Publicité

Accueil » Plantes médicinales » Véronique officinale

Véronique officinale

Résumé

Plante médicinale avec une action expectorante et digestive, utilisée en usage interne lors de toux ou de troubles digestifs. En usage externe, elle est indiquée surtout en cas d’affections de la peau.

Noms

Noms français : véronique, véronique officinale, “herbe-aux-ladres” (référence à son utilisation dans le passé pour soigner les plaies provoquées par la lèpre)
Nom scientifique :  Veronica officinalis L.
Nom anglais :  heath speedwell, common gypsyweed, common speedwell, Paul’s betony
Nom allemand : Echter Ehrenpreis
Nom portugais : carvalhinha, chá-da-europa, rua-dos-leprosos, verónica-da-alemanha, verónica-das-boticas, verónica-das-farmácias, verónica-macho
Nom espagnol : triaca,verónica

Famille

Plantaginacées

Constituants

– Flavonoïdes
– Tanins
– Hétérosides

Parties utilisées en phytothérapie

Plante sans la racine, c’est-à-dire avec les tiges, fleurs et feuilles. Faire sécher la plante à l’abri de la lumière, séchez rapidement la plante sans la racine.

Effets

– Astringent, cicatrisant, amer, digestif

Indications

Usage interne :
Toux, bronchite, troubles digestifs (y compris troubles hépatiques). Pour certaines sources aussi contre diverses affections neurologiques : stress, insomnie, perte de mémoire, saute d’humeur1.

Usage externe : 
– Maux ou troubles cutanés comme des petites blessures, eczéma (en bain, lire la recette ci-dessous), démangeaisons

Effets secondaires

Veuillez lire la notice d’emballage.

Contre-indications

Veuillez lire la notice d’emballage.

Interactions

Veuillez lire la notice d’emballage.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

Tisane de véronique officinale (à utiliser aussi en gargarisme lors de maux de gorge). Pour préparer une tisane de véronique officinale, utilisez les feuilles et fleurs. La tisane de véronique officinale porte aussi le nom de “thé suisse” ou “té nostrale europeo”2.
Recette : 1 cuillère à café de plante séchée (fleurs et feuille) de véronique officinale pour 200 ml d’eau. Versez l’eau bouillante sur la véronique et laissez infuser à couvert pendant 10 minutes, filtrez. Boire 1 tasse 3 fois par jour après les repas par exemple en cas de toux, bronchite, brûlures d’estomac ou bronchite3.
Pour augmenter ses propriétés digestives, notamment au niveau du foie, vous pouvez aussi rajouter 1 cuillère à café de racines séchées de pissenlit, 1 demi-cuillère à café de feuille de chicorée et 1 demi-cuillère à café d’asperula.

Remarque : une décoction de véronique officinale est aussi possible. Dans ce cas mettez 1 cuillère à café de plante séchée (fleurs et feuille) de véronique officinale pour 200 ml d’eau et portez ce mélange à ébullition, puis laissez bouillir 10 minutes à température d’ébullition, puis filtrez. pour 200 ml d’eau. Versez l’eau bouillante sur la véronique et laissez infuser à couvert pendant 10 minutes, filtrez. Boire 1 tasse 3 fois par jour après les repas par exemple en cas de toux, bronchite, brûlures d’estomac ou bronchite mais aussi contre des maladies d’origine neurologique : stress, insomnie, perte de mémoire ou sautes d’humeur. Il est possible de faire des bains de bouche ou gargarismes à base de cette décoction tiède par exemple contre les maux de gorge. Vous pouvez aussi appliquer cette décoction froide comme tonique pour le visage ou même après-rasage pour les hommes4.

Bain de véronique officinale (à base des feuilles et fleurs, le bain est calmant, indiqué aussi lors d’eczéma ou démangeaisons). Mettez une poignée de véronique (feuilles et fleurs) séchée dans 1 l d’eau froide. Portez à ébullition, retirez du feu et infusez à couvert pendant 10 minutes, filtrez. Versez dans l’eau du bain5.

Où pousse la véronique officinale ?

La véronique officinale pousse en Europe et notamment en Suisse. On peut la trouver par exemple sur le bord des chemins ou dans les pâturages. On la trouve dans les Alpes juqu’à 2000 m d’altitude. Elle atteint une hauteur comprise entre 10 et 30 cm. Il s’agit d’une plante vivace, c’est-à-dire qu’elle peut vivre plusieurs années.
La véronique officinale se développe bien avec une bonne exposition au soleil.

Quand récolter la véronique officinale ?

On peut récolter les fleurs (couleur bleu ciel) de véronique officinale en Europe à la floraison, entre mai et août. Cueillir la plante sans la racine, c’est-à-dire avec les tiges, fleurs et feuilles.

Remarques

– Selon nos informations, il existe peu d’études scientifiques concernant la véronique officinale. Par conséquent, les indications de cette plante proviennent surtout de la médecine populaire et ne reposent pas sur des études scientifiques établies et sérieuses.

– La véronique officinale est une plante surtout connue en Allemagne, consommée sous forme de tisane (infusion).

Lire aussi : Pensée sauvagebourrache

Rédaction de cette fiche : 
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Sources : 
– Livre : “Les secrets du druide 2”, Claude Roggen, 2018, éditions bois carré
– Livre : “La Farmacia di Dio”, Edizioni Terra Santa, 2020, Milan

Crédits photos :
Adobe Stock

Dernière mise à jour de la page : 
23.03.2021

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Livre : La Farmacia di Dio, Edizioni Terra Santa, 2020, Milan.
  2. Livre : La Farmacia di Dio, Edizioni Terra Santa, 2020, Milan.
  3. Livre : Les secrets du druide 2, Claude Roggen, 2018, éditions bois carré
  4. Livre : La Farmacia di Dio, Edizioni Terra Santa, 2020, Milan.
  5. Livre : Les secrets du druide 2, Claude Roggen, 2018, éditions bois carré

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 23.03.2021

Publicité