Accueil » Plantes médicinales » Hamamélis

Hamamélis

Résumé

Plante médicinale utilisée en usage interne ou externe pour soigner des troubles veineux comme les hémorroïdes, se présente souvent sous forme de comprimé, gélule ou en pommade.


Hamamelis
Noms

Noms français: hamamélis, hamamélis de Virginie, noisetier des sorcières
Nom scientifique: Hamamelis virginiana L.
Nom anglais: Witch Hazel, Hamamelis, Common Witch Hazel
Nom allemand: Hamamelis (-blätter od. -rinde)
Nom italien: hamamelis
Nom espagnol: hamamelis
Nom portugais: hamamélis
Remarque : il existe 3 autres espèces d’hamamélis (en plus d’Hamamelis virginiana) : Hamamelis japonica (hamamélis du Japon), Hamamelis mollis (hamamélis de Chine) et Hamamelis vernalis.

Famille

Hamamelidaceae

Constituants

– Tanins (par ex. catéchines)
– Flavonoïdes
 Huile essentielle

Parties utilisées

– Feuilles séchées ou racines séchées

Effets

– Astringent, anti-inflammatoire, vasotonique, hémostatique locale, cicatrisant, antiviral, antioxydant.

Indications

En usage interne (tisane, gélule) :
Hamamélis - contre les hémorroïdesHémorroïdes, troubles veineux comme des varices, jambes lourdes, insuffisance veineuse, diarrhée.

En usage externe (extrait, teinture, pommade, crèmes, bains de pieds):
– Blessure cutanée (peu importante), contusions, couperose, hémorroïdes, démangeaison anale, eczéma, troubles veineux comme des varices (ex. en teinture), jambes lourdes, aphtes (en teinture), transpiration excessive des pieds (en bain de pieds), maux de gorge (en teinture, en gargarisme), érythème fessier (en crème ou pommade).
En cosmétique comme tonique cutané.

Effets secondaires

Hypertension. En cas de consommation en excès en usage interne, l’hamamélis  à cause de sa concentration en tanins peut mener à des troubles digestifs ainsi que des dommages au niveau du rein et du foie.

Contre-indication

Aucun connu, à notre avis.

Interactions

En usage interne, interactions possibles avec l’absorption de vitamines et minéraux.

Noms des préparations

En Suisse : *Euproctol N® (suppositoire, préparation composée avec hamamélis), *Hametum® (crème ou pommade), *Arkocaps® Hamamélis (Arkogélules®), teinture à base d’hamamélis par ex. en cas d’aphtes.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Pommade ou crème d’hamamélis (souvent à base d’extraits d’hamamélis)

– Suppositoire à base d’hamamélis

– Tisane d’hamamélis (pour usage interne ou faire des bains de siège)

– Teinture d’hamamélis (en usage externe)

Hamamélis

Où pousse l’hamamélis ?

L’hamamélis pousse en Amérique du Nord et en Europe.
En novembre et parfois en décembre en tout cas en Amérique du nord, on peut observer les fleurs d’hamamélis.


Quand récolter l’hamamélis ?

On récolte les feuilles d’hamamélis en été.

Remarques

– L’hamamélis est une plante utilisée depuis longtemps pour son effet astringent, son efficacité contre les hémorroïdes est partiellement prouvée scientifiquement. Comme souvent en phytothérapie, il manque de grandes études réalisées sur l’être humain (et non en laboratoire ou sur des animaux).
Les peuples natifs des Amériques ont utilisé l’hamamélis pendant des siècles notamment pour lutter contre les inflammations dans la gorge.

– Une étude publiée en 2007 dans la revue spécialisée European Journal of Pediatrics a montré que les pommades d’hamamélis aidaient à diminuer des petites irritations de la peau chez les enfants.

– Actuellement, il manque des études sérieuses pour savoir si l’hamamélis est efficace ou non conte l’eczéma.

Sources: Université de Berkeley (Californie), National Geographic

Hamamélis - Hamamelis virginana L.Hamamélis - Plante médicinale

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 28.11.2016

Thèmes