Vitamine K

Publicité



Noms de la vitamine

vitamine K
Nom français :
vitamine K (vitamine de la coagulation)
Nom scientifique : vitamine K, phytoménadione

Publicité

Il faut savoir que la vitamine K existe à l’état naturel sous 2 formes :
– K1 phytoménadione ou phylloquinone, avec une origine végétale.
– K2 ou ménaquinone, issue du microbiote. La vitamine K2 est surtout produite par les bactéries du microbiote au niveau  du côlon. Dans la vitamine K2 on trouve encore des sous-types comme les vitamines MK-4 et MK-7. Il est aussi possible de consommer la vitamine K2 sous forme de complément alimentaire.

Dans quels nutriments peut-on le trouver ?

– K1 phytoménadione ou phylloquinone (une forme de vitamine K). On trouve cette molécule dans les légumes à feuilles vertes (choux, épinards, brocoli), jaune d’oeuf.
– La K2 ou ménaquinone provient surtout d’une synthèse endogène grâce aux bactéries qui a lieu dans le côlon (lire ci-dessus également)

Dose journalière recommandée

Dose journalière recommandée, nommé aussi AQR pour apport quotidien recommandé :
– 70µg (hommes)
– 55µg (femmes)
En général pas de problème pour obtenir cette quantité (AQR) par l’alimentation.

Indications

– Coagulation du sang, pour la santé des os (ostéoporose)

Effets

– La vitamine K joue un rôle essentielle dans la formation de la coagulation du sang grâce à un mécanisme complexe. Cette vitamine a également une action pour avoir des os sains en agissant sur le métabolisme osseux.

Problèmes en cas de carence
– Hypoprothrombinémie (troubles dans la coagulation sanguine), ostéoporose

vitamine K - osteoporose

Publicité
Problèmes en cas d’excès

– Eliminé en général sans problèmes, ainsi pas d’excès possible, rare cas ictère nucléaire.

Remarques

– La vitamine K appartient avec les vitamines A, D et E aux vitamines dites liposolubles (solubles dans les graisses). Par définition ces vitamines peuvent poser davantage de toxicité suite à une accumulation dans les graisses de l’organisme en cas d’excès, car il n’y a pas d’élimination rapide par l’urine comme c’est le cas pour les vitamines hydrosolubles (ex. vitamine C).

– Il existe sur le marché (ex. en Suisse) des compléments alimentaires à base de vitamine K2 vendus seulement avec cette vitamine ou en association avec d’autres molécules ou vitamines comme la vitamine D. Ces compléments alimentaires sont souvent indiqués lors d’ostéoporose, afin de renforcer la santé des os.

Sources : 
Pharmavista.net (site suisse de référence sur les médicaments)

Comment dit-on la vitamine K dans les autres grandes langues ?
  • Anglais: vitamin K
  • Allemand: Vitamin K
  • Italien: vitamina K
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.11.2017