Publicité

Croup (faux croup)

Définition

coqueluche résuméLe croup, également appelé faux croup, est une affection respiratoire d’origine virale caractérisée par de la toux à répétition1qui touche principalement les enfants de 6 mois à 5 ans.
Le terme médical qui le décrit est laryngo-trachéo-bronchite, qui délimite les zones concernées, à savoir la trachée et le larynx. Les symptômes caractéristiques du croup comme la toux proviennent principalement d’un gonflement qui se forme autour de la boîte vocale (larynx), de la trachée (trachée) et des bronches (bronches). La toux se manifeste en général par des quintes, « comme un chien qui aboie »2.

Causes

cause croupLe croup est causé par de nombreux virus. Cependant, le virus parainfluenza est celui qui engendre le plus de croup chez les jeunes enfants. Le croup peut également provenir des virus responsables de la grippe et du rhume ainsi que de certaines bactéries.
Période de l’année : 
C’est pendant l’automne et l’hiver que les enfants contractent le plus le croup, même s’il peut les atteindre en toute période de l’année.

Transmission, virus respiratoire :
Comme pour la grippe ou les coronavirus, le croup peut se transmettre par le biais des gouttelettes de salive infectées qui se propagent lorsqu’une personne malade tousse ou éternue.
Les particules du virus peuvent également être présents sur les jouets et autres surfaces. Si l’enfant touche une surface ou un objet contaminé, puis touche ses yeux, son nez ou sa bouche, une infection peut s’en suivre.

Surtout les petits enfants : 
Le croup est fréquent surtout chez les petits enfants, car l’espace sous les cordes vocales est étroit et facilement obstrué. Chez les plus grands enfants, la même infection virale (croup) provoque une simple laryngite avec notamment enrouement et maux de gorge3.

Symptômes

Tisane contre les refroidissementsQuintes de toux :
Le croup provoque une enflure au niveau du larynx et de la gorge du petit malade. Celui-ci est atteint de fièvre souvent légère et émet une toux particulière sous forme de quintes qui s’apparente à un aboiement ou au cri d’un lion de mer, notamment pendant la nuit. Elle s’accompagne du stridor, un bruit aigu quand il inspire et dont l’intensité augmente avec l’effort. Ces symptômes sont générés par le rétrécissement de ses voies respiratoires. De ce fait, la voix de l’enfant devient rauque (enrouement) ou s’éteint même quelquefois. Certains sujets peuvent se plaindre de souffrir de tirage costal ou intercostal. Une difficulté à respirer est aussi possible, selon la Mayo Clinic.

La nuit surtout : 
Il faut savoir que la toux peut être absente ou plus calme pendant la journée mais plus marquée le soir et surtout la nuit.

Durée des symptômes :
Dans la plupart des cas, les symptômes du croup durent quelques jours (5 à 6 jours4) puis se résorbent. Pendant les 5 à 6 jours de symptômes, ceux-ci peuvent fluctuer en terme d’intensité.

Lire aussi dans les questions fréquentes ci-dessous en bas de page : Quand appeler le médecin

Lire aussi : bronchiolite

Diagnostic

Le croup doit être diagnostiqué cliniquement, c’est-à-dire que seul un médecin peut déterminer s’il s’agit réellement d’un croup ou d’autres affections qui obstruent les voies supérieures aériennes de l’enfant. Le spécialiste peut réaliser une radiographie frontale du cou pour s’assurer de la véracité de son diagnostic.

Complications

Le croup peut quelquefois engendrer des difficultés respiratoires importantes qui peuvent se transformer en complications mortelles. C’est pourquoi il est important de surveiller constamment la respiration d’un enfant atteint d’un croup. Emmenez-le au centre de soins le plus proche s’il présente des colorations bleuâtres au niveau des lèvres ou de la peau. Allez également voir un médecin immédiatement s’il affiche une fièvre élevée ou que celle-ci demeure pendant 72 heures, s’il devient léthargique, si sa respiration est très rapide ou au contraire devient superficielle et courte. Enfin, la salivation excessive ainsi que la difficulté à avaler sont autant de signes avant-coureurs qui doivent vous obliger à le transporter à l’hôpital pour recevoir les soins appropriés.
Attention : la liste ci-dessous n’est pas exhaustive, au moindre symptôme suspect notamment respiratoire, consultez immédiatement un médecin ou contactez les urgences.

Traitements

L’administration de stéroïdes en général en gouttes ou comprimés, tels que le budésonide ou le dexaméthasone, permet de soulager l’enfant touché par le croup. Pour les cas sévères, il est possible d’associer de l’adrénaline. Les petits patients dont la saturation d’oxygène ne dépasse pas 92% sont susceptibles d’être traités par oxygénothérapie (photo ci-dessous). Cependant, les médecins privilégient d’autres alternatives au masque à oxygène dont la vue peut engendrer une augmentation de l’agitation chez l’enfant.

Paracétamol
En cas de fièvre et de douleur, il est possible d’utiliser du paracétamol, notamment lors d’une température de plus de 38,5 ºC et qu’il la supporte mal.

Dexaméthasone
Une étude portant sur la prise en charge du croup à la salle d’urgence, publiée dans la revue Paediatrics & Child Health (DOI : 10.1093/pch/pxx020) en 2017, a montré l’efficacité probante de l’usage des stéroïdes dans le traitement des enfants présentant des symptômes du croup et qui consultent à la salle d’urgence. La dexaméthasone, administrée par voie orale en dose unique de 0,6 mg/kg, serait hautement efficace pour traiter les symptômes du croup.

Régime alimentaire :
Il n’existe aucun régime particulier adapté à l’enfant atteint d’un faux croup. Les parents doivent tout simplement veiller à ce qu’il puisse manger et boire, plusieurs fois par jour, pour éviter qu’il ne soit davantage affaibli par la maladie.

Miel :
Lors de quintes de toux, vous pouvez donner une cuillère de miel à votre enfant. On sait que le miel est efficace contre la toux. Attention toutefois à ne pas donner de miel chez les enfants de moins d’un an (à cause du risque de botulisme).

Bons conseils & Prévention

– Maintenez votre enfant dans une atmosphère paisible, car les pleurs et l’agitation risquent d’aggraver l’obstruction des voies respiratoires. Les parents doivent également afficher leur calme pour lui permettre d’être à l’aise.

– Réconfortez l’enfant en lui chantant des berceuses ou en lui racontant des histoires. Prenez votre enfant dans les bras, si possible.

– Permettez-lui de bénéficier de beaucoup de repos et d’heures de sommeil suffisant pour retrouver la forme.

– Donnez-lui beaucoup de liquide, qu’il s’agisse de soupe, de tisane, de lait en poudre ou du lait maternel.

– Vous pouvez humidifier l’air ambiant en utilisant un humidificateur à vapeur froide, surtout si l’humidité de l’air est inférieure à 45% (pas besoin de dépasser les 55%). Cela peut favoriser sa respiration. À défaut de cet appareil, emmenez-le prendre l’air frais dehors, tout en le protégeant du froid. On estime que quelques minutes d’air froid pourrait aider à lutter contre le croup5.

– N’hésitez pas à nettoyer la congestion nasale de votre enfant en utilisant quelques gouttes de solution saline et une seringue à poire.

– Au moment des quintes de toux, mettez-le en position assise ou verticale pour l’aider à respirer plus facilement.

Questions fréquentes (FAQ)

Quand l’enfant peut-il retourner à l’école à la crèche ?
Il peut retourner à l’école à à la crèche dès qu’il se sent en forme et n’a plus de fièvre6.

Quand appeler le médecin (pédiatre) ?
Il est important de chercher de l’aide médicale en urgence ou très rapidement si votre enfant ou bébé7 (liste non exhaustive) :
– Fait du bruit aigu lors de l’inspiration
– Commence à baver ou à avoir des difficultés à avaler
– Paraît agité ou est très irritable
– A des problèmes à respirer avec par exemple des colorations bleuâtres au niveau des lèvres ou de la peau
– A une fièvre supérieure égale ou supérieure à 39,7 °C (103,5 F).

Références & Sources :
Différentes sources et études scientifiques (citées dans le dossier ci-dessus) – Mayo Clinic – Paediatrics & Child Health, Volume 22, Issue 3, 1 June 2017, Pages 170–173 (DOI : 10.1093/pch/pxx020), “100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020).
Livre :
ALLÔ DOCTEUR mon enfant est malade ! – 2e édition, édition Médecine & Hygiène, Suisse.

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Date de dernière mise à jour du dossier :
13.10.2021

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock

Nom en anglais : Croup – Nom en portugais : crupe

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Livre en anglais : Mayo Clinic – Book of Home Remedies – Second Edition, Cindy A. Kermott, Martha P. Millman, 2017, Mayo Clinic
  2. Livre ALLÔ DOCTEUR mon enfant est malade ! – 2e édition, édition Médecine & Hygiène, Suisse.
  3. Livre ALLÔ DOCTEUR mon enfant est malade ! – 2e édition, édition Médecine & Hygiène, Suisse.
  4. Livre en anglais : Mayo Clinic – Book of Home Remedies – Second Edition, Cindy A. Kermott, Martha P. Millman, 2017, Mayo Clinic
  5. Livre en anglais : Mayo Clinic – Book of Home Remedies – Second Edition, Cindy A. Kermott, Martha P. Millman, 2017, Mayo Clinic
  6. Livre ALLÔ DOCTEUR mon enfant est malade ! – 2e édition, édition Médecine & Hygiène, Suisse.
  7. Livre en anglais : Mayo Clinic – Book of Home Remedies – Second Edition, Cindy A. Kermott, Martha P. Millman, 2017, Mayo Clinic

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.10.2021
Publicité