Curcuma

Résumé

Plante médicinale avec un fort effet antioxydant ayant une action préventive contre le cancer, se présente principalement sous forme de poudre ou de gélule.

Curcuma
Noms

Nom(s) français: Curcuma, safran des Indes
Nom scientifique: Curcuma aromatica, Curcuma longa
Nom anglais: turmeric, curcuma
Nom allemand: Curcuma
Nom italien: curcuma
Nom portugais: açafrão-da-terra
Nom espagnol: cúrcuma

Famille

Zingiberaceae (Zingiberacées)

Constituants

– Huile essentielle
– Curcumine

Parties utilisées

– Rhizome séché

​Effets

– Antioxydant, anti-inflammatoire, amer, anticoagulant, cholérétique

Indications

– En prévention du cancer, action antioxydante de la curcumine (un composant du curcuma).
– Contre les rhumatismes grâce à sa forte action anti-inflammatoire, ex. en cas d’arthrose
– Contre l’excès de cholestérol
– Contre l’acidité gastrique, le syndrome du côlon irritable, la “crise de foie”, digestion difficile, les flatulences.
– En dermatologie, en cas d’application locale (par ex. sous forme de cataplasme) le curcuma pourrait aider à soigner le psoriasis
– Eventuellement protection du foie et prévention de la cirrhose selon une étude parue en 2010, mais pour le moment seulement prouvé sur la souris (lire aussi sous news ci-dessous)

Effets secondaires

Troubles gastriques (à forte dose)

Contre-indication

Affections gastro-intestinales comme occlusion des voies biliaires, calculs biliaires

Interactions

Aucune connue

Noms des préparations

En Suisse, en vente sous le nom Curcumasan Capsules (Alpinamed), contient aussi du thé vert et de la vitamine C. CURMALINE C3, en vente sur Internet (site www.curmalinec3.net​)

En vente principalement sous forme de poudre en pharmacie, droguerie (herboristerie en France) ou magasins diététiques.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)
Curcuma - anti-oxydant

– Poudre de curcuma, à consommer directement en usage interne (par ex. contre la gastrite) ou pour usage externe à préparer sous forme de cataplasme

– Gélule de curcuma (lire ci-dessous sous Remarques pour la posologie en cas d’arthrose)

– Décoction de curcuma

– Teinture de curcuma

Où pousse le curcuma ?

Le curcuma est originaire d’Asie et pousse principalement dans ces régions, en particulier l’Inde et la l’Asie du Sud-Est. On retrouve aussi le curcuma en Afrique à Zanzibar, en Tanzanie (photo ci-dessous).

​NEWS SUR LE CURCUMA
​Le curcuma pourrait aider à protéger le foie et éviter la cirrhose

Curcuma - En prévention du cancerPARIS – Le curcuma, utilisé de longue date comme anti-inflammatoire par la médecine ayurvédique, pourrait aider à traiter les maladies des voies biliaires, qui conduisent souvent à la cirrhose. Ces vertus sont révélées par une étude conduite par des chercheurs européens et américains.

L’épice, cultivée dans plusieurs pays d’Asie, est un des ingrédients du curry, mélange d’épices qui fait la marque de la cuisine indienne. On l’appelle aussi safran des Indes. Parmi les vertus multiples attribuées au curcuma, des recherches antérieures ont déjà établi ses qualités anti-inflammatoires et antioxydantes, qui en font un allié dans la lutte contre nombre de maladies.

Une équipe de chercheurs autrichiens et texans a voulu établir si ces vertus anti-inflammatoires s’appliquaient aux maladies des voies biliaires, dont l’obstruction augmente fortement le risque d’apparition de la cirrhose et contre lesquelles le seul recours est la greffe.

Ils ont donc modifié génétiquement des souris pour rendre leur foie malade d’une inflammation chronique. A un groupe des souris ils ont fait ingérer du curcuma pendant quatre à huit semaines, tandis que les autres étaient soumises à un régime normal.

​Dommages réduits

Les chercheurs ont constaté que le curcuma, en intervenant dans le processus inflammatoire, avait permis de “réduire de façon significative” les dommages au foie mais aussi le blocage du canal biliaire, en agissant sur l’inflammation des cholangiocytes, les cellules qui tapissent le conduit.

Cela valait aussi bien pour les souris ayant absorbé du curcuma pendant quatre semaines que pour celles en ayant absorbé pendant deux fois plus longtemps. Ces résultats, selon les chercheurs, pourraient “fournir une approche thérapeutique
prometteuse”.

L’étude, conduite sous l’autorité de Michael Trauner, professeur de médecine interne à l’université médicale de Graz (Autriche), est publiée dans Gut, un des journaux publiés par l’association médicale britannique (BMA).

Source: ATS 23 mars 2010

Curcuma - Contre les rhumatismes

​Remarques

– Le curcuma est une plante classique des médecines asiatiques (indienne ou chinoise), elle a fait ces dernières années une apparition médiatique en Occident, notamment pour son action antioxydante en prévention du cancer.

– Le curcuma est naturellement utilisé dans la cuisine indienne, il servait à donner une coloration jaune aux plats, actuellement il semble qu’il soit plutôt utilisé comme épice.

– Il faut savoir que c’est la curcumine qui est importante pour les propriétés antioxydantes (contre le cancer) et anti-inflammatoires du curcuma. Les consommateurs peuvent être induits en erreur en achetant de la poudre culinaire : à raison de 3/4 gr par c.à.c.; titré à 5/6% de curcumine, dans ce cas les gens ne peuvent pas ressentir de bienfaits si ce n’est sur la digestion. En effet, pour avoir une action anti-inflammatoire, les doses de curcumines doivent être extrêmement élevées. Demandez conseil à votre pharmacien pour davantage d’information à ce sujet.

– En cas d’arthrose, il est conseillé de consommer 1 gélule de 500 mg de curcuma 2 fois par jour. Il est aussi recommandé de prendre 4 gr d’huile de poisson chaque jour.

Curcuma - Curcuma aromatica, Curcuma longa Curcuma - Plante médicinale

Thèmes