruction d’une partie du pancréas (risque de nécrose)
– Inflammation et formation de fluide autour du pancréas
– Défaillance de plusieurs organes : coeur, poumons (parfois difficultés à respirer), reins (menant jusqu’à une dialyse).

Pancréatite chronique : 
Comme la pancréatite (autant chronique qu’aiguë) affecte la production d’enzymes essentielles pour une bonne absorption des aliments au niveau de l’intestin, il peut survenir une malnutrition parfois grave (notamment une mauvaise absorption des graisses, c’est pourquoi les selles sont graisseuses car peu de graisse est absorbé dans l’intestin), mais aussi de la diarrhée et une importante perte de poids.
La pancréatite chronique augmente le risque de souffrir du cancer du pancréas d’environ 15 fois, comme le relevait le German Cancer Research Center (Deutsches Krebsforschungszentrum, DKFZ) à Heidelberg en Allemagne dans un communiqué de presse en 2016. La pancréatite chronique peut mener au diabète.
De plus, cette forme de pancréatite peut mener à des dommages ou défaillance de plusieurs organes (ex. coeur, poumons, reins) de façon permanente. Finalement, des pseudo-kystes (en anglais pseudocysts) peuvent se développer dans le pancréas.

Traitements

Pancréatite aiguë – hospitalisation : 
Le traitement de la pancréatite, surtout aiguë, nécessite la plupart du temps une hospitalisation10. En cas de complications, la personne peut être placée aux soins intensifs (en France on parle de réanimation).

Le traitement initial en milieu hospitalier consiste à contrôler l’inflammation et à calmer les douleurs, pour se sentir confortable11. Ces soins peuvent être :
– Alimentation précoce (en anglais : early eating). Des données récentes suggèrent que manger dès que l’on peut tolérer les aliments aide à guérir le pancréas12. Par le passé on recommandait surtout de jeûner, le but était d’arrêter de manger pendant quelques jours pour favoriser une récupération du pancréas.
– Prise de médicaments antidouleurs. On sait que la pancréatite peut mener à de fortes douleurs.
– Injection de fluides intraveineux (à travers les veines), le but est d’éviter la déshydratation du patient.

Publicité

Une fois la pancréatite sous contrôle, il faudra traiter la cause de la pancréatite. Voici quelques exemples :

– Si la maladie est provoquée par des calculs biliaires, une opération sera nécessaire pour débloquer ou retirer ces caillots.
– Parfois, une opération au niveau du pancréas s’avère nécessaire pour drainer le liquide du pancréas ou pour retirer des tissus malades.
– Si la pancréatite est provoquée par une consommation excessive d’alcool, le médecin aidera le patient à arrêter ou fortement réduire sa consommation. Idem pour le tabagisme, le patient devra si possible arrêter de fumer pour limiter l’apparition de nouvelles crises de pancréatite.

Durée de la maladie : 
Une pancréatite aiguë bénigne s’améliore en général en quelques jours. Une pancréatite aiguë modérée ou grave peut prendre plus longtemps pour être guérie.

Pancréatite chronique :
Lors de pancréatite chronique, certains médicaments ou traitements contre les douleurs spécifiques peuvent être prescrits par le médecin. Dans des phases avancées de pancréatite chronique, des doses continues d’analgésiques puissants (ex. morphine) doivent être administrées13.
Des enzymes digestives (ex. Creon®) peuvent aussi être données au patient pour lutter contre la malnutrition. De plus, le patient devra peut-être changer certaines de ses habitudes alimentaires, c’est-à-dire suivre un régime.
Le but du traitement de la pancréatite chronique est de contrôler la douleur et de gérer les problèmes de mauvaise absorption au niveau intestinal.
Dans certains cas graves, une chirurgie peut être effectuée (ex. retrait du tissu endommagé).

Bons conseils & Prévention

– Arrêtez de boire de l’alcool, une cause fréquente de la pancréatite. Il est absolument essentiel d’arrêter de boire de l’alcool lors de pancréatite, ou en tout cas de fortement réduire sa consommation.

Arrêtez de fumer.

– Mangez des aliments avec une faible quantité de graisse. Il est préférable d’adopter un régime qui limite les graisses et met l’accent sur les fruits et légumes frais, les céréales complètes et les protéines maigres14.

– Mangez par petite portion, par exemple 6 petits repas pendant la journée. Plus un repas est consistant et plus le pancréas doit produire des enzymes digestives.

– Buvez beaucoup de liquide pendant toute la journée, de l’eau si possible. On sait que la pancréatite peut mener à une déshydratation.

–  Essayez de perdre du poids surtout si vous avez un IMC supérieur à 30, comme la pancréatite est associée à l’obésité.

Pancréatite

Lire aussi : cancer du pancréas, pancréas

Sources & Références :
Mayo Clinic, University of Eastern Finland, Mayo Clinic, German Cancer Research Center, The Journal of Pediatrics, Journal of Clinical Investigation, “100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020), Keystone-ATS.

Ecriture du dossier : 
Xavier Gruffat (pharmacien). Relecture (Seheno Harinjato, rédactrice chez Creapharma.ch)

Crédits photos & Infographie :
Adobe Stock, Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Dernière mise à jour : 
01.12.2023

Comment traduit-on la pancréatite dans d’autres langues ?
  • Anglais : Pancreatitis
  • Allemand : Pankreatitis
  • Italien : pancreatite

Références scientifiques et bibliographie :

  1. SANJEEV NANDA (M.D.), Mayo Clinic a-z Health Guide, WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SIGNS, SYMPTOMS, DIAGNOSIS & TREATMENT, 2nd edition, Rochester, Mayo Clinic Press, 2023.
  2. Livre en anglais : Mayo Clinic on Digestive Health, How to prevent and treat common stomach and gut problems, 4th edition, Sahil Khanna, M.B.B.B.S, 2020, Mayo Clinic
  3. SANJEEV NANDA (M.D.), Mayo Clinic a-z Health Guide, WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SIGNS, SYMPTOMS, DIAGNOSIS & TREATMENT, 2nd edition, Rochester, Mayo Clinic Press, 2023.
  4. SANJEEV NANDA (M.D.), Mayo Clinic a-z Health Guide, WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SIGNS, SYMPTOMS, DIAGNOSIS & TREATMENT, 2nd edition, Rochester, Mayo Clinic Press, 2023.
  5. Livre en anglais : Mayo Clinic on Digestive Health, How to prevent and treat common stomach and gut problems, 4th edition, Sahil Khanna, M.B.B.B.S, 2020, Mayo Clinic
  6. Article de la Mayo Clinic datant du 15 novembre 2022, Acute pancreatitis and the rise of alcohol-related deaths, l’article citait notamment les CDC américains, site accédé par Creapharma.ch le 15 novembre 2022 et le lien marchait à cette date
  7. Article de la Mayo Clinic datant du 15 novembre 2022, Acute pancreatitis and the rise of alcohol-related deaths, site accédé par Creapharma.ch le 15 novembre 2022 et le lien marchait à cette date
  8. SANJEEV NANDA (M.D.), Mayo Clinic a-z Health Guide, WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SIGNS, SYMPTOMS, DIAGNOSIS & TREATMENT, 2nd edition, Rochester, Mayo Clinic Press, 2023.
  9. Livre en anglais : Mayo Clinic on Digestive Health, How to prevent and treat common stomach and gut problems, 4th edition, Sahil Khanna, M.B.B.B.S, 2020, Mayo Clinic
  10. Livre en anglais : Mayo Clinic on Digestive Health, How to prevent and treat common stomach and gut problems, 4th edition, Sahil Khanna, M.B.B.B.S, 2020, Mayo Clinic
  11. SANJEEV NANDA (M.D.), Mayo Clinic a-z Health Guide, WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SIGNS, SYMPTOMS, DIAGNOSIS & TREATMENT, 2nd edition, Rochester, Mayo Clinic Press, 2023.
  12. SANJEEV NANDA (M.D.), Mayo Clinic a-z Health Guide, WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SIGNS, SYMPTOMS, DIAGNOSIS & TREATMENT, 2nd edition, Rochester, Mayo Clinic Press, 2023.
  13. Magazine « Vida e Saúde », magazine brésilien sur la santé, édition d’octobre 2022, article de la Dre Ester B. Nunes, médecin
  14. SANJEEV NANDA (M.D.), Mayo Clinic a-z Health Guide, WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SIGNS, SYMPTOMS, DIAGNOSIS & TREATMENT, 2nd edition, Rochester, Mayo Clinic Press, 2023.

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 20.12.2023
Publicité