Page d'accueil de creapharma.ch Sommaire des maladies et maux Plantes médicinales - Phytothérapie Médicaments sommaire Remèdes de grand-mère Alimentation - Nutrition News de Creapharma.ch

> plaies - blessures sommaire


Plaies (coupures, blessures, égratinures)




Définition des plaies et blessures - Différents types de plaies

plaiesLes plaies sont des lésions touchant les parties superficielles de la peau.

On distingue principalement trois types de plaies :

> les coupures (résultat d'une entaille)

> les perforations (résultat d'une entaille mais avec un objet pointu)

> les égratignures (résultat d'une déchirure de la peau)

Causes des plaies - Origines blessures

Les causes des plaies sont à différencier selon le type de plaies :

> les coupures sont provoquées par des objets tranchants, tels que les couteaux, lea lames, les débris de verre, les tranches de feuille de papier, les morsures, etc.

> les perforations sont provoquées par des objets pointus, tels que des aiguilles, des agrafes, des pointes de crayons, des clous, etc.

> les égratignures sont provoquées par des objets rugueux, tels qu’une chute en vélo sur du gravier ou du béton, du bois, des cailloux, etc.

Symptômes des plaies

> Les coupures comportent des plaies aux bords nettement découpés. Elles sont presque toujours douloureuses et en fonction de leur profondeur et de leur localisation, elles peuvent provoquer des saignements. Les douleurs sont souvent pulsatiles.

> Quant aux perforations plus elles sont profondes et plus les saignements seront importants, ces plaies sont souvent associées à des douleurs.

> Les égratignures, elles, présentent des plaies à bords irréguliers avec des saignements faibles et de courte durée. Si elles sont étendues, elles peuvent provoquer des picotements semblables à ceux d’une brûlure.

On constate aussi que les plaies au niveau du cuir chevelu, du visage et des mains sont celles plus propices aux saignements.

Remarques : Dans certains cas, les plaies nécessitent des recherches chirurgicales, car des corps étrangers, comme des débris de verre, peuvent rester dans la peau et provoquer des infections.

plaies-Grand

Traitements des plaies - Désinfectants des plaies

Il est important de bien soigner les plaies et blessures, car autrement elles risquent de s’infecter.

> Relevons tout d'abord que si la plaie saigne, il faudra compresser le lieu de la blessure par exemple avec une bande de gaze. En compressant cela permet d'accélérer le processus de coagulation naturel du sang.

> Ensuite le geste à faire est de nettoyer la blessure avec de l’eau courante et du savon.

> Puis il est conseillé de bien désinfecter la plaie avec des médicaments antiseptiques ou hémostatiques qui évitent les infections et cicatrisent la peau.

On distingue différentes familles chimiques d’antiseptiques :

- La chlorhexidine (par exemple additionné entre autres de vitamine A dans le Vita-Merfen®) et l’hexamidine

- Les ammoniums quaternaires

- L’iode et la polyvidone iodée (par exemple dans la gamme Betadine®)

- Les dérivés anioniques

- Le triclocarban

- Les dérivés mercuriels

- Les dérivés chlorés(par exemple dans le Dakin®)

- Les dérivés de l'argent et l'argent (argent métallique).

- Les sels de cuivre ou de zinc .

- L’eau oxygénée : un antiséptique léger qui diminue les saignements et favorise surtout le dégagement de terre grâce à son effet moussant (par exemple si on se blesse sur un terrain de football et que de la terre rentre dans la plaie, l'eau oxygénée permet d'évacuer la terre de la plaie et en même temps de désinfecter)

- Les colorants : antiseptiques légers qui assèchent les plaies

Remarques:

1. Il est fondamental de lire et respecter la notice d’emballage de chaque médicament et de les appliquer sur la plaie une fois que celle-ci est lavée et nettoyée.
Une fois la plaie soignée, il est préférable de la laisser à l’aire libre plutôt que de la recouvrir avec un sparadrap ou un pansement.

2. Afin de favoriser la cicatrisation vous pouvez utiliser une pommade cicatrisante dont le nom est Gorgonium® (en vente en Suisse). Il s'agit d'une pommade avec une excellente réputation. D'autres pommades sont également très intéressantes pour favoriser la cicatrisation. Keli-Med® ou Dermatix® Silicon (à base de silicone).

Plantes pour désinfecter les plaies - Aloe et désinfection

aloe-uneLors de plaies ou de petites blessures, après avoir passé la plaie sous l'eau, l'avoir nettoyée au savon et l'avoir désinfectée, l'utilisation de pommade ou de gel à base d'aloe vera peut s'avérer très utile comme cicatrisant.

Remèdes de grand-mère contre les plaies et blessures

- Pommade au souci (pommade au calendula)

- Teinture de calendula

- Teinture de lis blanc

- Décoction de millefeuille

- Macération de millepertuis

Bons conseils pour soigner des plaies

> Il faut se diriger auprès d’un médecin lorsque la plaie saigne abondamment, lorsqu’elle s’est infectée, que la plaie fait plus d'un centimètre de long ou encore lorsqu'on a pas été vacciné contre le tétanos depuis plus de 10 ans. Il faut savoir que les plaies avec de la terre (après une chute par exemple) sont plus à risque de contenir la toxine du tétanos.

> Lorsque la plaie se situe sur la main, elle doit systématiquement faire l’objet d’un consultation médicale afin d’éviter d’éventuelles complications, de même que les morsures, et cela indépendamment de leur localisation.

> Ne jamais laisser des objets tranchants, pointus ou rugueux à la portée des enfants.

> Vérifier que l’on est à jour avec sa vaccination contre le tétanos.

Lire aussi: brûlures, tétanos, hématomes, contusions, coups de soleil, urgences et premiers secours

Comment dit-on cette maladie dans les principales autres langues ?
 en anglais : wounds  en allemand : Wunden
 en italien : ferite  en espagnol : heridas
Brasil en portugais : feridas  

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Copyright © 2014, Creapharma.ch

Contact    Mises à jour   Décharge juridique   Rédaction   Publicité   - Site réalisé par Pharmanetis Sàrl