Accueil » Se soigner par les plantes médicinales » _Principes actifs (phytothérapie)

_Principes actifs (phytothérapie)

Pourquoi trouve-t-on des principes actifs dans les plantes ?
fotolia_663141-life-style-optLes plantes ont développé au cours de l’évolution des substances (qu’on nomme ici principes actifs) avec des fonctions différentes, cela peut être un moyen de défense contre des parasites ou autres agresseurs (micro-organismes), une technique pour empêcher la croissance d’autres plantes à proximité et donc lui assurer une bonne nutrition, comme moyen de croissance ou pour le renouvellement de l’espèce.
La concentration en principes actifs d’une plante varie en fonction de l’âge du végétal, de la saison, du climat et de l’environnement en général (sécheresse, pollution, etc). C’est pourquoi il est important de bien connaître le meilleur moment de l’année, et même du jour (matin, journée, soir, nuit), pour récolter la plante.

Publicité
Principaux principes actifs

Glucosides (glucosides cardiotoniques) 
Découvrez notre dossier complet sur les glucosides

Saponines
Découvrez notre dossier complet sur les saponines

Alcaloïdes

Découvrez notre dossier complet sur les alcaloïdes

Huiles essentielles

Il s’agit de substances complexes et très riches en principes actifs. Les huiles essentielles sont des composés très volatiles, comme dans les vapeurs d’eau.
Le thymol est un composé de l’huile essentielle de thym très utilisé en phytothérapie, en particulier pour soigner les affections des voies respiratoires supérieures.
Ex. de plantes médicinales comprenant des huiles essentielles : menthe poivrée, anis vert, fenouil, lavande vraie, thym
Lire aussi : dossier complet sur les huiles essentielles

Phénols et acides phénols (composés phénoliques)

Ces substances contiennent des atomes qui forment des cercles.
Les principales propriétés de ces composés sont surtout antiseptiques (par ex. sur le système urinaire), antibactériennes et anti-inflammatoires. La célèbre molécule acide acétylsalicylique (aspirine) a été influencée par deux plantes médicinales. L’aspirine est un dérivé de la saliciline et de l’acide salicylique (qu’on trouve dans le saule blanc) ainsi que de l’aldéhyde salicylique (qu’on trouve dans la reine-des-prés). Toutes ces molécules appartiennent à la famille des phénols.
Les lignanes sont aussi des composés phénoliques. La silybine (composant du chardon-Marie) aurait des propriétés protectrices du foie.
Les flavonoïdes (lire ci-dessous) représente la plus grande famille des composés phénoliques. On estime que plus de la moitié des composés phénoliques connus (environ 8’000 en 2013) appartiennent à la famille des flavonoïdes.
Ex. de plantes médicinales comprenant des phénols ou acides phénols : artichaut, romarin, reine- des-prés, verge d’or, saule blanc, chardon-Marie

Flavonoïdes

Découvrez notre dossier complet sur les flavonoïdes

Anthocyanosides

Les anthocyanosides appartiennent à la fammille des flavonoïdes. Ces pigments peuvent prendre une couleur bleue, rouge ou encore pourpre. On les utilise surtout en cas de troubles circulatoires ainsi que lors d’insuffisance veineuse.
Ex. de plantes médicinales comprenant des anthocyanosides : myrtille, cassis, bleuet, sureau noir

Tanins

Découvrez notre dossier complet sur les tanins

Saponosides

Le mot saponoside provient du savon et a donc des propriétés moussantes et détergentes. Ces substances ont à la fois un côté hydrophile et hydrophobe. Elles sont parfois utilisées en cosmétique (ex. saponaire), mais de nos jours on préfère d’autres molécules (obtenue par synthèse chimique en général).
D’un point de vue pharmacologique les saponosides ont des propriétés antitussives et anti-inflammatoires.
Certaines plantes médicinales contenant des saponosides comme le petit houx sont utilisées pour soigner les hémorroïdes.
Ex. de plantes médicinales comprenant des saponosides : réglisse, marronnier d’Inde, petit houx, ficaire, primevère, souci (calendula)

Principes amers – Substances amères

Découvrez notre dossier complet sur les principes amers

Lipides

Les lipides (corps gras) sont comme leur nom l’indique des substances grasses, elles sont hydrophobes (n’aiment pas l’eau). Les lipides ne sont pas volatiles (importante différence avec les huiles essentielles).
Les lipides sont surtout extraits des graines. On les utilise principalement en dermatologie ou cosmétique sous forme d’excipient.
Certaines huiles, comme l’huile de ricin, peuvent être utilisées comme laxatif. Attention à son effet irritant, demandez conseil à votre pharmacien pour la posologie.
Ex. de plantes médicinales comprenant des lipides : ricin, soja, prunier, bourrache, onagre, amandier, olivier, arachide, maïs, tournesol, cerisier, abricotier

Mucilages

Découvrez notre dossier complet sur les mucilages

Anthraquinones

Ces molécules sont des substances présentant un fort effet laxatif, indiqué pour effectuer des examens (coloscopie) ou lors de constipation occasionnelle.
Ex. de plantes médicinales comprenant des anthraquinones : bourdaine, cascara, rhubarbe

Lactones sesquiterpéniques

Ces substances présentent diverses propriétés antibactériennes, antiparasitaires (contre le paludisme), etc.
Il faut noter un important risque d’allergie avec ces molécules. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin, par exemple après une réaction allergique comme l’arnica (crème, teinture,…), si cette plante contient des lactones sesquiterpéniques.
L’artémisine (molécule de l’armoise chinoise) est un lactone sesquiterpénique efficace pour soigner le paludisme.
Ex. de plantes médicinales comprenant des lactones sesquiterpéniques : armoise chinoise, arnica, grande camomille

Publicité
Coumarines

Les coumarines ont une odeur typique de foin coupé.
Ces substances ont surtout des actions veinotoniques et vasoconstrictrices mais aussi contre les troubles digestifs comme les maux de ventre (coriandre).
Ex. de plantes comprenant des coumarines : mélilot, angélique, coriandre, marronnier d’Inde, lavande

Caroténoïde

Un groupe de molécules qui appartient aux terpénoïdes. Un caroténoïde important est le le lycopène (qu’on retrouve dans les tomates par ex.)

Minéraux

Voir notre page sur les minéraux
Ex. de plantes médicinales riches en minéraux : maca, ortie

Vitamines

Voir notre page sur les vitamines
Ex. de plantes médicinales riches en vitamines : orange, acerola, etc.

Lire aussi : plantes médicinales de A à Zplantes médicinales de saison

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 27.12.2017