MST



MST définitionLes MST ou maladies sexuellement transmissibles sont des maladies fréquentes parmi la population. On parle aussi d’IST ou infections sexuellement transmissibles. En effet il s’agit de maladies infectieuses: ces agents infectieux peuvent être des virus (VIH, herpès), des bactéries (syphilis), etc.


Comme son nom l’indique, les MST sont en général transmises pendant un rapport sexuel. La transmission d’une personne à l’autre peut s’effectuer notamment par le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales. Mais certaines maladies peuvent être transmises sans rapport sexuel comme lors de transmission de la mère à l’enfant à naître, de transfusion sanguine (ex. SIDA, hépatites) ou de partage de seringues chez les toxicomanes.


Certains facteurs de risque des MST sont notamment des rapports sexuels sans protection (sans utilisation de préservatif), des rapports sexuels avec plusieurs partenaires, le fait d’avoir déjà souffert de MST dans le passé ou encore l’abus d’alcool et de drogues.

Epidémiologie
En 2016, le nombre de nouveaux cas de MST a atteint un niveau record aux Etats-Unis avec plus de 2 millions de cas de chlamydia, gonorrhée et syphilis, selon un rapport annuel des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (U.S. Centers for Disease Control and Prevention ou CDC) publié fin septembre 2017. Le nombre de nouveaux cas de chlamydia en 2016 s’est monté à 1,6 millions, ceux de gonorrhée à 470’000 et de syphilis à 28’000. Il s’agit du chiffre du nombre de MST le plus haut jamais atteint, selon ce rapport. Environ la moitié des cas de chlamydia ont été diagnostiqués chez des jeunes femmes. Un nombre important des nouveaux cas de gonorrhée provient d’hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. La majorité des cas de syphilis a été constatée chez des hommes homosexuels et bisexuels. Le rapport mentionne aussi plus de 600 cas de syphilis chez les nouveau-nés (syphilis congénitale), avec plus de 40 décès.
Lire aussi : Tinder et les autres réseaux sociaux de drague augmenterait le nombre de MST (1er décembre 2015)

Symptômes
Les symptômes varient d’une MST à une autre. Il faut savoir que les symptômes peuvent se manifester quelques jours ou parfois des années après le rapport sexuel.
Certains symptômes typiques des MST sont :
– Plaies ou boutons au niveau des parties génitales ainsi que de la bouche ou du rectum.
– Douleurs et brûlures pendant la miction.
– Ecoulement au niveau pénis.
– Saignement inhabituel au niveau du vagin.
– Odeur inhabituel et forte au niveau du vagin.
– Douleurs pendant les relations sexuelles.
– Douleurs dans le bas ventre.

Traitements
Les traitements varient en fonction du type de MST, lorsque l’origine est bactérienne comme pour la gonorrhée et la chlamydia des antibiotiques s’avèrent nécessaires. Si la MST est virale comme lors d’herpès génial, le médecin peut prescrire des antiviraux.

La vaccination, notamment contre l’hépatite B et le cancer du col de l’utérus (vaccin HPV), peut être un bon moyen de prévention de certaines MST.

Voici quelques MST, cliquez sur chaque maladie pour découvrir notamment les symptômes et traitements :

– l’herpès génital

– la chlamydia

– le SIDAHIV

– la syphilis

– la gonorrhée

– certaines hépatites (comme l’hépatite B)

– les trychomonas

– les verrues génitales

– le cancer du col de l’utérus (causé par un virus type Papilloma virus, voir aussi sous verrues génitales)

– les poux du pubis (morpions) 

News sur les MST

Sources & Références :
Mayo Clinic, U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Comment traduit-on les MST dans d’autres langues ?
  •  Anglais: MST
  •  Allemand: MST
  •  Italien: MST
  •  Portugais: DST
  •  Espagnol: MST
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 11.12.2017

Thèmes

Lire aussi :