Publicité

7 informations à connaître sur le miel

Aliment naturel que l’on peut facilement se procurer et à moindre coût, le miel présente pourtant de nombreuses propriétés particulièrement bénéfiques pour la santé. Outre ses propriétés anti-inflammatoires, antimicrobiennes, anti-oxydantes ou antitumorales, cette substance sucrée produite par les abeilles offre un ingrédient de choix pour agrémenter le goût des aliments comme la viande, les légumes ou les fruits. Pour profiter de tous ses bienfaits, voici 7 informations à connaître sur le miel.

1. Un aliment aux multiples vertus

7 informations à connaître sur le mielGrâce à la trophallaxie, le miel contient plus de 200 substances actives lui conférant ses propriétés curatives. Sa teneur en antioxydants permet de lutter contre le stress oxydatif et à l’inflammation des tissus. Il aide à prévenir les maladies cardiovasculaires, à améliorer le sommeil, à apaiser la toux (lire aussi : Rien ne vaut le miel pour soigner la toux infantile) et le mal de gorge, à renforcer le système immunitaire et à retrouver de l’énergie en cas de fatigue, à cicatriser les plaies et les brûlures ou à réduire l’inflammation liée à l’acné. Il agit comme un antibiotique naturel et aurait aussi un effet prébiotique, bénéfique pour prévenir les troubles digestifs. Les bienfaits du miel pour la santé sont nombreux, d’autant plus qu’il s’agit d’un aliment particulièrement nourrissant.
Pour booster l’immunité, notamment en hiver, n’hésitez pas à préparer un remède naturel à base de miel et d’ail. Pour ce faire, prenez 1 à 3 têtes d’ail selon la taille du récipient dont vous disposez. Par exemple, une tasse de miel pour 10 gousses d’ail. Pelez les gousses, découpez-les en deux et mettez-les dans un récipient en verre bien sec et bien propre. Recouvrez de miel en dépassant d’un centimètre et fermez le bocal. Laissez reposer dans un endroit sombre entre une semaine à un mois. Lorsque le miel se liquéfie et que le volume diminue, vous pouvez en rajouter. Ce remède est à utiliser pour renforcer le système immunitaire. Vous pouvez consommer 2 cuillères à café de cette préparation tous les matins à jeun, et ce, pendant une semaine. Faites une pause de quelques semaines avant de recommencer. Si vous ne pouvez pas attendre, vous pouvez laisser reposer la préparation une nuit avant de la consommer le lendemain. Attention, cette préparation doit être faite avec du miel pur et de l’ail de bonne qualité. Surveillez la fermentation, il ne doit pas y avoir de changement de couleur ou autre changement suspect.

2. Une grande variété de couleurs et de textures

Les miels peuvent se présenter sous différentes couleurs allant des plus foncés aux plus clairs. De même il existe des produits liquides et d’autres qui sont plus épais. L’aspect du miel ne constitue pas de ce fait un gage de qualité puisqu’il est déterminé par les facteurs de production. En effet, selon la variété des fleurs, le lieu d’origine du produit et même le type d’abeilles qui ont produit le miel, son aspect et sa couleur peuvent être totalement différents. Ainsi le miel d’acacia, de lavande et de châtaigner est plutôt liquide tandis que celui du romarin est au contraire plus épais. Concernant la couleur, le miel de sapin se reconnaît par sa couleur particulièrement foncée, voire noir alors que le miel de lavande est par exemple plus clair. Parfois, le goût du miel peut être fruité ou assez prononcé, mais il existe des produits aux arômes discrets et dont la saveur est plus douce.

3. Comment reconnaître un miel pur ?

Même si le miel est bon pour la santé, il faut choisir un bon produit pour profiter de toutes les vertus de cet aliment. Pour distinguer le miel naturel, c’est-à-dire un produit de la ruche qui n’a été mélangé avec aucun autre composant, du miel transformé, souvent composé de sucre et d’autres produits et conservateurs, voici quelques astuces faciles à suivre. Pour tester la qualité de votre miel, prenez une petite quantité et versez-la dans l’eau. Le miel pur tombe naturellement au fond et se mélange difficilement avec l’eau tandis que le miel transformé est plus liquide et se mélange plus facilement avec l’eau. Une autre astuce consiste à verser quelques gouttes sur un papier ou une feuille d’essuie-tout, le miel pur restera sur la surface et ne sera pas absorbé par le papier tandis que le faux miel sera absorbé par le papier.

7 informations à connaître sur le miel

4. Un temps de conservation très long

Le miel peut être conservé très longtemps, même si c’est le produit frais qui offre le plus de bienfaits pour la santé. Il suffit de le mettre dans un récipient hermétique, dans un endroit sombre et à température ambiante pour le conserver très longtemps. Certaines découvertes racontent que du miel comestible daté de plus de 7000 ans a été retrouvé dans un tombeau en Égypte. Les scientifiques suggèrent que ce temps de conservation pourrait être dû au fait que le miel ne contient que très peu d’eau et que son acidité naturelle éloigne les bactéries qui pourraient l’altérer.

5. Une ruche produit jusqu’à plus de 50 kg de miel par an

La production moyenne d’une ruche est de 18 à 35 kg par an, mais selon les régions, les conditions de production et le savoir-faire des apiculteurs, il est possible de produire jusqu’à 50 kg de miel en une année. Une bonne saison pour les apiculteurs c’est une saison pendant laquelle les colonies restent dynamiques, le nombre des abeilles augmente, le climat est favorable et les fleurs à butiner sont présentes en grande quantité dans l’environnement de production. Il faut savoir que pour obtenir 1 kg de miel, les abeilles d’une colonie doivent butiner environ 2 millions de fleurs et parcourir près de 40 000 kilomètres.

6. Un remède efficace contre l’alcool

Le miel aide à réduire l’effet de l’alcool sur l’organisme. Il peut être consommé avec l’alcool pour faciliter l’élimination des toxines ou être pris le lendemain pour se remettre plus rapidement en forme. Il contribue ainsi à éliminer l’alcool et à adoucir l’intensité des symptômes. Vous pouvez préparer un mélange de miel, d’eau et de citron pour détoxifier le corps.

7. Les précautions à prendre

La consommation de miel n’est pas indiquée chez les enfants de moins d’un an à cause de la présence d’éléments pouvant être à l’origine de botulisme infantile. Par ailleurs, le miel contient du glucide et peut favoriser l’apparition de carie dentaire et l’érosion de l’émail en l’absence d’une bonne hygiène dentaire.

7 informations à connaître sur le miel

Références & Sources :
Mayo Clinic, Cochrane library, Pubmed

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies), relecture par Xavier Gruffat (pharmacien)

Date de dernière mise à jour du dossier :
05.12.2020

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2020 Pixabay

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.12.2020