Page d'accueil de creapharma.ch Sommaire des maladies et maux Plantes médicinales - Phytothérapie Médicaments sommaire Remèdes de grand-mère Alimentation - Nutrition News de Creapharma.ch

> mélatonine


Mélatonine


Qu’est-ce que la mélatonine ?

Mélatonine insomnieDécouverte en 1958 par Aaron Bunsen Lerner, un dermatologue de l’université Yale (Etats-Unis), la mélatonine est une hormone particulièrement connue pour sa faculté à réguler les rythmes chronobiologiques et à améliorer le sommeil. Secrétée par la glande pinéale ou épiphyse, elle est stimulée par l’absence ou la baisse de la luminosité et est inhibée à l’exposition à la lumière. Également appelée "hormone de l’obscurité" ou "hormone du sommeil", la mélatonine contribue à la régulation du cycle du sommeil. Une baisse de son taux peut ainsi provoquer des problèmes d’insomnie. Cliquez ici pour mieux comprendre les cycles du sommeil

Les fonctions de la mélatonine dans l’organisme

Au-delà de ses fonctions hormonales, la mélatonine possède aussi des propriétés antioxydantes limitant de façon conséquente le développement des radicaux libres, éléments facteurs de stress oxydatif. Il s’agit essentiellement du radical hydroxyle (OH), du peroxyde d’hydrogène, du monoxyde d’azote, de l’anion peroxynitrite, de l’acide peroxynitreux et de l’acide chlorhydrique. En renforçant l’action de certains enzymes antioxydants, la mélatonine contribue à la protection des macromolécules.
Par ailleurs, elle contribue à la régulation de la sécrétion des autres hormones du corps telles que les hormones endocrines et paracrines.
Des études scientifiques ont permis de déterminer le rôle prépondérant occupé par la mélatonine sur le cycle du sommeil. De ce fait, l’usage de la mélatonine pour soigner les troubles du sommeil est devenu courant dans certains pays à l’instar des États-Unis, de l'Italie et du Mexique. Dans d’autres pays comme la France ou la Suisse, la vente de la mélatonine suit encore une certaine régulation.

Relevons toutefois que la prise de mélatonine chez une personne dormant à des heures régulières serait sans effet, en effet une prise suplémentaire de cette hormone ne va rien changer, car le corps en sécrète déjà naturellement le soir.
La mélatonine est donc surtout recommandée chez les personnes qui voyagent beaucoup en changeant de fuseau horaire, un voyage vers l'est ou l'ouest, ces personnes souffrent souvent de décalage horaire (jet lag) et la prise de mélatonine peut permettre d'améliorer le sommeil, à la fois pour l'endormissement et la durée du sommeil.
La mélatonine peut aussi être intéressante chez les personnes travaillant la nuit avec des cycles de travail irréguliers.

Selon la littérature scientifique, la mélatonine améliore le sommeil chez les aveugles.

Quels sont les bienfaits de la mélatonine ?
 
La mélatonine aide ceux qui souffrent de troubles du sommeil à mieux dormir (lire aussi le paragraphe ci-dessus). Elle intervient donc dans le traitement de l’insomnie, surtout si celle-ci est due à une insuffisance d’apport en mélatonine. Dans le cas contraire, l’effet de la prise peut être modeste, voire inexistante, car le crops sécrète naturellement de la mélatonine.  
Comme on l'a vu ci-dessus elle permet d’apaiser et de prévenir les effets du décalage horaire (jet-lag), en particulier si le voyage dure 9 h ou moins et que la destination est située vers l’est. Toutefois, afin d’optimiser les résultats, certaines précautions doivent être prises notamment sur le dosage et les moments de la prise.
Camomille sommeil mélatonineL’utilisation de certaines plantes dotées de vertus sédatives comme la passiflore et la camomille peuvent venir renforcer l’effet de la mélatonine.

 

Où trouver la mélatonine et comment la préserver ?

La mélatonine se rencontre dans de nombreuses plantes comme le riz, les noix et les noisettes ainsi que dans le vin rouge. L’organisme peut également puiser la mélatonine dans les tomates, le maïs et les pommes de terre, mais la teneur en mélatonine de ces plantes reste nettement inférieure à celle des premières.
Étant donné que c’est le tryptophane se transformant en sérotonine qui se trouve à l’origine de la mélatonine, la consommation d’aliments riches en tryptophanes tels que le persil, les graines de courge, le fromage, la morue, le parmesan, le lait et le soja, peut favoriser la production de mélatonine par l’organisme.
Il en est de même pour les aliments contenant la sérotonine comme les bananes, le lait, la prune, le riz, la noix, le maïs et les flocons d’avoine.

Afin de préserver le taux de la mélatonine naturelle, il est conseillé de s’exposer le moins possible à un excès de lumière pendant la nuit au risque de baisser, voire supprimer la concentration de mélatonine. Le taux de mélatonine peut aussi augmenter de façon naturelle en privilégiant les glucides (sucre, miel, céréales, pomme de terre, pâtes, riz, lentilles…) le soir et en modérant les omega-3 au profit des omega-6.

Comment l’organisme forme et utilise la mélatonine ?

L’absorption de protéines alimentaires par l’organisme lui permet de puiser une certaine quantité d’acide aminé essentiel nommé tryptophane. Ce dernier est ensuite transformé en sérotonine, une sorte de messager chimique. C’est la sérotonine que la glande pinéale va convertir en mélatonine et que le foie va par la suite métaboliser.

Les précautions à prendre

Les études menées par le Massachusetts Institute of Technology Schoool of Medicine révèle que les suppléments de mélatonine mis en vente sur le marché peuvent contenir 3 à 10 fois plus que la quantité nécessaire pour améliorer la qualité du sommeil. Un tel excès risque de se montrer inefficace pour retrouver un rythme circardien régulier. À titre indicatif, la dose moyenne suffisante par jour serait de 0,3 mg.

Aucun effet secondaire signifiant n’a encore été enregistré suite à une prise de mélatonine à forte dose. Elle semble être non toxique, mais peut provoquer un état de somnolence. La prudence est donc de mise après une prise, surtout pour ceux qui conduisent. Il faut toutefois remarquer que l’université Andrews a constaté, suite à une étude effectuée par son département de nutrition, qu’une trop haute dose de mélatonine peut être à l’origine de migraine (mais lié au dosage, lire aussi ci-dessous), de sautes d’humeur et d’un déséquilibre hormonal de l’organisme. Attention, consommée avec un inhibiteur des monoamine oxydase (IMAO) qui inhibe sa métabolisation par l’organisme, la mélatonine peut entraîner une overdose.

Où peut-on acheter la mélatonine ?

En Suisse, il n'existe pas de préparation en vente libre à base de mélatonine. Toutefois certaines pharmacies peuvent préparer elles-mêmes des médicaments à base de mélatonine. Cela dit la spécialité Circadin® est dorénavant autorisée en Suisse pour le traitement des troubles du sommeil chez les patients âgés de 55 ans ou plus, ce médicament doit être prescrit par le médecin.
En Italie, il est possible d'acheter en ventre libre la mélatonine (selon nos informations).
En France, la vente de la mélatonine suit encore une certaine régulation. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

pharmacien insomnieQuestions & Réponses (sur le forum de Creapharma)
La question de l'Internaute (par Laure)
" Que faire en cas de changement d'heure (par ex. passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver ou le contraire) ? Car chaque fois que ce changement s’effectue, il affecte mon horloge biologique. J’ai souvent besoin de plusieurs jours, voire un mois, pour m’adapter à ce changement… et j’arrive souvent à mon boulot fatiguée, je n’arrive pas à me concentrer… "

La Réponse du Pharmacien (par Van)
Ce changement d'heure n'est pas évident du tout. Du côté naturel, il vous faut au maximum vous exposer à la lumière du soleil, c'est ce qui régule notre rythme biologique, par le cycle sérotonine et mélatonine.

Si vous ne voulez pas de somnifère, vous pouvez cependant utiliser des produits à base de plantes, comme le houblon, la passiflore ou la valériane. Etablissez un rythme et tout rentrera dans l'ordre.

Information intéressante sur la mélatonine et la migraine

Traitements à utiliser en prévention

Migraine et mélatonineSAO PAULO - La prise de 3 mg de mélatonine par jour le soir, 30 minutes avant le coucher, s'est avérée efficace chez 80% de patients traités dans une étude réalisée à l'hôpital israélite de Sao Paulo (Brésil) publié en octobre 2004 dans le journal Neurology, en prévention des migraines.

Dans cette étude 32 personnes atteints de migraines chroniques ont été suivies pendant 4 mois, ils pouvaient conserver leur traitement à base de triptans ou analgésiques et au terme de l'étude 25 personnes sur 32 ont remarqué une diminution minimum de 50% du nombre de leurs crises, 8 patients n'ont eu aucun mal de tête (ici dans le sens de migraine).

Cette étude semble très prometteuse pour tous les patient(e)s atteint(e)s de migraine. Il faudra maintenant prouver et confirmer ces chiffres à grande échelle.
(article publié sur le site suisse bluewin.ch en octobre 2004 et adapté par creapharma.ch).

Voir aussi notre dossier sur le sommeil, migraine

Article écrit par Seheno Harinjato et Xavier Gruffat (Pharmacien), dernière mise à jour: 22 mai 2013


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Copyright © 2014, Creapharma.ch

Contact    Mises à jour   Décharge juridique   Rédaction   Publicité   - Site réalisé par Pharmanetis Sàrl