Accueil » Plantes médicinales » Ail des ours

Ail des ours

Résumé

Plante médicinale utilisée contre l’athériosclérose et contre l’hypertension, se présente souvent sous forme de capsules ou de gouttes standardisés.

Ail des ours
Noms

Nom(s) français: Ail des ours, ail sauvage
Nom scientifique: Allium ursinum
Nom anglais: bear’s garlic
Nom allemand: Bärlauch
Nom italien: aglio orsino
Nom portugais: alho de urso
Nom espagnol: ajo de oso

Famille

Liliacées (Liliaceae)

Constituants

– Huiles volatiles sulfureés (alliine)
– Flavonoïde

Parties utilisées

– Herbe

​Effets

– Hypolipémiant (abaisse le taux du mauvais cholestérol : LDL, et augmente le bon : HDL), hypotenseur (dilatation des vaisseaux), inhibiteur de l’aggrégation plaquettaire, antiseptique.

Indications

En usage interne (comprimé, capsule) :
– Hypertension , cholestérol , problèmes gastro-intestinaux
(attention l’hypertension et des problèmes de cholestérol sont des maladies graves, l’ail des ours peut être une mesure complémentaire mais pas de premier choix, demandez conseil à un médecin)

Effets secondaires

Aucun connu (à notre avis)

Contre-indication

Aucune connue (à notre avis)

Interactions

Pas d’information à ce sujet

Noms des préparations

En Suisse : demandez conseil dans votre pharmacie pour des préparations à base d’ail des ours.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Comprimé ou gélule à base d’ail des ours

– Teinture d’ail des ours

Où pousse l’ail des ours ?

L’ail des ours pousse en Europe (y compris dans les montagnes).

Quand récolter l’ail des ours ?

On récolte l’ail des ours au printemps (mois de mars-avril de préférence), si possible avant la floraison pour éviter qu’il ait un goût amer.
Attention, assurez-vous qu’il s’agit bien de l’ail des ours (odeur d’ail), car vous pouvez confondre cette plante avec d’autres espèces de plantes toxiques (colchique d’automne, muguet de mai). Lisez aussi le paragraphe ci-dessous.

Comment distinguer l’ail des ours (Allium Ursinum) de la colchique d’automne (Colchicum autumnale) et du muguet (Convallaria majalis) ?
Tout d’abord l’ail des ours a une odeur d’ail, les deux autres n’ont pas d’odeur. De plus il est utile d’observer les feuilles:
Ail des ours: la face supérieure est luisante, la face inférieure est mate, la consistance des feuilles est délicate.
Muguet: la face supérieure est mate et la face inférieure est luisante, la consistance des feuilles est souple.
Colchique d’automne: les feuilles ont une consistance ferme voire coriace. Remarquons que le colchique d’automne, comme son nom l’indique, fleurit en automne.
L’intoxication au colchique d’automne est une urgence médicale qui nécessite en général des soins intensifs. Il n’existe actuellement pas d’antidote (état, mars 2014). Le médecin prescrit en général du charbon (ex. Carbovit en Suisse) pour éliminer les substances toxiques.

En cas de doute pour l’identification des plantes, demandez toujours conseil à un spécialiste des plantes médicinales et de sa récolte.
En Suisse, en cas de risque d’intoxication vous pouvez appeler le Tox Zentrum au 145
[source de ce paragraphe: Pharmavista.net, avril 2013]

​Remarques

– L’ail des ours est une plante qui pousse au printemps en Europe, cette plante aurait des effets similaires à l’ail (ail blanc), toutefois il y a un manque évident d’études cliniques sur cette plante. Vous l’aurez compris, pour le moment, l’ail blanc est à privilégier lors de problèmes cardio-vasculaires (hypertension, cholestérol) vu que l’ail a un effet au niveau cardio-vasculaire (dû notamment à l’alliine) prouvé par différentes études.

– Remarquons qu’en cuisine l’ail des ours est de plus en plus utilisée.

ail des ours - contre l'hypertension

Thèmes