Publicité

MST

MST définitionLes MST ou maladies sexuellement transmissibles, STDs en anglais, sont des maladies fréquentes parmi la population. On parle aussi d’IST ou infections sexuellement transmissibles, STIs en anglais. En effet, il s’agit de maladies infectieuses : ces agents infectieux peuvent être des virus (VIH, herpès), des bactéries (syphilis), etc.

Publicité

Comme son nom l’indique, les MST sont en général transmises pendant un rapport sexuel. La transmission d’une personne à l’autre peut s’effectuer notamment par le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales. Mais certaines maladies peuvent être transmises sans rapport sexuel comme lors de transmission de la mère à l’enfant à naître, de transfusion sanguine (ex. SIDA, hépatites) ou de partage de seringues chez les toxicomanes.

Certains facteurs de risque des MST sont notamment des rapports sexuels sans protection (sans utilisation de préservatif), des rapports sexuels avec plusieurs partenaires, le fait d’avoir déjà souffert de MST dans le passé ou encore l’abus d’alcool et de drogues.

Epidémiologie
Selon l’OMS, chaque jour dans le monde, plus d’un million de personnes contractent une infection sexuellement transmissible (IST), asymptomatique dans la majorité des cas1.En 2016, le nombre de nouveaux cas de MST a atteint un niveau record aux Etats-Unis avec plus de 2 millions de cas de chlamydia, gonorrhée et syphilis, selon un rapport annuel des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (U.S. Centers for Disease Control and Prevention ou CDC) publié fin septembre 2017. Le nombre de nouveaux cas de chlamydia en 2016 s’est monté à 1,6 million, ceux de gonorrhée à 470’000 et de syphilis à 28’000. Il s’agit du chiffre du nombre de MST le plus haut jamais atteint, selon ce rapport. Environ la moitié des cas de chlamydia ont été diagnostiqués chez des jeunes femmes. Un nombre important des nouveaux cas de gonorrhée provient d’hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. La majorité des cas de syphilis a été constatée chez des hommes homosexuels et bisexuels. Le rapport mentionne aussi plus de 600 cas de syphilis chez les nouveau-nés (syphilis congénitale), avec plus de 40 décès.
Lire aussi : Tinder et les autres réseaux sociaux de drague augmenteraient le nombre de MST (1er décembre 2015)

Symptômes
Les symptômes varient d’une MST à une autre. Il faut savoir que les symptômes peuvent se manifester quelques jours ou parfois des années après le rapport sexuel.
Certains symptômes typiques des MST sont :
– Plaies ou boutons au niveau des parties génitales ainsi que de la bouche ou du rectum.
– Douleurs et brûlures pendant la miction.
– Écoulement au niveau du pénis ou du vagin.
– Saignement inhabituel au niveau du vagin.
– Odeur inhabituelle et forte au niveau du vagin.
– Douleurs pendant les relations sexuelles.
– Douleurs dans le bas ventre.
– Démangeaison de la peau
– Perte de poids
– Diarrhée
– Sueurs nocturnes
– Courbatures, douleurs, fièvre et frissons
– Jaunissement de la peau et du blanc des yeux
– Miction fréquente

Diagnostic
Le diagnostic dépend du type de MST qui a infecté le patient. Le fournisseur de santé peut procéder ainsi à différents tests :
– Test d’urine
– Test sanguin
– Écouvillon de joue
– Examen de la région génitale
– Analyse d’échantillons de cellules ou de sécrétions prélevés au niveau du vagin, de l’urètre, du col de l’utérus, du pénis, de l’anus ou de la gorge.
Les MST peuvent toucher n’importe qui et des millions de personnes en souffrent dans le monde. Il n’y a donc pas de raison d’en avoir honte ou de ne pas oser consulter un professionnel de santé.

Causes
Les MST sont causées par divers bactéries, virus et parasites qui infectent le corps. Ces micro-organismes se propagent essentiellement par le biais des fluides corporels lors d’activités sexuelles. Elles peuvent aussi dans certains cas se transmettre à travers le sang infecté, de la mère au fœtus ou suite au partage de seringues infectées.

Personnes à risque
Toute personne sexuellement active risque de contracter une MST. Il existe aussi des facteurs de risque tels que la consommation de drogues et le partage de seringues. En cas de contamination, il est conseillé de ne pas avoir honte et de se faire traiter, car en l’absence de traitement adapté, cette affection continue à être contagieuse.

Publicité

Complications
En l’absence de traitement, les MST peuvent entraîner des complications.
Chez la femme
Maladie inflammatoire pelvienne
Grossesse extra-utérine
Douleur pelvienne chronique
Infertilité
Chez l’homme
Infections dans l’urètre
Testicules gonflés et douloureux
Infertilité

Traitements
Les traitements varient en fonction du type de MST, lorsque l’origine est bactérienne comme pour la gonorrhée et la chlamydia des antibiotiques s’avèrent nécessaires. Si la MST est virale comme lors d’herpès génial, le médecin peut prescrire des antiviraux.
La vaccination, notamment contre l’hépatite B et le cancer du col de l’utérus (vaccin HPV), peut être un bon moyen de prévention de certaines MST.
Voici quelques MST, cliquez sur chaque maladie pour découvrir notamment les symptômes et traitements :
– l’herpès génital
– la chlamydia
– le SIDAHIV
– la syphilis
– la gonorrhée
– certaines hépatites (comme l’hépatite B)
– les trychomonas
– les verrues génitales
– le cancer du col de l’utérus (causé par un virus type Papilloma virus, voir aussi sous verrues génitales)
– les poux du pubis (morpions)
infection provoquée par la bactérie Mycoplasma genitalium ou MG, au Royaume-Uni en 2018 la BBC estimait que 1 à 2% de la population était touchée par cette MST.  Les symptômes ressemblent un peu à la gonorrhée avec un risque de stérilité chez la femme.

Bons conseils & Prévention
– Assurez-vous de prendre tous les médicaments comme indiqué, même si vous vous sentez mieux.
– Faites traiter le ou la partenaire.
– Évitez les rapports sexuels non protégés
– Évitez d’avoir de nombreux partenaires sexuels.
– Évitez l’alcool ou les drogues avant les relations sexuelles pour vous prémunir des comportements sexuels à risque.

Sources & Références :
Mayo Clinic, U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC), BBC.

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Dernière mise à jour :
07.12.2022

Comment traduit-on les MST dans d’autres langues ?
  •  Anglais: MST
  •  Allemand: MST
  •  Italien: MST
  •  Portugais: DST
  •  Espagnol: MST

Notes de bas de page et références :

  1. Article publié par l’OMS, datant de 2022, site accédé par Creapharma.ch le 07 décembre 2022 et le lien marchait à cette date

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.12.2022
Publicité