Publicité

Accueil » Plantes médicinales » Salicaire

Salicaire

Résumé

Plante médicinale avec des effets surtout hémostatique et astringent, utilisée en usage interne lors de diarrhée et en usage externe lors d’eczéma.

Noms

Noms français : salicaire, salicaire commune, plumet rose, herbe aux coliques
Nom scientifique :  Lythrum salicaria L.
Nom anglais : purple loosestrife
Nom allemand : Gewöhnliche Blutweiderich
Nom italien : Lythrum salicaria
Nom portugais : salgueirinha

Famille

Lythracées (Lythraceae)

Constituants

Flavonoïdes
Tanins
Huile essentielle

Parties utilisées

– Fleurs séchées

​Effets

– Astringent, hémostatique, calmant, adoucissant, anti-inflammatoire

Indications

Usage interne :
– Règles abondantes, diarrhée, dysenterie amibienne, maux de gorge (en gargarisme)

Usage externe :
Eczéma, ulcères de la jambe, ulcères variqueux, petites plaies saignantes.

Effets secondaires

Aucun connu.

Contre-indication

Aucune connue.

Interactions

Aucune connue.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane (y compris pour préparer des gargarismes en cas de maux de gorge)

– Décoction

– Cataplasme

– Poudre

– Sirop

– Macération

– Plante fraîche (à appliquer directement sur une petite plaie saignante comme hémostatique)

Où pousse cette plante ?

La salicaire pousse en Europe, Afrique et Asie. Elle apprécie les sols humides, on la trouve par conséquent par exemple au bord des rivières. La salicaire atteint une hauteur comprise entre 60 et 150 cm. Il s’agit d’une plante vivace, c’est-à-dire qu’elle peut vivre plusieurs années. En Europe, la plante pousse jusqu’à une altitude de 1500 m environ.

Quand récolter cette plante ?

En Europe la floraison de la salicaire a lieu de juin à septembre. Les fleurs forment des épis.
La salicaire peut être confondue avec l’épilobe en épi (Epilobium angustifolium), une plante comestible.

​Remarques

– La salicaire était surtout utilisée pour son effet hémostatique dans le passé, en médecine populaire. Actuellement c’est une plante plutôt secondaire de la médecine par les plantes (phytothérapie).

– Il est possible de manger les fleurs crues de la salicaire en salade.

– Le terme Lythrum, qualifiant le nom de genre du nom scientifique (Lythrum salicaria) vient du latin et veut dire “sang souillé de poussière” en référence à la couleur pourpre de la corolle.  Son nom d’espèce salicaria vient aussi du latin pour saule, en référence à une ressemblance des feuilles avec celles de l’arbre de saule.

Crédit photo : Fotolia.com

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.03.2021
Publicité