Publicité

10 questions et réponses sur la gastro-entérite

Symptômes syndrome du côlon irritablePARIS/ATLANTA  – On sait que presque chaque année en hiver les norovirus provoquent des épidémies de gastro-entérite. Il s’agit du groupe de pathogènes les plus infectieux qui ont été décrits. En effet, il faut seulement 10 à 20 particules du virus pour infecter un être humain. Eviter la transmission n’est clairement pas une chose facile. Que cela soit en thérapie ou en prévention, découvrez 10 questions et réponses fréquentes pour mieux faire face à cette maladie infectieuse. A la fin de l’article découvrez aussi un petit quiz pour valider vos connaissances.

1. Quels sont les principaux symptômes de la gastro-entérite ?
Une diarrhée aiguë, des maux de ventre comme des spasmes, des nausées et vomissements. Découvrez tous les symptômes sur notre page complète

indigestion définition

2. Comment apparaissent les symptômes ?
Ils apparaissent de façon soudaine (en quelques heures).

3. Quelle est la durée des symptômes ?
En général, une gastro-entérite se résorbe en moyenne en 2 à 5 jours.
Concernant les gastro-entérites à norovirus (une gastro-entérite virale fréquente), il faut compter en général 12 à 60 heures pour être guéri. Chez la plupart des patients, après 2 jours la gastro-entérite se résorbe d’elle-même. [source: NHS.uk, système de santé du Royaume-Uni].
Attention, un malade peut rester contagieux jusqu’à 2 jours après la guérison (certaines sources parlent même de 7 jours ou plusieurs semaines pour le norovirus après la fin des symptômes). Comme on l’a vu dans le début de l’article, les norovirus se transmettent très facilement d’une personne à l’autre.

4. Combien de temps se déroule-t-il entre l’infection et l’apparition des premiers symptômes ?
Le temps d’incubation de la gastro-entérite virale est de 1 à 3 jours. Autrement dit, les premiers symptômes apparaissent 1 à 3 jours après la contamination par le virus.
Pour le norovirus en particulier, le temps d’incubation est compris entre 24 et 48 heures selon la plupart des spécialistes.

5. La gastro-entérite peut-elle être grave ?
coqueluche résuméUne gastro-entérite chez des nourrissons, des bébés ou des (petits) enfants peut mener à des risques de déshydratation particulièrement graves, c’est-à-dire avec risque de décès.
Des signes de déshydratation peuvent être : une soif intense, une perte de poids, une bouche sèche, une diminution du volume et de la fréquence des urines, etc. En savoir plus sur notre dossier complet sur la gastro-entérite

6. Quelle est la première chose à faire en cas de “gastro” ?
Buvez rapidement beaucoup d’eau ou des bouillons.
Vous pouvez ensuite traiter la diarrhée avec des médicaments notamment contre la diarrhée. Découvrez notre page complète sur la gastro-entérite (lire sous Bons conseils en fin de page)

7. Faut-il rester au repos pendant les symptômes de la “gastro” ?
Oui. Le corps a besoin de repos pour lutter contre les agents infectieux.

8. Existe-il un vaccin contre la gastro-entérite ?
Il existe en fait plusieurs vaccins contre les rotavirus mais pas contre les norovirus (une souche fréquente de gastro-entérite pendant les épidémies hivernales), car les norovirus sont trop variables au niveau génétique. Il est pour le moment impossible de développer un vaccin contre ce type de virus.

9. Quel sont les principaux remèdes naturels (de grand-mère) à utiliser en cas de “gastro” ?
thé noir (bien laisser infuser environ 15 minutes pour garantir une concentration élevée en tanins)
eau de riz
tisane de myrtille
tisane de ronce
décoction de chêne
soupe de carotte
décoction de myrtilles
charbon végétal activé

Ces remèdes naturels comme le thé noir et les tisanes de myrtille, ronce ou chêne sont riches en tanins. Ces substances agissent favorablement contre la diarrhée.

10. Que faut-il manger pendant ou après la “gastro”, quel régime suivre ?
Il faut manger des aliments qui vont reconstituer la flore intestinale. Par exemple des yaourts ou des médicaments à base de bactéries lactées. Il faut répartir les repas en des plus petites prises (pour que la vidange gastrique soit plus petite). Eviter de manger si les nausées reviennent.

Yaourt prévention du diabète type 2

Pendant la diarrhée, il faudra éviter les repas riches en graisses (ex. pizza), trop sucrés, les produits laitiers, les fruits et légumes crus ainsi que le café. Il faut savoir aussi que des jus comme un jus d’orange peuvent irriter les intestins et aggraver une diarrhée.

Alimentation après les diarrhées aiguës
Lorsque les diarrhées deviennent moins fréquentes il est possible de manger des bananes ou pommes crues, si possible en purée. Puis progressivement commencer à manger du riz, des pommes de terre, etc. Cette alimentation devrait être suivie pendant environ 48 heures après la fin des diarrhées ou quand elles deviennent moins fréquentes. Une fois tous les symptômes disparus, notamment les fèces qui reviennent solides, vous pouvez recommencer à manger normalement.
Il faut savoir que le riz, les bananes, la compote de pommes et les toasts (pain grillé) – connu en anglais sous l’acronyme BRAT (bananas, rice, applesauce, toast) – peuvent aider en cas de diarrhée à cause d’une faible teneur en fibres de ces aliments. Cela aide à la formation de selles moins liquides et plus dures. La banane qui est riche en potassium peut aussi permettre de remplacer les nutriments perdus.

Bonus
Encore un dernier point, comme la maladie est très contagieuse il faudrait rester à la maison 1 à 2 jours après la fin des symptômes, pour éviter de contaminer vos collègues notamment. Cette recommandation vaut surtout pour une infection à norovirus. Montrez cet article à votre chef (et les références en bas de l’article) s’il le faut pour montrer votre bonne foi.

QUIZ


Lire notre dossier complet sur la gastro-entérite
Ecriture article : 
Par Xavier Gruffat, Pharmacien. Photos: Copyright Fotolia.com.

Sources et références :
France Info, The Wall Street Journal, CDC (y compris infographie en bas de l’article, traduit de l’anglais par Creapharma.ch)

Crédits photos et infographies :
Fotolia.com, Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Date de dernière mise à jour : 
24 mars 2018

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 14.11.2018