Publicité

Amitriptyline

L’amitriptyline est un antidépresseur tricyclique. L’amitryptiline présente aussi un fort effet anticholinergique, parfois à l’origine aussi de certains effets secondaires (ex. somnolence, sécheresse de la bouche).

Publicité

Noms

Noms de la molécule
Amitriptyline, amitriptylinum (en latin)

Formule chimique
Formule chimique du principe actif amitriptyline : C20H23N

Métabolites actifs et temps de demi-vie
Il existe plusieurs métabolites actifs de l’amitryptiline, le principal est la nortriptyline, son temps de demi-vie est de 36h (de 18h à 60h). Le temps de demi-vie de l’amitryptiline est de 15 h (18 à 28h).

Effets

Antidépresseur, anxiolytique, calmant et favorisant le sommeil

Mécanisme d’action
On estime que les antidépresseurs tricycliques, comme l’est l’amitryptiline, bloquent la recapture de neurotransmetteurs comme la noradrénaline et la sérotonine.

Indications 

Tisane de millepertuis - dépression– Contre la dépression.
Remarques :
> Selon plusieurs études, certes anciennes, l’amitryptiline est souvent plus efficace que des antidépresseurs plus modernes (ex. IRSS).
> Comme pour beaucoup d’autres antidépresseurs l’effet se manifeste cliniquement environ 3 semaines (certaines sources parlent de 2 à 4 semaines) après la première prise du médicament.
> L’amitryptiline est un antidépresseur avec un effet sédatif (lire aussi sous Effets secondaires et Remarques ci-dessous).

– Contre certaines maladies douloureuses notamment chroniques : neuropathie comme lors de névralgie post-zostérienne (principale complication du zona), fibromyalgie.
Remarques :
> L’effet n’est toutefois pas scientifiquement prouvé contre ces maladies douloureuses.
Prévention de la migraine (aux Etats-Unis, en 2021, l’utilisation en prévention de la migraine est en off-label, soit hors utilisation officielle)
Remarques :
> L’effet contre la migraine est scientifiquement documenté (voir référence en bas de l’article). Selon la Mayo Clinic1, il y a des fortes preuves que l’amitriptyline puisse aider à prévenir la migraine.
– Autres indications possibles (qui manquent souvent des études) : boulimie, énurésie nocturne, crise d’angoisse ou de panique, syndrome obsessionnel-compulsif.

Effets secondaires

Les principaux effets secondaires sont :
– diminution de la vision
– prise de poids
– maux de tête
– étourdissements
– tremblements
– somnolence
– sécheresse de la bouche (parfois caries)
– constipation
– nausées
– palpitations
– pression artérielle basse
– transpiration accrue

Certains effets secondaires proviennent de l’effet anticholinergique des antidépresseurs tricycliques.

Pour plus d’informations veuillez lire la notice d’emballage du médicament.

Contre-indications

Plusieurs contre-indications.
Contre indiqué en cas de grossesse.

Pour plus d’informations veuillez lire la notice d’emballage du médicament.

Interactions

L’amitryptiline est un inhibiteur du CYP2D6 (peut-être aussi du CYP-3A4). Interactions possibles avec des anticholinergiques et sédatifs.
Pour plus d’informations veuillez lire la notice d’emballage du médicament.

Sous quelle forme (formes galéniques) ?

– L’amitriptyline est disponible en Suisse sous forme de comprimés et de capsules pelliculés. En Suisse, en août 2020 il n’existait plus aucune préparation retard (libération retardée) de l’amitriptyline. Par le passé, il y avait des préparations retard d’amitriptyline en Suisse.

Dose (posologie)

– 25 à 50 mg chaque 24 heures en cas de dépression

Médicaments vendus en Suisse (mise à jour : avril 2021) 
Original :
Saroten®
Préparation avec un principe actif supplémentaire :
Limbitrol capsules®

Remarques

– L’amitriptyline est un antidépresseur avec un effet sédatif, c’est parfois un aspect positif pour le patient (ex. en cas de troubles du sommeil).

– L’amitriptyline a été autorisé pour la première fois aux États-Unis par la FDA en 1962. Il était disponible sur le marché suisse pour la première fois en 1961 sous le nom de Saroten®, il existe désormais des génériques de ce médicament.

Lire aussi : fluoxétine (un autre antidépresseur)

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, [email protected] (journal lié à l’Université de Bâle en Suisse), Compendium.ch, Mayo Clinic.
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020).

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
09.04.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Newsletter de la Mayo Clinic, Mayo Clinic Health Letter, page 8, édition de mai 2021 parlant notamment de cette molécule et son utilisation surtout en off-label contre la migraine
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.04.2021

Publicité