Thrombose

Résumé sur la thrombose

Thrombose résuméLa thrombose est une maladie avec une formation de caillots sanguins à l’intérieur des vaisseaux. Ces caillots, également appelés thrombus, peuvent se former dans les veines ou les artères. Le thrombus peut obturer un vaisseau sanguin. Le type de thrombose le plus fréquent se nomme thrombose veineuse profonde (appelé aussi phlébite ou thrombose veineuse). La thrombose artérielle, un autre type de thrombose peut provoquer un infarctus du myocarde ou  un accident vasculaire cérébral (AVC). Une autre maladie aux conséquences très graves, provoquée entre autres par la thrombose, est l’embolie pulmonaire.
En Europe, on estime qu’environ 1,5 millions de personnes souffrent de cette maladie, ce qui engendre plus de 500’000 décès par an. Environ 1,5% de la population mondiale souffre de thrombose veineuse.

Publicité

Les principales causes de la thrombose peuvent être des changements ou des variations de la coagulation sanguine (par ex. une maladie appelée hypercoagulabilité), des changements hémodynamiques (circulation sanguine) ou des blessures vasculaires.

Ces variations ou changements au niveau de la coagulation menant à la formation d’un thrombus peuvent être favorisés par le tabagisme, l’obésité, la prise de contraceptifs hormonaux (pilule) ou la grossesse. L’hérédité (causes génétiques) joue aussi un rôle important dans l’apparition d’une thrombose.

Les symptômes de la thrombose sont souvent difficiles à détecter, ce qui rend la maladie très dangereuse. Lorsque les symptômes apparaissent, ceux-ci peuvent être par exemple  une douleur du mollet,  une inflammation des jambes avec enflure, rougeur, oedème et chaleur. La thrombose peut se manifester dans différentes voies cardio-vasculaires comme les coronaires, les carotides, les veines des membres inférieurs, etc.

Le diagnostic est habituellement effectué en analysant les symptômes ou avec des tests d’imagerie à l’intérieur des vaisseaux sanguins.

Les complications de la thrombose peuvent être très graves comme le syndrome post-embolie ou l’embolie pulmonaire.

Le but du traitement est de réduire la formation des thrombus (caillots sanguins) et de limiter la rupture du caillot ou de la plaque pour éviter toute embolie ultérieure. On utilise pour soigner et prévenir la thrombose principalement des anticoagulants comme l’héparine, l’énoxaparine et les antagonistes de la vitamine K, des antiagrégants plaquettaires comme l’acide acétylsalicylique (aspirine) et le clopidrogel ainsi que des thrombolytiques. En cas d’urgence il est possible de faire une opération: une thrombectomie.

Les principaux conseils de traitement et de prévention de la thrombose consistent à suivre correctement les directives médicales concernant l’administration des médicaments pour prévenir des effets secondaires des médicaments contre la thrombose telle que l’hémorragie. Il est conseillé d’être toujours en mouvement (en avion n’hésitez pas à marcher un peu chaque 3 heures) et faire beaucoup d’exercices pour activer la circulation sanguine. Éviter de fumer et limiter l’excès de poids sont aussi des mesures importantes en prévention de la thrombose.

Définition

Thrombose définitionLa thrombose est une affection dans laquelle on observe la formation d’un caillot sanguin (thrombus), ce dernier peut se former au niveau des veines ou des artères. La formation d’un caillot de sang se produit normalement lorsqu’on se coupe, comme étape dans le processus de coagulation sanguine.
Cependant, certaines personnes sont prédisposées à la formation de thrombus sans aucune blessure ou coupure. Ces personnes souffrent de la maladie thrombo-embolique.

Il existe deux types différents de thrombose selon l’endroit où le caillot est formé, la thrombose veineuse et la thrombose artérielle.

Lorsque la thrombose se forme au niveau des veines, on parle aussi de phlébite.

Le type le plus fréquent de la thrombose veineuse est la thrombose veineuse profonde (TVP) qui survient comme son nom l’indique dans les veines situées en profondeur des muscles de la jambe et du bassin. Le thrombus peut se rompre en partie, libérer d’autres petits caillots, migrer puis boucher les vaisseaux sanguins. Si le caillot migre (embolie) au niveau des vaisseaux sanguins du poumon la redoutable embolie pulmonaire peut se développer, une maladie qui peut provoquer la mort de façon très rapide.

Dans la thrombose veineuse on peut aussi mentionner la thrombophlébite superficielle.

Dans le cas de la thrombose artérielle, des caillots peuvent se détacher et obstruer les artères du cœur ou du cerveau, provoquant un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral.

D’autres types de thrombose sont: thrombose des veines rénales, thrombose de la veine portale, thrombose de la veine hépatique, le syndrome de Paget-Schroetter, thrombose de l’appareil digestif, etc.

Epidémiologie

On estime que chaque année en Europe près d’1,5 millions de personnes souffrent d’une thrombose, provoquant plus d’un demi-million de décès.

Aux Etats-Unis l’embolie pulmonaire (complication possible de la thrombose) est responsable d’environ 50’000 décès par an.

Jusqu’à 10% de tous les décès enregistrés à l’hôpital sont causés par une embolie pulmonaire.

Environ 1,5% de la population mondiale souffre de thrombose veineuse.

Causes

Thrombose Varice

La thrombose est causée par la formation d’un caillot sanguin (thrombus). Plusieurs facteurs peuvent déclencher la formation d’un caillot de sang (thrombus) :

– un ralentissement de la circulation sanguine qui survient généralement chez les personnes souffrant de nombreuses varices

– des lésions dans la paroi intérieure des vaisseaux sanguins

– les personnes atteintes d’hypercoagulabilité (par exemple suite à un déficit en antithrombine). D’autres facteurs importants et connus peuvent augmenter le risque de thrombose comme :

– la prise de la pilule (lire ci-dessous également)

– l’hypertension

– l’obésité

Thrombose Tabac

– le tabac (en particulier les femmes qui fument après 35 ans)

– des cas de thrombose dans la famille (facteur génétique)

– suites d’une intervention chirurgicale

Publicité

– la grossesse

– une injection (d’un médicament, etc)

Mécanisme de la formation du caillot

Thrombose formation caillot

La coagulation du sang apparaît suite à des dommages au niveau de la paroi du vaisseau, un traumatisme, une infection mais aussi par une lenteur du flux sanguin. Dans cette maladie, un thrombus se forme et se développe grâce à une adhérence sur les érythrocytes et autres cellules de la matrice de fibrine (caillot). Ces caillots, en plus de boucher le vaisseau sanguin où il s’est formé peut aussi se détacher et atteindre d’autres régions du corps comme les poumons (avec un risque d’embolie pulmonaire), le coeur (crise cardiaque) et le cerveau (accident vasculaire cérébral).

Pilule et risque de thrombose

Attention à l’utilisation des contraceptifs oraux, surtout à base de drospirénone (Jasmine, Yaz,…) en particulier chez les femmes à risque de thrombose.

La FDA (Food and Drug Administration, organe de régulation des médicaments aux Etats-Unis) a discuté en 2010 et 2011 de la sécurité des pilules à base de drospirénone. Parmi les 26 membres du conseil d’évaluation de ce médicament, 15 ont voté pour maintenir les pilules à base de dosperidone sur le marché. Selon les experts, les pilules à base de cette substance peuvent tripler le risque de thrombose en comparaison avec les pilules à base de  lévonorgestrel (pilule de “2ème génération”). Outre le risque de thrombose, il y a aussi des risques plus élevés de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral avec ces pilules, surtout chez les femmes de moins de 35 ans.

Des données de la FDA ont montré qu’au moins 190 femmes sont mortes aux Etats-Unis après avoir pris des pilules à base de drospirénone, beaucoup de ces femmes n’étaient pas dans un groupe à risque de thrombose.

Personnes à risque

Les principales personnes à risque de souffrir de thrombose sont celles qui ont une hypercoagulabilité, qui manifestent des traumatismes dans les parois internes des vaisseaux sanguins ou qui présentent des changements dans le flux sanguin (hémodynamique).

Il faut savoir que les groupes de personnes ci-dessous sont plus à risque :

– Les personnes ayant des varices importantes

– Celles souffrant d’obésité ou de surpoids

– Les femmes enceintes, la grossesse augmente la pression au niveau des vaisseaux du bassin et des jambes

– Les femmes prenant des contraceptifs oraux (pilule), lire sous causes thrombose

– Les fumeurs, la cigarette affecte la coagulation sanguine

– Les patients avec une prédisposition génétique défavorable pour la thrombose

– Les patients ayant des antécédents familiaux de thrombose ou d’embolie pulmonaire

– Les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable

Publicité

– Les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque

– L’âge : ce dernier peut conduire à un risque accru de thrombose

Voici encore certains facteurs de risque qui peuvent augmenter le risque de thrombose :

– Une position assise pendant une longue période, car le flux sanguin est ralenti (risque augmenté). C’est particulièrement le cas pendant un vol long courrier.

– Être couché pendant une longue période, par exemple à l’hôpital après une opération, le flux sanguin pouvant stagner pendant une longue période

– Un traumatisme ou une infection vasculaire

– Cancer : de nombreux patients atteints de tumeurs malignes développent une hypercoagulabilité

Symptômes

La thrombose est une maladie particulièrement dangereuse, car dans de nombreux cas, cette maladie se manifeste en silence (sans symptôme apparent), avec un risque important de complications comme l’embolie pulmonaire, cette dernière peut survenir à n’importe quel moment. Voici les symptômes possibles de la thrombose et de l’embolie pulmonaire.

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 23.04.2018

Thrombose

Embolie pulmonaire
(attention, maladie mortelle)

Douleur et enflure des pieds et des jambes (thrombose des jambes)

Essoufflement soudain sans cause apparente

Gonflement au niveau des chevilles

Sensation de vertige et évanouissement