Publicité

Bronchodilatateur

Un bronchodilatateur est un médicament destiné à traiter ou à prévenir la bronchoconstriction ou bronchospasme, dans des maladies telles que la bronchite, l’asthme, l’emphysème (BPCO) ou la pneumonie. Pour simplifier, un bronchodilatateur aide à mieux respirer.

Effets :
Un bronchodilatateur détend ou dilate les bronches, ce qui permet une meilleure ouverture des voies respiratoires et par conséquent mène à une meilleure respiration. 
Au niveau biochimique, les effets des bronchodilatateur sont basés sur l’agonisme au niveau des bêta2-adrénocepteurs, l’antagonisme au niveau des récepteurs muscariniques de l’acétylcholine et l’inhibition des phosphodiestérases1.

Forme des médicaments (forme galénique) :
Un bronchodilatateur est souvent pris sous forme inhalée (ex. en spray). Certains sont également pris sous forme orale (ex. en comprimé, sirop) ou parentérale.

Indications :
Asthme
– Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) comme la BPCO (emphysème)
Bronchite
– Bronchospasme
Pneumonie
– Autres troubles respiratoires

Liste (non exhaustive) de bronchodilatateurs :

Sympathomimétiques :
Short-Acting Beta-Agonists (SABA) – En français : les bêta-agonistes à courte durée d’action :
– Fénotérol (en Suisse par ex. dans Berodual® N)
Salbutamol (en Suisse par ex. dans Ventolin®)
– Terbutaline (en Suisse par ex. dans Bricanyl® Turbuhaler®, à base de sulfate de terbutaline)
Remarques :
– Les SABA agissent rapidement en 5 minutes avec une action qui dure pendant environ 4 heures2.
– Comme avec les autres SABA le salbutamol doit être prescrit avec un traitement de base anti-inflammatoire (ex. corticoïde) si le salbutamol est utilisé plus de deux fois par semaine, comme le précisait en 2020 le livre “100 wichtige Medikamente” (éditeur Infomed – année 2020).
– Un effet secondaire des SABA peut être une tachycardie, qui est momentanée et sans conséquence pour la santé.

Long-Acting Beta-Agonists (LABA) – En français : les bêta-agonistes à longue durée d’action :
– Formoterol (en Suisse par ex. dans Foster®, solution pour inhalation en flacon pressurisé)
– Salmeterol (en Suisse par ex. dans Serevent®)

Ultra Long-Acting Beta-Agonists (ULABA) : En français, les bêta-agonistes à ultra longue durée d’action :
– Indacatérol
– Olodatérol
– Vilantérol

Sympathomimétiques non sélectifs :
– Adrénaline

Méthylxanthine:
– Théophylline

Parasympatholytiques :
Long-Acting Muscarinic Antagonists (LAMA) – en français antagonistes muscariniques à longue durée d’action :
– (bromure d’) aclidinium (EKLIRA Genuair)
– (bromure de) glycopyrronium (ex. SEEBRI breezhaler)
(bromure de) tiotropium (en Suisse dans Spiriva® et génériques)
– (bromure d’) uméclidinium (ex. ANORO ELLIPTA)
– révefénacine (indiqué contre la BPCO)
Remarque : le bromure de tiotropium est indiqué notamment contre la BPCO et d’asthme sévère.

Short-Acting Muscarinic-Antagonists (SAMA) – en français antagonistes muscariniques à courte durée d’action :
– (bromure d’) ipratropium (en Suisse dans Atrovent N® et génériques)

Références & Sources :
Verywellhealth.com, pharmawiki.ch, Livre ALLÔ DOCTEUR mon enfant est malade ! – 2e édition, édition Médecine & Hygiène, Suisse.

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
25.02.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Site en allemand Pharmawiki.ch, accédé le 25 février 2021
  2. Livre ALLÔ DOCTEUR mon enfant est malade ! – 2e édition, édition Médecine & Hygiène, Suisse.
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 25.02.2021

Publicité