Publicité

6 bons conseils pour se protéger des moustiques

L’été arrive avec les belles journées ensoleillées, mais aussi les moustiques et leurs piqûres. Il faut savoir que ce sont principalement les moustiques femelles en phase de reproduction qui sont en quête de sang. Outre les boutons rouges et les interminables démangeaisons, ces petits insectes au bourdonnement désagréable sont à l’origine de nombreuses maladies comme le chikungunya, le Zika ainsi que le paludisme ou la dengue dans les pays tropicaux et subtropicaux. Voici 6 conseils pour mieux se protéger et pour éviter la prolifération des moustiques.

1. Respectez une bonne hygiène corporelle

6 bons conseils pour se protéger des moustiquesQu’il s’agisse de sueur ou de sécrétion de sébum, les odeurs corporelles attirent particulièrement les moustiques. L’odeur est, en effet, lié aux phéromones dégagées par le corps, dont certaines plaisent particulièrement aux moustiques. C’est pour cela d’ailleurs qu’il existe des personnes qui sont plus piquées que d’autres. Il convient ainsi de respecter une bonne hygiène pour mieux les éloigner. De même, certains parfums plaisent aux femelles tandis que d’autres pourraient les repousser, le mieux est de rester propre et d’éviter les parfums trop prononcés dans les endroits où il y a des moustiques.

2.
Protégez votre peau
La meilleure façon de lutter contre les piqûres de moustique est de bien protéger la peau. Préférez autant que possible les vêtements épais, longs et couvrants, surtout en fin de journée où ces insectes sont les plus actifs. S’il fait chaud, mettez des vêtements amples et de couleur claire, car ce sont les couleurs foncées qui attirent le plus ces insectes étant donné que celles-ci diffusent plus de chaleur. Les couleurs brillantes sont aussi à éviter, car elles attirent ces insectes.

3. Utilisez une moustiquaire

Les moustiques peuvent vous empêcher de bien dormir, l’utilisation d’une moustiquaire offre une protection idéale. De plus, les moustiquaires peuvent être imprégnées d’insecticide pour un meilleur effet.

4. Nettoyez les eaux stagnantes

Les eaux stagnantes sont très favorables à la pondaison des moustiques. Il faut donc s’en éloigner, mais surtout les nettoyer ou les éliminer. Parfois, on n’y pense pas toujours, mais les bacs à fleurs, les coupelles ou les poubelles sont autant d’endroits où peuvent se cacher les larves de moustiques.

5. Utilisez des répulsifs

Les répulsifs peuvent être appliqués sur les vêtements ou directement sur la peau selon le produit choisi. Parmi les plus connus et qui sont recommandés par les autorités de santé figurent l’IR 35/35 qui peut être utilisé par les femmes enceintes, le DEET et le KBR. Le mieux est de recourir au répulsif de manière occasionnelle, c’est-à-dire lors d’un voyage ou dans les endroits où les risques de transmission de maladies sont importants.

6. Pensez aux plantes répulsives

Les plantes comme le géranium, la citronnelle ou les tomates sont connues pour aider à repousser les moustiques. Vous pouvez les installer sur votre balcon ou encore près des fenêtres pour mieux profiter des soirées d’été.

Que faire en cas de piqûre ?

Si vous êtes piqué par un moustique, un bouton rouge peut apparaître accompagné de démangeaison. Voici quelques conseils pour soulager l’effet de la piqûre :

– Si possible, lavez la zone piquée avec du savon doux de type Marseille. Cela va calmer la douleur et la démangeaison.

– Le bicarbonate de soude peut aussi être dilué avec un peu d’eau avant d’être appliqué sur la piqûre à l’aide d’un tissu bien propre.

– Si vous êtes à la maison, découpez en deux l’oignon et frottez généreusement sur l’endroit piqué.

– L’huile essentielle, notamment celle du girofle, de la menthe poivrée ou de l’eucalyptus peut aussi avoir un effet calmant.

– Les antihistaminiques et les corticostéroïdes, sous forme de crème, sont également très efficaces pour soigner les démangeaisons et résorber l’inflammation due à la piqûre de moustique.

– Si vous avez du gel d’Aloe vera, son effet adoucissant vous fera du bien.

La citronnelle : efficacité réelle ou idée reçue ?

La citronnelle est connue pour son effet répulsif, mais les résultats demeurent assez faibles contre les moustiques. Il serait ainsi mieux de l’associer avec d’autres méthodes.

Faut-il gratter ou pas ?

Malgré la démangeaison, il est conseillé de ne pas gratter. En effet, cela risque d’agresser la peau et d’entraîner une infection qui va provoquer encore plus de démangeaisons.

Comment lutter contre la prolifération de moustiques ?

Pour éviter l’invasion de moustiques, la première précaution à prendre et de les empêcher de se reproduire :

– Nettoyez et videz les eaux stagnantes. Même une petite quantité d’eau qui stagne dans une coupelle, un sceau ou un jouet oublié dans la cour peuvent permettre à ces insectes de pondre et de se reproduire.

– Si certains récipients ont besoin de contenir de l’eau, veillez à les changer régulièrement de façon à empêcher les œufs d’arriver à maturité ou les larves de devenir moustique.

– Si vous avez une piscine ou une réserve d’eau, pensez à la recouvrir afin d’empêcher les femelles à y pondre ses œufs.

– Pensez également à bien nettoyer les différents canaux d’évacuation des eaux et les gouttières pour éviter que de l’eau y stagne.

– De même, il est essentiel de leur priver d’un lieu de refuge à proximité de la maison. Pour ce faire :
– Nettoyez les alentours et les déchets pouvant parfois accumuler de l’eau comme les feuilles mortes ou les fruits qui tombent ou peuvent leur servir d’abri.
– Débroussaillez et coupez les herbes hautes et les haies vives
– Élaguez les arbres.

Découvrez notre vidéo :

Références & Sources :
Différentes sources et documentations sur les pages de Creapharma.ch (en bas d’article ou dossier en général)

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies), relecture par Xavier Gruffat (pharmacien)

Date de dernière mise à jour du dossier :
24.05.2020

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2020 Pixabay

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.06.2020