Accueil » Se soigner par les plantes médicinales » Achillée millefeuille

Achillée millefeuille



Résumé

Plante médicinale utilisée en usage interne contre l’anorexie (effet amer) et lors de problèmes digestifs avec des spasmes, en usage externe contre les inflammations. Le millefeuille se présente souvent sous forme de tisane.


Noms

Noms français : achillée millefeuille, millefeuille, achillée
Nom scientifique : Achillea millefolium L.
Nom anglais : milfoil, yarrow (common yarrow)
Nom allemand : Schafgarbenkraut, Schafgarbe (veut dire “gerbe du mouton”)
Nom italien : achillea
Nom espagnol : milenrama
Nom portugais : mil-folhas

Famille

Asteraceae (Astéracées)

achilee-milefeuille-leysin

Constituants

– Huile essentielle
– Sesquiterpènes
– Coumarines
– Proazulènes
– Azulène
– Chamazulène
– Flavonoïdes
– Alcaloïdes
– Acide salicylique
– Camphre
– Substances amères
Tanins

Remarque: les principes actifs ou constituants du millefeuille ressemblent à ceux qu’on retrouve dans la camomille vraie

Parties utilisées

– Capitules séchés (photo ci-dessous), fleurs, herbes : parties aériennes ou sommités fleuries, feuilles, graines.

Millefeuille - Achillée

Effets

Usage interne :
– Tonique amer, astringent, spasmolytique, antispasmodique, diurétique

Usage externe :
– Astringent, antiphlogistique (contre inflammation), anti-inflammatoire, cicatrisant, hémostatique

Indications

En usage interne :
– Maux de ventre (avec spasmes), spasmes ou crampes lors de troubles menstruels, anorexie, dyspepsie (troubles digestifs ou indigestion), flatulence, reflux gastro-oesophagien (acidité gastrique), goutte, diarrhée, fièvre

En usage externe :
– Blessure enflammée, plaies qui ont de la peine à cicatriser, hémorroïdes (en bain de siège), brûlures, acné, contusions, cheveux blancs (en shampoing), varices,  piqûres d’insecte (contre les douleurs)

Effets secondaires

Allergie (allergie de type retardée). Lors de consommation sur une longue période ou en concentration trop élevée : constipation, troubles digestifs, troubles du foie.

Contre-indication

Allergie au millefeuille, grossesse (pour l’huile essentielle ou l’essence de millefeuille surtout).

Interactions

Anticoagulants, antiplaquettaire, lithium, fer.

Noms des préparations

En Suisse : dans la gamme *Sidroga® : Sidroga® Millefeuille.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane de millefeuille (infusion)

– Huile essentielle

– Teinture de millefeuille

– Teinture mère

– Décoction, par ex. pour faire des bains de siège (contre les hémorroïdes)

Cataplasme

– Shampoing (contre les cheveux blancs)

Pommade de millefeuille

Où pousse le millefeuille ?

Le millefeuille pousse à l’état sauvage dans les champs (en général dans un environnement sec) en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Le millefeuille mesure en moyenne de 30 à 50 cm de haut, il peut atteindre jusqu’à 90 cm de haut. Il pousse en Europe, sa région d’origine, jusqu’à 2500 m d’altitude.

Quand le millefeuille fleurit-il ?

Le millefeuille fleurit en général de juin à septembre. On récolte les fleurs et les feuilles en été, les feuilles peuvent aussi être récoltées au printemps et les graines au printemps.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin” vous y trouverez le millefeuille avec davantage d’informations sur la culture de cette plante

Peut-on récolter cette plante dans la nature ?

Oui, on la trouve à l’état sauvage notamment en France, Suisse ou Belgique. Vous pouvez la trouver notamment aux bords des chemins. La plante pousse souvent sur une terre tassée.
Plus d’informations sur la récolte et le séchage des plantes médicinales


Remarques

– Dans son indication pour soigner l’anorexie il ne faut pas croire au remède miracle, mais le millefeuille peut aider grâce à son goût amer, ce qui permet une stimulation de l’appétit. Cette plante ne présente à notre avis pas d’effets secondaires significatifs.

– Le millefeuille est une plante qui a été très utilisée par le passé dans la médecine populaire, notamment lors de blessures ou de plaies pour arrêter les hémorragies.

– Le terme Achillea qu’on retrouve dans le nom scientifique de la plante (Achillea millefolium) est une référence au mythique guerrier grec Achille qui a appliqué du millefeuille pour sécher les plaies de ses soldats pendant la guerre de Troie.

– Les feuilles contiennent de très nombreuses dents très fines, comme un mille-pattes, d’où l’origine du nom français millefeuille.

 

– En cuisine, il est possible d’ajouter de jeunes feuilles de millefeuille dans une salade.

Macération de gentiane jaune– Le millefeuille appartient aux plantes amères (en allemand : Bitterstoffpflanzen), son degré d’amertume est compris entre 3’000 et 5’000. Par comparaison, la gentiane jaune qui est plus amère a un degré d’amertume compris entre 10’000 et 30’000. L’amertume permet notamment de favoriser la digestion. Il faut savoir aussi que les substances amères qu’on retrouve justement dans le millefeuille sont facilement détruites par la chaleur. En conséquence, si vous voulez préparer une tisane qui maintient son effet amer, il faudra chauffer seulement pendant quelques minutes. Par contre, les tanins mettent plus de temps à être détruits par la chaleur.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin” – vous y trouverez le millefeuille

Millefeuille - AchilléeMillefeuille

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.07.2017

Thèmes

Lire aussi :