Varices



Résumé sur les varices

Les varices sont une affection peu esthétique des veines, surtout au niveau des jambes. Les varices se rencontrent chez les femmes et chez les hommes, mais avec une nette prédominance féminine. varice


Les causes de l’apparition des varices sont variées, elles peuvent être génétique, hormonale (grossesse, prise de la pilule contraceptive), liées à l’âge (perte d’élasticité des parois veineuses, relâchement des valvules), etc. Lire davantage sous Causes ci-dessous

Complications
En règle général, l’apparition des varices n’est pas dangereuse, mais peut entraîner une complication grave qui est la thrombose veineuse profonde. Cela signifie que le sang qui stagne dans une veine variqueuse peut mener à la formation d’un caillot sanguin. Ce dernier peut se détacher, migrer vers les poumons et entraîner une embolie pulmonaire pouvant être fatale.

Le diagnostic médical est facile, car les varices sont apparentes. Cependant, il est toujours nécessaire d’exclure une thrombose veineuse profonde, raison pour laquelle le médecin peut avoir recours à des méthodes diagnostic plus poussées, comme la radiographie, l’échographie ou l’écho-Doppler.

Des mesures hygiéniques lors de varices non compliquées peuvent suffire, comme le sport, le fait de surélever les jambes, d’avoir recours à des douches froides en remontant le long des jambes ou de porter des bas de contention.

Lorsque les varices sont trop importantes, le médecin peut recourir à l’injection de solution sclérosante ou encore au stripping (retirer la veine malade à l’aide d’un crochet chirurgical). Il existe aussi des médicaments contre les varices : les phlébotoniques, également appelés veinotoniques.

Définition

Définition varicesLes varices sont des dilatations pathologiques des veines superficielles (généralement aux jambes), dues à un mauvais fonctionnement des valvules.
Grâce à la circulation sanguine, tous les organes du corps sont alimentés en oxygène et nutriments essentiels à leurs bons fonctionnements. Le sang, pompé par le cœur, est amené aux organes par les artères. Les veines permettent de ramener le sang au cœur.
Afin de lutter contre la gravité, les veines des jambes sont munies de valvules qui empêchent le sang de refluer vers le bas, à cause de la gravité. Les valvules s’ouvrent et se ferment pour faciliter la remontée du sang dans les veines.

Lorsque les valvules ne fonctionnent pas bien ou que les veines sont dilatées (sous l’action de la progestérone, lors de la grossesse, par exemple), l’ouverture créée permet au sang de refluer vers le bas dans la section veineuse défectueuse. Cela déforme également la veine et une nouvelle varice apparaît.

Les varices sont non seulement visibles et peu esthétiques, mais de plus, elles provoquent des troubles tels que lourdeur dans les jambes (jambes lourdes), douleurs, chevilles enflées.

A long terme, les varices peuvent provoquer des thromboses ou des ulcères.

La stagnation du sang dans les veines peut entraîner la formation d’un caillot sanguin, lequel peut provoquer la formation de thrombose.

Epidémiologie

Les varices concernent bien plus souvent les femmes que les hommes, elles sont 4 fois plus fréquentes chez la femme que chez l’homme.

Influences hormonales
Les varices ont des causes génétiques et hormonales. Ce qui explique le nombre plus élevé de cas de varices chez les femmes par rapport aux hommes. Les femmes sont aussi plus exposées à cause des modifications hormonales vécues lors de la grossesse ou lors de la prise de la pilule, par exemple. Les hormones, notamment la progestérone, entraînent une dilatation des veines et l’apparition, à la longue, de varices.

Près d’une femme sur deux serait concernée une fois ou l’autre par des problèmes d’insuffisance veineuse (varices, jambes lourdes,…). Un homme sur dix souffre de varices.

Les varices apparaissent plus fréquemment avec l’âge. Cela est facilement explicable par l’usure, donc le relâchement aussi bien des veines que des valvules. Un bon tonus musculaire permet une meilleure circulation sanguine, ici veineuse. Lorsque le muscle est tendu, le sang peut mieux remonter des jambes vers le coeur. Avec l’âge, la masse musculaire tend également à se détendre et entraîne ainsi un moins bon fonctionnement du système veineux.

Causes

Les veines permettent au sang de remonter vers le cœur et les valvules empêchent le reflux sanguin. Lorsque les valvules sont défectueuses, il y a stagnation et accumulation de sang dans les jambes et formation de varices.

Il existe plusieurs facteurs déclenchant les varices.
Ces facteurs sont :

– l’âge

– le sexe (les femmes)


– la génétique

– la grossesse

– le poids (le surpoids, l’obésité)

– le comportement (longues stations debout ou assis)

L’âge
Avec l’âge, le corps fonctionne moins bien. Les valvules peuvent être défectueuses et n’arrivent plus à empêcher le reflux sanguin dans les jambes. De plus, il est possible que les parois veineuses soient moins élastiques ou que les veines se dilatent. Tous ces facteurs entraînent une accumulation de sang dans les jambes et l’apparition des varices.

Le sexe
Les femmes sont particulièrement touchées par cette affection (comme on l’a vu dans la rubrique Epidémiologie quatre fois plus que les hommes).

La grossesse
varices grossesseLa grossesse entraîne une charge supplémentaire pour les femmes. Pendant la grossesse, le volume sanguin augmente mais le flux sanguin partant des jambes vers le pelvis diminue. Ces changements dans la circulation sanguine ont pour objectif d’aider au développement du foetus, mais cela peut aussi affecter les veines qui deviennent plus larges et moins solides. Il peut s’en suivre l’apparition de varices.

Le poids
La surcharge pondérale entraîne une charge supplémentaire pour les veines qui fonctionnent moins bien.

Le comportement
Les veines travaillent moins bien lorsque l’on est en position statique (assis ou debout). Ainsi, il y a stagnation et accumulation de sang dans les veines et apparition de varices.

Personnes à risque

Les personnes à risque de varices sont :

varices personnes âgées

– Les personnes âgées

– Les femmes

– Les femmes enceintes

– Les personnes avec une surcharge pondérale

– Les personnes qui bougent peu (longtemps assises ou debout)

Symptômes

Les varices croissent lorsque les parois des vaisseaux (ici, les veines) deviennent plus fragiles et se dilatent. On observe ensuite une augmentation de la taille des vaisseaux (dilatation des veines) et une déformation de leur structure. Ces changements prennent des formes non linéaires et sont colorés en bleu ou rouge.
varice

Les varices forment en général un réseau de vaisseaux sanguins bleuâtres et fins (veines engorgées de sang), cependant, dans le pli des genoux, elles peuvent se présenter sous forme de grosses veines en saillie.

La plupart du temps, cette affection n’est pas douloureuse. Dans certains cas, pourtant, elles peuvent s’accompagner

– d’une sensation de lourdeur dans les jambes

– de douleurs (les douleurs augmentent lors d’une longue station debout ou assis)

– de chevilles enflées.

Ces symptômes peuvent être expliqués ainsi : la survenue des varices affecte le passage du sang. Ce dernier n’arrive plus aussi bien à s’écouler dans les vaisseaux (ici les veines), ce qui rend le passage du sang plus difficile et peut provoquer des douleurs. La mauvaise circulation sanguine peut entraîner l’apparition d’une thrombose (complication la plus sévère des varices).

Dans les cas plus graves, la mauvaise circulation sanguine provoque une altération de la peau des jambes. Les symptômes sont alors :

– une décoloration de la peau

-une irritation de la peau

– une sensation de prurit (démangeaison)

– des ulcères de la peau notamment proche des chevilles. Ces ulcères peuvent être le signe d’une insuffisance veineuse et nécessite une consultation médicale.

Diagnostic

Les varices sont visibles et facilement identifiables. Elles se forment en général, au niveau des veines superficielles, juste en-dessous de la peau.

Le diagnostic (appelé examen phlébologique) se compose tout d’abord de l’anamnèse,  d’une partie clinique (identification des varices par un examen clinique).  Ces examens peuvent être faits chez le médecin généraliste.

L’anamnèse permet de récolter des informations importantes, notamment sur les causes génétiques (membres de la famille atteints de varices ou non), du sexe et de l’âge du patient.

Lors de l’examen clinique, le médecin identifie la présence ou non des varices, leur aspect : grandeur, longueur, coloration, etc.

Selon la gravité de l’affection, le médecin pourra entreprendre une échographie des veines de la jambe ou une radiographie (phlébographie).

Une autre méthode consiste à étudier la topographie des veines et à examiner les veines profondes : l’écho-Doppler. C’est la méthode de choix lors du diagnostic des varices et surtout pour écarter les complications graves des varices que sont les thromboses veineuses profondes.

Le but est de connaître la gravité de l’insuffisance veineuse et surtout d’écarter les cas graves de thrombose veineuse profonde, pouvant causer une embolie pulmonaire et risquer la vie du patient.

En général, lorsqu’une jambe enfle soudainement, avec de fortes douleurs, une consultation médicale d’urgence est nécessaire.

Découvrez aussi un interview avec un médecin pour mieux connaître cette maladie (avec des informations sur le diagnostic)

Complications

En général, cette affection est bénigne et peut être traitée facilement grâce à des mesures simples (hygiéniques et médicamenteuses). Cependant, des varices non ou mal soignées, peuvent entraîner

– des lésions de la peau, des ulcères ;

– une phlébite ou une occlusion d’une veine par un caillot sanguin (thrombose). Ce caillot de sang peut ensuite émigrer vers les poumons et entraîner une embolie pulmonaire et être fatale.

Les lésions de la peau
Lorsque les varices sont mal soignées, des lésions de la peau de la jambe peuvent apparaître. En premier lieu, ces lésions sont appelées dermites. Elles occasionnent des irritations, des prurits (démangeaisons). Puis, si le cas s’aggrave, les varices peuvent provoquer la survenue d’ulcères variqueux (= ulcères dus aux varices). L’ulcère variqueux est une plaie ouverte, généralement située sur la peau de la jambe, cicatrisant mal et pouvant s’infecter davantage.

L’inflammation veineuse (phlébite)
Lors de phlébite, il y a formation d’un caillot sanguin qui bouche la veine. Ce caillot de sang peut ensuite migrer  vers les poumons et entraîner une embolie pulmonaire, souvent fatale. Les phlébites concernent la plupart du temps les veines profondes au niveau des jambes. Ainsi, lors de la survenue de varices, surtout douloureuses, le médecin doit d’abord exclure les risques de thrombose veineuse profonde, pouvant être dangereuse pour la vie du patient.

Quand consulter son médecin ?

Nous vous conseillons de consulter un médecin lors de varices. En particulier si vous n’arrivez pas à soigner ces varices par des traitements classiques. Car à terme un risque de complications peut survenir.

Lorsque les symptômes suivants apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin en urgence :

– La jambe enfle subitement

– La jambe fait mal

– La jambe se colore en bleu

Pour les symptômes suivants, la consultation médicale en urgence n’est pas nécessaire. Cependant, il est vivement conseillé de voir un médecin dans les plus brefs délais.

– Les varices sont douloureuses

– Un ulcère apparaît (lésion de la peau de la jambe, sans avoir été blessé au préalable)

– Fortes démangeaisons de la peau de la jambe (prurit, dermite de la jambe)

– Si les veines sont très apparentes et gênent au niveau esthétique.

Les trois premiers symptômes sont particulièrement importants, car ce sont souvent les signes d’une thrombose veineuse profonde, pouvant jouer un rôle sur le pronostic vital du patient. Une thrombose veineuse profonde ou phlébite doit être médicalement prise en charge rapidement.

En ce qui concerne les ulcères variqueux, leur prise prise en charge est également importante, car ils sont difficiles à soigner et peuvent représenter un risque d’infection.

Traitements

Il existe plusieurs traitements contre les varices, médicamenteux ou non.

– la marche

– la diminution de la surcharge pondérale

– le port de bas de contention (bas de compression, en anglais compression stockings), aide dans le retour veineux, il s’agit en général de l’essentiel du traitement des varices

– injections de produits sclérosant dans la veine malade

– médicaments phlébotoniques (aidant la circulation veineuse)

– la chirurgie (stripping : extirpation des veines malades)

L’infection de produit sclérosant (en anglais sclerotherapy)
L’injection de produit sclérosant (liquide ou mousse) se fait lorsque la varice est petite. On bouche ainsi la veine avec ce liquide, le sang n’y circule plus et la varice disparaît. Cela n’est pas dangereux, car le sang veineux va passer par d’autres veines. Cette méthode est indolore et sans effet secondaire.

La chirurgie (stripping)
Le stripping est effectué lorsque les varices sont plus grosses. Cela se fait en milieu hospitalier, sous anesthésie. Le but est de sectionner la veine malade et de la retirer à l’aide d’un crochet. La circulation veineuse est maintenue via les veines profondes. Cette méthode est rapide et peu douloureuse. Des hématomes peuvent apparaître. Un arrêt de travail de 3 semaines est recommandé pour limiter les efforts. Il est aussi recommandé de porter des bas de contention suite à un stripping.

N’oubliez pas également d’appliquer du froid sur les varices. Le froid a un effet vasoconstricteur et aide à la guérison.

Médicaments phlébotoniques
– Plantes aidant le système vasculaire : le marron d’Inde, la vigne rouge. Ces médicaments sont à appliquer sur la peau (pommade) ou à avaler (sous forme de gélules).
– Pommade à base d’héparine.

Autres thérapies
D’autres méthodes thérapeutiques existent comme la chirurgie au laser (en anglais : laser surgery), utile notamment lors de petites varices, ou la chirurgie par endoscopie veineuse (en anglais : endoscopic vein surgery), indiquée surtout lors de cas graves de varices avec formation d’ulcères de la peau.

Remarque :
Il faut savoir que les varices provoquées par la grossesse s’améliorent souvent par elles-mêmes dans les 1 an qui suit l’accouchement.

Plantes médicinales (phytothérapie)

Les plantes médicinales suivantes ont su montrer une efficacité contre les varices :

Pour plus d’information sur la médecine par les plantes, souvent utilisée en complément d’autres traitements, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

– la vigne rouge (en gélule, gel, tisane ou crème)

– le fragon épineux (en gélule)

– le marron d’Inde (en gélule, décoction, gel ou crème)

– la rue des jardins (en bain de pieds)

– la myrtille (en gélule)

Remèdes naturels

Oligothérapie

Il est possible de compléter le traitement des varices grâce à la médecine alternative. Il est important de prendre les oligo-éléments à jeûn, à l’aide d’une cuillère en plastique (et non en métal).

Mélange Manganèse-Cobalt : 1 mesure (5ml) 1 à 2 fois par jour

Iode : 1 mesure (5ml) 1 à 2 fois par jour

Soufre : 1 mesure (5ml) 1 à 2 fois par jour

Bons conseils

Les personnes souffrant de varices peuvent également utiliser les conseils pour la prévention des varices, afin d’éviter de les aggraver.

– Les varices pouvant entraîner des thromboses, il est essentiel que ces personnes bougent fréquemment lors de longs voyages en avion ou en voiture, par exemple. Dans l’avion, lorsque le signe “attachez votre ceinture” est éteint, il est conseillé d’effectuer des exercices simples, comme tourner ses pieds en cercle, de les bouger d’avant en arrière, de se lever et de marcher. Lors de voyage en voiture, il est essentiel de faire fréquemment des arrêts, pour pouvoir se détendre les jambes et faire quelques pas afin d’activer la circulation sanguine.

Ainsi, pour les personnes souffrant de varices, la règle d’or est la suivante : Eviter de rester debout ou assis, il est préférable de marcher ou de se coucher.

Il est fortement recommandé de porter des bas de contention lors d’un long trajet en avion ou en voiture. Les femmes enceintes devraient également porter des bas de contention.

– De plus, les personnes souffrant de varices devraient éviter la chaleur qui aggraverait leur cas (bains chauds, sauna, bains de soleil)

N’oubliez pas également d’appliquer du froid sur les varices, le froid a un effet vasoconstricteur et aide à la guérison.

Prévention

– Evitez les positions statiques (longues positions assises ou debout). Essayez de changer de position et de bouger. Ainsi, préférez la marche ou la position couchée. La marche permet de tonifier les muscles. En tendant les muscles, on contracte la veine et le retour veineux est meilleur. Ainsi, lors de position statique (debout ou assis), la circulation veineuse est moins bonne. On préconise de bouger les jambes ou encore de marcher. Ce conseil est particulièrement important pour les personnes exerçant un travail où il faut être debout longtemps ou celles qui font des longs trajets en avion ou en voiture.

– Bougez beaucoup vos jambes surtout si vous restez longtemps assis.

– Surélevez vos jambes avant d’aller dormir. Un simple coussin sur lequel reposent vos jambes suffit.

– Massez régulièrement vos jambes. Faites tout de même attention, car le massage est déconseillé lors de thrombose veineuse profonde.

– Douchez vos jambes à l’eau froide, afin de stimuler la circulation sanguine.

– Portez des collants de contention (surtout lors de grossesse et de surcharge pondérale, ainsi que lors de voyage prolongé).

– Perdez du poids lors de surcharge pondérale.

– Utilisez des chaussures confortables et évitez de porter des chaussures à haut talon.


– Evitez de fumer.

Sources (références) :
Mayo Clinic
Crédits photos : Fotolia.com

Comment traduit-on les varices dans d’autres langues ?
  • Portugais : varizes
  • Espagnol : variz
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 15.12.2017

Thèmes

Lire aussi :