Publicité

Atorvastatine

L’atorvastatine est une statine de premier choix. Il s’agit d’une classe de médicaments présentant un effet hypolipidémiant. L’atorvastatine, comme les autres statines, permet de traiter l’hypercholestérolémie en abaissant principalement le taux de “mauvais cholestérol” (LDL ou LDL-C pour LDL cholestérol). Le taux de triglycérides diminue légèrement et le taux de “bon cholestérol” (HDL) augmente un peu. Les statines ont surtout un rôle préventif, l’objectif étant de diminuer le risque cardiovasculaire. La prise de statines est un traitement souvent prescrit à vie.

Publicité

Noms de la molécule
Atorvastatine, atorvastatin (nom en anglais), atorvastatinum (nom en latin), atorvastatinum calcium.

Formule de la molécule :
C33H35FN2O5

Métabolisme : 
Le temps de demi-vie de l’atorvastatine est de 14 h, si on inclut les métabolites actifs le temps de demi-vie peut atteindre 20 h à 30 h.
L’atorvastatine est éliminée principalement par voie hépatique.

Effets :
L’atorvastatine inhibe l’hydroxy-methyl-glutaryl-coenzyme A (HMG-CoA) reductase. La HMG-CoA reductase est une enzyme responsable de la synthèse du cholestérol à l’intérieur des cellules humaines. L’atorvastatine abaisse surtout le taux de LDL (de 35 à 50%) et dans une moindre mesure celui des triglycérides (de 20 à 30%). Le taux de HDL augmente (de 5 à 10%).
Les effets de l’atorvastatine sur le profil lipidique n’est pas très différent des autres statines. On estime que les effets sur le taux de cholestérol apparaissent 2 à 4 semaines après le début du traitement.

Indications :
– Contre l’hypercholestérolémie, pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. L’atorvastatine est considéré comme un médicament très efficace pour abaisser le taux de LDL.
En médecine on distingue la prévention primaire de la prévention secondaire.
Prévention primaire signifie que le patient n’a pas eu dans le passé d’accident cardiovasculaire.
Prévention secondaire indique au contraire que le patient a souffert par le passé d’un accident cardiovasculaire comme un infarctus du myocarde (crise cardiaque), un AVC, une angine de poitrine, etc.
Les statines sont surtout indiquées en cas de prévention secondaire mais peuvent aussi être prescrites en prévention primaire, surtout en cas de taux élevés de cholestérol (LDL surtout et un peu les triglycérides).
Off-label (sans indication officielle) :
Covid-19. Lire cette news : Covid-19 : l’utilisation de statines serait associée à une augmentation de la survie dans les cas graves (études)

Effets secondaires :
L’atorvastatine peut mener à des douleurs musculaires dans environ 5% des cas. Toutefois, une étude britannique publiée en février 2021 dans le British Medical Journal (DOI : 10.1136/bmj.n135) a remis en cause les effets secondaires au niveau musculaire des statines. Plus d’informations ci-dessous dans Remarques (sous : Etude britannique de 2021 qui remet en cause les effets secondaires de type musculaire).
L’atorvastatine peut mener aussi à une toxicité hépatique au niveau cellulaire avec une augmentation des transaminases dans environ 2 à 3% des cas (lire aussi sous Remarques ci-dessous).
D’autres effets secondaires plus rares de l’atorvastatine sont : hépatite, pancréatite, cirrhose hépatique, nécrose des cellules hépatiques fulminante, etc.
A haute dose un effet déclencheur du diabète est possible avec cette molécule.
Des effets secondaires de type gastro-intestinal sont possibles comme c’est le cas avec d’autres statines.

Découvrez notre dossier complet sur les effets secondaires des statines (en général)

Contre-indications :
L’atorvastatine est contre-indiquée en cas de grossesse, allaitement, certaines maladies hépatiques et un taux trop élevé de transaminases.
Pour la liste complète veuillez-lire la notice d’emballage.

Interactions :
Des interactions sont possibles avec les médicaments qui inhibent l’enzyme CYP3A4 comme par exemple l’amiadorane, le pamplemousse (jus) ou des médicaments contre le VIH/SIDA.
Des interactions peuvent aussi exister avec des substances qui induisent ou stimulent le CPY3A4 comme le millepertuis.

Sous quelle forme (formes galéniques) ?
L’atorvastatine est vendu en Suisse sous forme de comprimés de 10 mg, 20 mg, 40 mg et 80 mg.

Posologie :
Le dosage initiale d’atorvastatine en prévention secondaire d’événements cardiovasculaires (plus d’explications à ce sujet sous Indications ci-dessus) pour un adulte est de 10 mg à 40 mg par 24 heures. La dose d’entretien pour un adulte est de 10 mg à 80 mg par 24 heures. La prise est toujours orale (en comprimés).
Remarque : après le début du traitement ou une adaptation de la dose à base d’atorvastatine, les effets apparaissent notamment sur le taux de cholestérol apparaissent après 2 à 4 semaines. Par conséquent, les examens de laboratoire (mesure de certains taux de cholestérol) doit être effectué, sauf exception, après cette période de 2 à 4 semaines.

Médicaments vendus en Suisse (mise à jour : septembre 2021, selon Compendium.ch) :
Original :
Sortis®
Génériques :
Préparations simples :
Atorva Pfizer® 
Atorvastatin-Mepha Lactab® 
Atorvastatin-Mepha Teva comprimés pelliculés
Atorvastatin Pfizer® 
Atorvastatin Streuli® 10 mg/20 mg/40 mg/80 mg 
Atorvastatin Zentiva®
Atorvastatine Axapharm 
Atorvastatine Sandoz®
Atorvastatine Spirig HC®
Atorvastax comprimés pelliculés
Atorvastatine Xiromed®
Préparations composées :
Atozet® (ézétimibe, atorvastatine)
Caduet® (amlodipine, atorvastatine)
Triveram® (atorvastatine, périndopril arginine, amlodipine)
Ezétimibe Atorvastatine Spirig HC® (ézétimibe, atorvastatine)
Lipercosyl® (atorvastatine, périndopril)

Remarques :
– L’atorvastatine a été autorisée par la FDA (agence de régulation des médicaments aux Etats-Unis) en 1996. La première statine mise sur le marché américain date de 1987, il s’agissait de la lovastatine.
– La Haute Autorité de Santé (HAS) en France estime qu’il y a une prescription excessive des statines en prévention primaire (lire ci-dessus sous Indications pour mieux comprendre la différence entre prévention primaire et secondaire).
– Chez les personnes âgées (plus de 65 ans) une réduction de la dose peut être conseillée, à cause d’une concentration plasmatique de l’atorvastatine plus élevée qui apparaît avec l’âge.
– Lors d’une prise d’atorvastatine le médecine devrait tester la fonction hépatique (notamment les transaminases) avant la prescription et pendant le traitement de façon sporadique. En cas de valeurs des transaminases qui sont plus de 3 fois la valeur normale, le traitement à base d’atorvastatine devrait être arrêté ou au moins mis sur pause1.

Etude britannique de 2021 qui remet en cause les effets secondaires de type musculaire
L’atorvastatine (en tout cas à 20 mg) ne provoque pas de douleurs musculaires, ont assuré le 25 février 2021 des chercheurs. Pour arriver à ces conclusions, des scientifiques britanniques ont étudié quelque 200 personnes (âge moyen de 69,5 ans) en Angleterre et au Pays de Galles, qui avaient récemment arrêté de prendre leurs médicaments ou envisageaient de le faire, en raison de symptômes musculaires. Toutefois, les chercheurs n’ont pas noté de différence avec un placebo. Chaque participant a été assigné au hasard à six périodes de traitement de deux mois, pendant chacune desquelles ils ont reçu des statines (atorvastatine 20 mg) ou un placebo. Les participants ont évalué les symptômes musculaires et leur intensité – douleur, faiblesse, sensibilité, raideur ou crampe – sur une échelle de un à dix à la fin de chaque période de traitement. L’absence de symptômes étant également notée. Les abandons en raison de symptômes musculaires intolérables ont été de 18 participants (9%) pendant une période de statines et de 13 (7%) pendant une période placebo. Les deux-tiers des participants qui ont terminé l’essai ont déclaré qu’ils prévoyaient de reprendre le traitement à long terme avec des statines. Dans l’ensemble, les chercheurs, dont l’étude est parue le 24 février 2021 dans le British Medical Journal (DOI : 10.1136/bmj.n135), n’ont trouvé aucune différence dans les scores des symptômes musculaires entre les périodes de statines et de placebo. Ils n’ont évalué qu’un seul type de statine, soit l’atorvastatine 20 mg. Les courbatures et les douleurs musculaires sont courantes dans le groupe d’âge prenant des statines, ce qui peut laisser croire, à tort, que ce sont les médicaments qui sont en cause, notent-ils.

Alternatives
– La rosuvastatine (en anglais rosuvastatin), une autre statine, a plus ou moins les mêmes effets et effets secondaires que l’atorvastatine.
– La fluvastatine et la pravastatine présentent moins de risques d’interactions avec d’autres médicaments que l’atorvastatine.
– Selon le journal français Prescrire, connu pour être neutre et souvent critique face à l’industrie pharmaceutique, si le médecin prescrit une statine il devrait choisir la pravastatine (Elisor® ou génériques) ou la simvastatine (Zocor® ou génériques). Toujours selon Prescrire la pravastatine est la statine de premier choix en cas de risque d’interactions médicamenteuses chez un patient.

Succès commercial
Pendant plus de 10 ans le Lipitor® (nom de marque aux Etats-Unis, en France Tahor® et en Suisse Sortis®), à base d’atorvastatine, était le médicament qui présentait le plus grand chiffre d’affaires annuel de toute l’industrie pharmaceutique, soit plus de 12 milliards de dollars par an. Le Lipitor® est considéré comme le médicament le plus rentable de tous les temps, il aura généré depuis son acquisition par Pfizer à la société Warner-Lambert en l’an 2000 un chiffre d’affaires vertigineux de 131 milliards de dollars. On parle aussi d’un méga blockbuster (un médicament block-buster génère plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires annuel). Fin 2011 le brevet du Lipitor a pris fin, il est désormais possible de trouver des génériques de l’atorvastatine en pharmacie, ce qui a fortement réduit le chiffre d’affaires du Lipitor®.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Prescrire, notice de médicament de l’atorvastatine, Compendium.ch
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020), British Medical Journal (DOI : 10.1136/bmj.n135)

Crédits photos/Adobe Stock :
Fotolia.com

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien suisse)

Dernière mise à jour : 
01.09.2021 – Voir cette page en portugais : Atorvastatina

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. “100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020)

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.09.2021

Publicité