Publicité

6 signes qui peuvent indiquer que vous manquez de sommeil

Vous vous sentez fatigué ? Comment savoir si vous avez juste besoin de repos et de faire moins d’activités ou si vous manquez de sommeil ? En effet, le besoin de dormir ne vient pas toujours du fait qu’on a dû veiller tard à cause du travail ou d’une situation particulière. Certaines personnes peuvent dormir entre sept à huit heures par nuit ou même plus et pourtant à cause d’une mauvaise nuit de sommeil, n’auront pas assez dormi et vont se sentir fatiguées. La qualité du sommeil joue ainsi un rôle important outre le temps total passé à dormir. Selon les spécialistes, nous pouvons dormir pendant huit heures et pourtant être privés de sommeil si nous n’arrivons pas à cause d’un trouble du sommeil à tomber dans le sommeil paradoxal qui est la phase du sommeil réparateur.

6 signes qui peuvent indiquer que vous manquez de sommeil

Le manque de sommeil peut pourtant être à l’origine de nombreuses perturbations qui peuvent nuire à la santé et à la vie en général. De l’abus de café à la perte de productivité en passant par les sauts d’humeur, le manque de libido, la perte de mémoire, l’augmentation de l’anxiété, voire de la dépression, les conséquences peuvent être graves. Si aucune initiative n’est prise, d’autres problèmes comme les maladies cardiaques, le diabète ou l’obésité peuvent surgir. Une étude publiée en 2018 dans la revue Scientific Reports (DOI:10.1038/s41598-018-26630-y) fournit des preuves sur la présence d’un trouble du sommeil de type insomnie dans la phase chronique de l’AVC. Elle suggère ainsi la nécessité d’inclure le sommeil dans la prestation des soins de l’AVC. Si, au contraire, nous arrivons à rattraper le manque de sommeil et que nous nous efforçons de dormir suffisamment, il est possible de se sentir mieux et de nouveau reposé très rapidement, en moyenne une semaine après la reprise d’un rythme régulier. Voici 6 signes qui peuvent vous alerter lorsque vous manquez de sommeil.

1. Le besoin de dormir pendant la journée et les jours fériés

Le cycle normal du sommeil nous aide à tenir éveiller la journée et à ressentir le besoin de dormir la nuit. Certaines habitudes peuvent perturber ce cycle, mais le besoin de rattraper le sommeil pendant la journée et même le samedi et le dimanche constitue un signe important de manque de sommeil. Quel que soit le jour, nous devrions avoir la même quantité de sommeil, même en fin de semaine. Il n’y a donc pas de raison que l’organisme ressente un besoin impérieux de dormir le week-end ou les jours fériés sauf chez les personnes en manque de sommeil.

2. S’endormir très rapidement

Le cycle du sommeil est régulé et chaque étape arrive progressivement. Certaines personnes pensent que c’est une bonne chose de s’endormir aussitôt que l’on se couche. Cependant, s’endormir trop vite, c’est-à-dire dans les cinq minutes qui suivent le coucher, peut traduire une insuffisance de sommeil.

3. Sensation de somnolence permanente

Une personne qui a assez dormi ne ressent pas un sentiment de somnolence tout au long de la journée. Si vous somnolez et que vous avez tendance à dormir dès que vous vous trouvez dans une situation calme ou monotone comme dans le bus, dans une conférence ou une réunion, cela veut dire que vous n’avez pas assez dormi.

4. Saut d’humeur

Une étude publiée en 2017 dans le journal Cognitive Therapy and Research (10.1007/s10608-017-9859-4) montre que le manque de sommeil pouvait affecter l’émotion ainsi que la tendance naturelle à penser de manière positive. Cela pourrait expliquer le saut d’humeur, la sensation de tristesse et même de dépression qui surviennent lorsqu’on n’a pas assez dormi. Une personne irritable et agressive pourrait donc avoir besoin de dormir suffisamment.

5. Perte de productivité

Un déficit de sommeil peut à long terme nuire gravement au bon fonctionnement du cerveau. Ce manque peut perturber l’apprentissage et l’acquisition de nouvelles connaissances. Un sommeil de qualité et suffisant aide à consolider la mémoire et la concentration. Si vous ressentez une perte de productivité due à un manque de concentration, de vigilance ou à un trouble de la mémoire, il est possible que vous ayez besoin de plus de sommeil.

6. Sensation de faim

Le manque de sommeil peut aussi se manifester par l’envie de grignoter et la sensation de faim. En effet, au cours du sommeil, l’organisme produit la leptine, une hormone qui apaise la sensation de faim. Ne pas dormir assez pourrait ainsi susciter le besoin de manger, encourager le grignotage et favoriser la prise de poids. Une étude publiée en 2010 dans la revue Médecine du Sommeil (DOI : 10.1016/j.msom.2010.01.006) révèle qu’un temps de sommeil trop court augmente de 55% le risque d’être obèse qui est multiplié par 2 pour chaque heure de sommeil en moins.

Conseils pour bien dormir

Pour améliorer la qualité et la quantité de votre sommeil, essayez de suivre ces quelques conseils :

– Veillez à ce que la chambre soit sombre, calme et fraîche.

– Arrêtez les exercices physiques au moins quatre heures avant le coucher.

– Ne buvez pas d’alcool avant d’aller dormir, il faut environ une heure à l’organisme pour métaboliser une portion d’alcool.

– Ne buvez plus de café l’après-midi, notamment si vous êtes sujet à un trouble du sommeil. En effet, la caféine met beaucoup de temps avant de complètement disparaître de l’organisme.

– Dormez à une heure régulière, même pendant le week-end et les jours fériés. Ainsi, vous ne risquez pas de perturber le rythme circadien et n’aurez aucun mal à dormir à la même heure le soir.

Références & Sources :
– American Academy of Sleep Medicine
– Scientific Reports (DOI:10.1038/s41598-018-26630-y)
– Cognitive Therapy and Research (10.1007/s10608-017-9859-4)
– Médecine du Sommeil (DOI : 10.1016/j.msom.2010.01.006)

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies), rédaction Creapharma.ch

Date de dernière mise à jour du dossier :
08.07.2021

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2021 Pixabay

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.07.2021

Publicité