Sinusite

Résumé sur la sinusite

Résumé sur la sinusiteLa sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus. Les sinus (paranasaux) sont des cavités qui se trouvent dans les os crâniens localisés proche de la cavité nasale (notre photo) et qui sont remplis d’air.
On distingue la sinusite aiguë de la sinusite chronique. La sinusite aiguë survient typiquement en hiver et dure au maximum quelques semaines, la sinusite chronique de déroule comme son nom l’indique sur une durée plus longue (plus de 3 mois). Dans ce dossier nous allons parler principalement de la sinusite aiguë.

Dans la majorité des cas, les causes de la sinusite sont virales (provoquées par un rhume de saison, une grippe ou un refroidissement) mais aussi parfois d’origine bactérienne en cas par exemple de surinfection après une grippe ou un refroidissement. Par le passé on pensait souvent qu’un traitement antibiotique s’imposait dans ce cas mais une étude américaine publiée début 2012 a montré la faible efficacité des antibiotiques en cas de sinusite bactérienne aiguë (lire aussi sous traitements sinusite et causes).

causes de la sinusiteLes symptômes classiques d’une sinusite aiguë sont la plupart du temps un mal de tête, des douleurs, une fatigue, une toux ou un rhume avec ou sans écoulement purulent.
Le traitement de la sinusite aiguë peut être symptomatique en cas de sinusite virale avec des antidouleurs, de l’eau physiologique ou encore des inhalations. En cas d’origine bactérienne le médecin pourrait prescrire les mêmes traitements qu’en cas de sinusite virale vu la faible efficacité des antibiotiques. Chez les enfants, il faudra éviter d’utiliser l’ibuprofène, privilégiez le paracétamol. Lors de sinusite d’origine bactérienne le médecin pourra prescrire aussi des anti-inflammatoires.

La phytothérapie et certains remèdes naturels peuvent soigner surtout la sinusite d’origine virale d’une façon efficace et bon marché comme par exemple le thym, l’eucalyptus ou le pin.

remède sinusiteUn remède très efficace selon les médecins est l’eau physiologique, à base tout simplement d’eau et de sel.
Pour terminer ce résumé voici quelques bons conseils utiles : buvez régulièrement, humidifiez votre appartement (avec un humidificateur par exemple), soignez au plus vite un refroidissement ou un rhume pour éviter les complications bactériennes souvent signe d’une sinusite, etc.

Définition

Sinusite DéfinitionLa sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus qui peut concerner un ou plusieurs sinus. Ces sinus qu’on appelle aussi sinus paranasaux sont des cavités proches du nez qui se trouvent intégrées dans les os du crâne. Vu que le nez et ses muqueuses sont reliés aux sinus, lors d’un rhume, les microbes (par ex. bactéries) peuvent remonter par le nez et atteindre les sinus, on parle dans ce cas de sinusite aiguë.
On observe de ce fait un lien important entre la sinusite et le rhume (de saison) ou le refroidissement (syndrome grippal).

Il existe plusieurs groupes de sinus paranasaux (voir infographie ci-dessous):
– les sinus maxillaires, au nombre de 2;
– les sinus frontaux, au nombre de 2;
– les sinus ethmoïdaux, on en compte entre 10 et 20;
– les sinus sphénoïdaux, au nombre de 2.

Définition sinusite

Relevons que chez le nourrisson, seulement les sinus maxillaires et ethmoïdaux sont présents, le développement des frontaux se déroule vers l’âge de deux ans et celui des sphénoïdaux vers l’âge de trois ans.

Sinusite aiguë vs. sinusite chronique

On distingue la sinusite aiguë (attrapée en général à la suite d’un rhume ou d’un refroidissement) de la sinusite chronique (qui dure plus de 3 mois).

Pour information, la sinusite chronique serait la maladie chronique la plus fréquente aux Etats-Unis, il s’agit d’une inflammation qui touche une population très importante.

Relevons que lors d’une sinusite la muqueuse des sinus a tendance à fabriquer en excès du mucus ce qui obstrue les sinus et provoque des symptômes ennuyeux et douloureux.

Causes

La sinusite peut être causée par :

– un rhume de saison, souvent provoqué par un virus (qui peut aussi mener à une surinfection bactérienne, voir ci-dessous et sous traitement sinusite);

– des maladies bactériennes (infections bactériennes);

– un refroidissement (viral), une source fréquente de la sinusite aiguë;

– une allergie (par ex. le rhume des foins) ;

– des problèmes dentaires;

– la baignade, par exemple chez les plongeurs;

– des problèmes de malformations nasales;

– des polypes nasaux;

– la mucoviscidose;

– un air sec.

Symptômes

Les principaux symptômes de la sinusite sont :
– un mal de tête (on peut ressentir souvent une pression au niveau des yeux);

– de la fatigue (surtout en cas de sinusite chronique);

– une douleur qui frappe dans la tête, avec une sensibilité importante au niveau du visage (augmentée lorsqu’on se penche). La douleur peut être localisée et varier d’intensité en fonction du ou des sinus touchés;

– des sécrétions nasales souvent de couleur jaune-verte et épaisses (surtout en cas de sinusite d’origine bactérienne, voir ci-dessous), l’odeur peut parfois être nauséabonde;

– présence de glaires, de mucus qui reviennent du nez dans la bouche;

– une obstruction nasale (rhume), respiration par le nez difficile;

– parfois des maux de dents (si atteinte des sinus derrière les dents);

– parfois des yeux rouges et gonflés;

– de la toux;

– parfois de la fièvre (chez les enfants surtout).

Remarque : consultez un médecin si la sinusite dure longtemps (plus de 7 jours), devient fréquente (plusieurs fois par année) ou est accompagnée de symptômes suspects (écoulement de sang).

Sinus sains et sinus enflammés (remplis de liquide)

symptomes sinusite sinus

Durée des symptômes des différents types de sinusite

Type sinusite Durée
Sinusite aiguë d’origine virale (souvent associée à une grippe ou à un refroidissement) Moins de 7 à 10 jours
Sinusite aiguë d’origine bactérienne De 10 jours à environ 12 semaines
Sinusite chronique Plus de 12 semaines (3 mois)

Diagnostic

Diagnostic sinusiteLe diagnostic de la sinusite est en général réalisé grâce à un examen clinique effectué chez le médecin.
Parfois et en cas de doute au niveau du diagnostic, le médecin peut réaliser des examens ou tests comme une radiographie, voire utiliser d’autres techniques médicales comme une tomographie.

Complications

Dans certains cas et en l’absence de traitement une sinusite d’origine bactérienne peut mener à des complications comme une méningite ou encore des otites (inflammation de l’ oreille).

Traitements

Traitement de la sinusite aiguë (virale et bactérienne)

Sinusite d’origine virale
causes de la sinusiteEn cas de sinusite d’origine virale, vous pouvez utiliser :
Contre la douleur : un antidouleur, comme des comprimés à base de paracétamol
Pour déboucher et nettoyer les sinus :
– des spray nasaux ou comprimés décongestionnants (vasoconstricteurs) ou des spray nasaux à base de corticoïdes (en général vendus sous ordonnance);
– de l’eau physiologique (sérum physiologique);
– des inhalations, par exemple à base de plantes (voir aussi sous bons conseils).

Sinusite d’origine bactérienne
Traitement sinusiteSi la sinusite dure plus de 7 jours et que des symptômes plus sérieux apparaissent (fièvre élevée, forte douleur, écoulements nasaux purulents), il faudra consulter rapidement un médecin, car il peut s’agir d’une surinfection bactérienne ou directement d’une infection bactérienne, dans ce cas des antibiotiques (ex. amoxicilline) sont parfois nécessaires lors de cas sévères.
Une étude américaine publiée début 2012 a montré néanmoins l’inefficacité d’un traitement antibiotique (ex. à base d’amoxicilline) en cas de sinusite bactérienne aiguë face à un traitement placebo, lire davantage ci-dessous dans la rubrique (A savoir sur les traitements de la sinusite sous antibiotiques et sinusite).

Le médecin pourra aussi proposer des anti-inflammatoires (ibuprofène, dexibuprofène, aspirine…) ou des corticoïdes pour diminuer l’inflammation liée à la sinusite.

Sinusite chez l’enfant
Attention, selon une étude française réalisée en 2013 par l’hôpital de la Timone à Marseille, il faudrait absolument éviter l’ibuprofène en cas de sinusite chez l’enfant. Les chercheurs ont observé un risque accru de complications intracrâniennes sérieuses en cas de prise d’ibuprofène. Il faut privilégier le paracétamol en cas de mal de tête et/ou fièvre.

A savoir

– Environ 2% des cas de grippe et de refroidissement (y compris rhume) vont évoluer vers une sinusite d’origine bactérienne.
– Environ 75% des cas de grippe et de refroidissement (y compris rhume) vont développer une sinusite d’origine virale.
– Aux Etats-Unis, on estime qu’un antibiotique prescrit sur cinq concerne le traitement de la sinusite.
– Chez les enfants, il faudra éviter d’utiliser l’ibuprofène, privilégiez le paracétamol.

Antibiotiques et sinusite
1. Les cas de sinusite aiguë virale sont bien plus fréquents que les cas de sinusite aiguë bactérienne, c’est pourquoi il faut faire attention de n’utiliser des antibiotiques qu’en cas de sinusite d’origine bactérienne et comme on l’a vu ci-dessus seulement pour les infections bactériennes graves ou qui durent, ne pas abuser de l’utilisation des antibiotiques.

2. Aux Etats-Unis, une étude de 2011 a montré qu’il y avait un gaspillage énorme d’antibiotiques pour soigner la sinusite, les Américains parlent d’ “overtreatment”. En effet, beaucoup de médecins prescrivent inutilement des antibiotiques alors que la sinusite est d’origine virale. En plus des dépenses inutiles engendrées pour le système de santé américain cela augmente aussi les résistances aux antibiotiques, ce qui aboutit à terme à rendre les antibiotiques moins efficaces.

3. Une étude américaine publiée en février 2012 dans le Journal of the American Medical Association a montré le manque d’efficacité des antibiotiques en cas de sinusite bactérienne aiguë pour soulager ou diminuer les symptômes de la sinusite. C’est une étude un peu révolutionnaire, car le monde médical a longtemps cru à l’efficacité des antibiotiques en cas de sinusite bactérienne aiguë.
Dans cette étude 166 volontaires atteints de sinusite bactérienne aiguë ont participé et ont été divisé en 2 groupes, le premier prenant de l’amoxicilline (un antibiotique très prescrit en cas de sinusite) et l’autre prenant un placebo.
Résultat: aucune différence significative n’a été observée entre les 2 groupes, dans chacun des groupe on n’a pas noté une différence dans la diminution des symptômes ou d’autres signes intéressants comme le niveau d’absentéisme au travail ou une limitation dans l’exercice des tâches quotidiennes.
Suite à cette étude les médecins recommandent désormais en cas de sinusite bactérienne aiguë légère ou modérée de ne pas utiliser d’antibiotiques et de prescrire les mêmes traitements qu’en cas de sinusite virale aiguë (décongestionnants, eau physiologique,…). Toutefois, en cas de sinusite bactérienne aiguë grave ou qui dure longtemps (ex. plus de 10 jours) votre médecin décidera du meilleur traitement (antibiotique ou non).

Traitement de la sinusite chronique

– Le traitement de la sinusite chronique est l’affaire du médecin, les traitements à disposition peuvent être médicamenteux (antibiotiques, anti-inflammatoires, corticoïdes) voire dans certains cas chirurgicaux (nettoyage des sinus).

– Une étude anglaise réalisée par l’Université de Southampton et publiée en 2016 dans la revue spécialisée CMAJ (Canadian Medical Association Journal) a montré que les irrigations nasales à base d’eau salée étaient efficaces en cas de sinusite chronique mais pas les inhalations. Selon les chercheurs anglais, l’utilisation des antibiotiques pour soigner la sinusite chronique s’avère souvent inefficace et augmente le taux de résistances aux antibiotiques. Lire davantage

Plantes médicinales

Les plantes médicinales suivantes ont su montrer une efficacité contre la sinusite, principalement à utiliser sous forme d’inhalation, de comprimé ou encore en sirop.

Les plantes médicinales ou remèdes de grand-mère décrits ci-dessous peuvent être utilisés en cas de sinusite virale aiguë sans problème particulier, en cas de sinusite d’origine bactérienne consultez votre médecin.

A base d’une plante médicinale
sinusite remèdes naturels– Le thym, une plante à forte action désinfectante, à utiliser principalement sous forme d’huile essentielle pour en faire des inhalations.
– L’eucalyptus une plante désinfectante, à utiliser principalement sous forme d’huile essentielle pour en faire des inhalations.
– Le pin, à utiliser sous forme d’huile essentielle pour en faire des inhalations.

A base de plusieurs plantes médicinales ou molécules
– Il existe en Suisse un remède nommé Sinupret®, à base de différentes plantes : racine de gentiane, fleurs de primevère, d’herbe d’oseille, de fleurs de sureau et de verveine. A prendre sous forme de comprimés (en vente en pharmacie) ou en sirop.
– Le Baume de Tigre®, emballage rouge (en vente en pharmacie), continent plusieurs substances pour soulager notamment la sinusite. Il s’agira d’appliquer une petite quantité sur les arcades sourcilière, puis masser, à répéter plusieurs fois. Attention à ne pas appliquer sur les yeux (irritant).

Remèdes naturels

Eau physiologique (remède alternatif le plus efficace)

Cataplasme d’oignon

Inhalation de thym

Oignon contre le rhume

Remède contre les refroidissements et la sinusite

Bons conseils & Prévention

– Utilisez de l’eau physiologique (sérum physiologique ou eau salée) en l’instillant régulièrement dans le nez. Remède à faire vous-même ou en vente en pharmacie, efficace aussi en cas de sinusite chronique.

– Faites des inhalations (par exemple à base d’huile essentielle de plantes médicinales, lire ci-dessus). Lors d’inhalation, la vapeur d’eau pénètre de manière régulière et douce dans le nez.
L’efficacité des inhalations en cas de sinusite chronique a toutefois été remise en question par une étude anglaise publiée en 2016 (lire davantage sous Traitements ci-dessus pour les références). Cette étude a montré au contraire que les irrigations nasales à base d’eau salée étaient efficaces en cas de sinusite chronique.

– Buvez régulièrement, une bonne hydratation améliore les symptômes de la sinusite. Evitez l’alcool.

– Utilisez un humidificateur, surtout en hiver lorsque les appartements sont secs. En cas de sinusite, cela permet d’humidifier les muqueuses du nez et des sinus et de fluidifier le mucus. L’effet n’est pas seulement thérapeutique mais aussi préventif.

– Consommez de la vitamine C, il s’agit d’un stimulant pour lutter contre l’inflammation (la sinusite est une maladie inflammatoire).

– Essayez de soigner au mieux et rapidement un refroidissement ou un rhume. La sinusite aiguë est souvent causée par ces deux infections (lire davantage sous Causes ci-dessus).

– Si vous êtes sous traitement antibiotique contre la sinusite, n’arrêtez jamais votre traitement avant la fin prévue par le médecin même si les symptômes ont disparu. Il faut toujours suivre exactement les conseils du médecin et pharmacien au niveau de la posologie pour éviter une rechute et une résistance aux antibiotiques.

– Évitez de fumer et ne vous exposez pas au tabagisme passif.

– Appliquez des compresses chaudes au niveau du nez, des joues et des yeux. Cela peut aider à calmer la douleur.

– Reposez vous. Le repos permet au système immunitaire de lutter plus efficacement.

– Dormez avec la tête surélevée, cela aide les sinus à sécher.

– Attention à ne pas consommer des sprays nasaux à base de produits chimiques (contre le rhume) sur une trop longue période, en général  une cure de maximum 10 jours est conseillée. En effet, utiliser des sprays sur une longue durée peut mener à un cercle vicieux qui aggrave le rhume en diminuant notamment la sensibilité des membranes nasales au produit chimique.
Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin pour davantage d’informations à ce sujet.

News (actualités)

Sources (références): Mayo Clinic, Université de Southampton

Comment traduit-on la sinusite dans d’autres langues ?
  • Portugais: sinusite
  • Espagnol: sinusitis

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 21.07.2016

Thèmes