Transpiration excessive

Définition

Transpiration excessiveLa transpiration excessive, aussi appelée hyperhidrose (en anglais Hyperhidrosis), est due à un excès de transpiration ou de sueur qui se manifeste de façon exagérée et anormale provoqué par les glandes sudorales (aussi appelées sudoripares). Autrement dit, une personne souffrant de transpiration excessive transpire davantage que ce qui serait attendu par rapport à la météo ou à un niveau d’activité physique.
La transpiration excessive n’est pas une maladie en soi mais peut cacher diverses maladies plus ou moins graves, d’où l’intérêt de consulter un médecin en cas de transpiration excessive régulière et fréquente.
La transpiration excessive peut également provoquer des préjudices sociaux (psychologiques, affectifs).

Publicité

Transpiration excessive générale ou localisée
On distingue la transpiration excessive générale ou généralisée qui concerne l’ensemble du corps de la transpiration excessive localisée (hyperhidrose localisée) qui peut concerner seulement une partie du corps comme les aisselles, les mains, les pieds, les parties génitales, etc.

Les causes et les traitements pour ces deux types de transpiration seront en général différents.

Epidémiologie

Selon le magazine américain Prevention, en 2019 environ 4,8% des Américains souffraient d’hyperhidrose.

Causes

L’hyperhidrose commence souvent à l’adolescence ou à la ménopause chez les femmes même si tout le monde peut développer cette maladie peu importe l’âge. La génétique pourrait expliquer pourquoi certaines personnes développent la maladie et d’autres non.

En fonction du type de transpiration excessive, les causes ou facteurs de risque peuvent varier :

A. Lors de transpiration excessive généralisée, les causes peuvent être :

– le diabète

– l’insuffisance cardiaque (lié par exemple à de l’hypertension)

– une hyperactivité de la glande thyroïde (hyperthyroïdie)

– une tumeur (cancer)

– diverses maladies infectieuses (tuberculose)

– des problèmes psychiques légers (légère anxiété, mal dans sa peau) ou plus sérieux (angoisses récurrentes)

– le stress et la nervosité

– la fatigue

Publicité

– la ménopause (on parle aussi de bouffée de chaleur)

– la fièvre

– un surpoids ou de l’obésité

– la prise de certains médicaments (par exemple : béta-bloquants, neuroleptiques, antidépresseurs).

B. Lors de transpiration excessive localisée (dans la main, sous le bras) :

– le stress

– la chaleur élevée

– parfois aucune cause n’est connue.

Symptômes

La transpiration excessive peut provoquer des taches humides sur les habits et laisser une mauvaise odeur (dû à la décomposition bactérienne).

Parfois une transpiration excessive peut provoquer des mycoses qui se développent plus facilement, on sait que les mycoses se multiplient de préférence en milieu humide.

Traitements (médicaments)

Le premier traitement consiste à identifier la cause et éventuellement d’y remédier. Si tel n’est pas le cas ou que la cause ne peut être clairement identifiée, le médecin dispose de quelques médicaments et traitements pour soigner la transpiration excessive :

– Lors de transpiration excessive généralisée :

Il est possible d’utiliser des anticholinergiques, des médicaments à prendre sous forme de comprimés et sur ordonnance toutefois avec malheureusement un nombre important d’effets secondaires (sécheresse, problèmes visuels).

Le chlorhydrate d’oxybutynine à faible dose peut donner des résultats intéressants contre cette maladie.

Il existe également des techniques d’ionophorèse qui consiste à faire passer un courant à travers la peau ainsi que des techniques chirurgicales (action sur les glandes sudoripares).

Parlez-en à votre médecin, car parfois les cas de transpiration excessive généralisée peuvent être causés par une maladie plus grave. Seul un médecin pourra bien vous conseiller par rapport à votre situation personnelle.

Relevons aussi la possibilité d’utiliser des traitements utilisés pour la transpiration excessive localisée comme les sels d’aluminum, les antitranspirants, les déodorants ainsi que d’essayer des médicaments naturels à base de sauge.

– Lors de transpiration excessive localisée :

Il existe différents médicaments ou produits contre la transpiration excessive localisée et cela en vente libre en pharmacie. Ces médicaments sont en général à base de sels d’aluminium, en particulier la molécule *chlorure d’aluminium à appliquer sur la peau comme par exemple des badigeons ou des solutions.

En Suisse il existe un médicament à base de chlorure d’aluminium (Etiaxil®) à appliquer sous forme de solution sur les aisselles, les mains ou les pieds (pour la posologie demandez conseil dans votre pharmacie).

Vous pouvez également utiliser des déodorants classiques (qui sont en fait souvent aussi à base d’aluminium comme du *chlorure d’aluminium) pour masquer les éventuelles mauvaises odeurs.

* Toxicité du chlorure d’aluminium et autres sels d’aluminium
En janvier 2012 des chercheurs de l’Université de Genève en Suisse ont publié une étude qui met en lumière les effets néfastes des sels d’aluminium (chlorure d’aluminium par ex.) sur les cellules mammaires in vitro. Ils n’ont toutefois pas amené la preuve formelle que ces sels provoqueraient des cancers du sein. Cette étude à contre-courant conteste toutefois l’innocuité des sels d’aluminium sur les cellules mammaires.
La conclusion de Stefano Mandriota, chercheur en biologie qui a coordonné cette étude avec André-Pascal Sappino (spécialiste en cancer du sein), est très intéressante: “Bien que cette étude ne permette pas d’affirmer que les sels d’aluminium, présents dans les déodorants classiques, provoquent le développement du cancer sein, elle constitue une preuve scientifique de la nocivité de ces sels sur les cellules mammaires”, conclut Stefano Mandriota.

Botox
Dans certaines situations le médecin peut faire des injections de Botox dans les endroits atteints de transpiration excessive.

Qbrexza
Aux Etats-Unis, il existe le Qbrexza. Un médicament à utiliser sous forme topique sous le bras (underarm en anglais), autorisé par la FDA en 2018, qui bloque les signaux nerveux activant les glandes sudoripares.

Phytothérapie

sauge contre le mal de gorgeLa sauge est une plante reconnue contre la transpiration excessive, même si les études scientifiques restent encore limitées. La sauge est surtout consommée sous forme de goutte,  de tisane (ex. 3 gr de sauge séchée par tasse), de poudre à laisser dans les chaussures ou de gélule (comptez un total de 1000 mg par jour de sauge séchée).

Bons conseils & Prévention

– Evitez de consommer du café (et les autres boissons ou produits contenant de la caféine), de l’alcool, du tabac et ne mangez pas d’aliments trop épicés comme le piment, car ces substances peuvent favoriser la transpiration excessive.

– Réduisez le stress et la nervosité, ces états d’hyperactivité favorisent la transpiration.

– Portez des habits légers et amples, si le temps le permet, avec si possible des bonnes aérations.

– Optez pour une alimentation équilibrée (riche en fruits et légumes de préférence) et pratiquez régulièrement du sport. Ce conseil semble particulièrement efficace chez les femmes à la ménopause.

– Même si la plupart du temps la transpiration excessive n’est pas la cause d’un grave problème de santé, ce trouble peut parfois être le signe d’une maladie plus grave comme le diabète ou le cancer. Il est par conséquent conseillé de consulter un médecin en particulier lors de transpiration excessive généralisée.

– En cas de transpiration excessive au niveau des pieds, faites des douches en alternant le chaud et le froid. Vous pouvez également faire des bains de pieds avec de l’hamamélis (effet adstringent de la plante).

Références & Sources :
Prevention (magazine américain sur la santé)

Rédaction :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Crédits photos : 
Adobe Stock (Fotolia), Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Dernière mise à jour du dossier : 
10.06.2019

Comment traduit-on la transpiration excessive (hyperhidrose) dans d’autres langues ?
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 10.06.2019