7 conseils originaux pour mieux dormir

Le sommeil : un capital essentiel pour une bonne santé, notamment du cerveauAvec l’augmentation de l’utilisation des téléphones portables (smartphone) consultés souvent jusqu’à tard le soir, les troubles du sommeil tendent à augmenter dans nos sociétés modernes. On sait aussi qu’une vie trop sédentaire perturbe le sommeil. Nos vies stressantes sont un autre facteur de troubles du sommeil, car le cerveau a besoin de laisser de côté les soucis de la vie quotidienne pour s’endormir. Aux Etats-Unis, plus de la moitié de la population souffre d’une forme ou d’une autre de troubles du sommeil. En plus de certaines recommandations classiques pour mieux dormir comme éviter de boire du café après 15h00 chez les personnes sensibles à la caféine ou se lever à la même heure chaque jour (y compris le week-end), découvrez 5 conseils originaux et efficaces pour bien dormir. 

1. Bains ou douches. Prenez des bains de pieds (avec de l’eau froide), une douche chaude ou un bain chaud par exemple avec des extraits de lavandecamomille, romarin, eucalyptus ou mélisse. Vous pouvez aussi rajouter des sels Epsom (sels à base de sulfate de magnésium). Le but des bains est de se détendre, afin notamment de lutter contre le stress accumulé pendant la journée et d’essayer d’oublier les soucis du quotidien. Les bains chauds permettent aussi de faire chuter la température du corps. En effet, et de façon peu intuitive, lorsqu’on prend un bain chaud le sang circule davantage à la surface du corps. Au moment de sortir du bain, le sang se refroidit ainsi que l’ensemble du corps. Une basse température aide à mieux d’endormir (lire aussi point no 5 ci-dessous). Adopter une routine comme prendre un bain ou douche avant d’aller dormir contribue aussi à améliorer le sommeil.
Une étude a montré qu’un bain aide à augmenter les ondes lentes, un signe d’un sommeil réparateur. Quand on sort d’un bain chaud, le corps refroidi mime l’organisme se refroidissant pendant la nuit. En effet, la température diminue d’un ou deux degrés pendant le sommeil. Faire une prière ou méditer sont d’autres routines conseillées avant d’aller dormir.
Une recette pour se détendre : bain de lavande

2. Pieds au chaud. Parfois les troubles de l’endormissement peuvent venir des pieds froids, dans ce cas n’hésitez pas à mettre des chaussettes ou chaussons. Cela peut sembler paradoxal par rapport au point 1, mais des pieds froids perturbent le sommeil.
En parlant des pieds, une idée est aussi d’appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de lavande directement sur la peau des pieds. L’odeur de la lavande agit comme relaxant et favorise un bon sommeil.

3. Hamac. Une étude de 2011 a montré que bercer un adulte l’aide à s’endormir. Le hamac serait l’endroit idéal pour faire une sieste. Des chercheurs suisses ont établi que le balancement chez l’adulte provoque un endormissement plus rapide et vraisemblablement un sommeil plus profond.

4. Musique. Ecoutez de la musique comme du compositeur Debussy avant d’aller dormir. En effet, une étude de 2016 publiée dans la revue scientifique Journal of Alternative and Complementary Medicine a montré que des personnes âgées qui écoutaient de la musique comme de Debussy avec 60 à 80 battements par minute pendant 30 à 45 minutes s’endormaient plus facilement mais aussi dormaient plus longtemps. Le matin suivant, les participants se sentaient plus reposés que ceux n’ayant pas écouté une telle musique. Selon les chercheurs, cette musique présente un effet relaxant sur le système nerveux et augmente la libération d’ocytocine, une sorte d’hormone du « bien-être ». Des battements du rythme musical proche de 60 correspondent à la fréquence cardiaque au moment de s’endormir.

S’il y a beaucoup de bruits dans votre chambre à coucher, vous pouvez aussi utiliser une machine à bruit blanc. Un bon moyen pour retrouver un certain calme.

5. Température. Il est important d’avoir une température adaptée de la chambre à coucher. Une température de 18,3°C (65°F) est conseillée pour un bon sommeil. Autrement dit, la plupart des personnes devraient régler le thermostat quelques degrés en dessous qu’habituellement. Ces résultats proviennent d’une étude publiée en 2015 dans la revue scientifique Current Biology (DOI: 10.1016/j.cub.2015.09.046) montrant de façon surprenante que la température avait en moyenne plus d’impact sur le sommeil que la lumière. Ce qui est important de comprendre est que pour bien s’endormir le corps a souvent besoin d’avoir une température plus basse que le reste de la journée. En été ou dans des pays chauds sans climatisation, il est recommandé d’utiliser des habits les plus légers possibles pour dormir et de bien aérer la chambre à coucher. Cette étude a notamment été réalisée par des chercheurs de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA).
Au lieu de diminuer la température de la chambre, vous pouvez aussi dormir nu ou avec un simple sous-vêtement.

6. Matelas et oreiller. Choisissez un bon matelas, si possible changez-le chaque 7 ans. Si vous ressentez plusieurs fois par semaine des douleurs dans le dos, il est temps aussi de le changer. Achetez aussi un bon oreiller ou coussin, le but est que la tête, le corps et la colonne vertébrale soient sur une même ligne. Si vous dormez sur le côté vous aurez besoin d’un oreiller plus volumineux que si vous dormez sur le dos ou le ventre. Demandez conseil à un spécialiste.

7. Attention au sucre. Essayez de manger moins de sucre, surtout le soir. Une petite étude réalisée par l’Université de Columbia a montré que les participants qui mangeaient beaucoup de sucre avaient davantage de troubles du sommeil incluant notamment des réveils nocturnes que ceux consommant moins de sucre. L’OMS recommande une dose maximale de 6 cuillères à café de sucre par jour (1 c. à c. = env. 4 g), c’est-à-dire environ 25 g par jour. Ces 25 g représentent aussi 1 cuillerée à soupe bombée de sucre en poudre.
Lire aussi : Quelle quantité de sucre à ne pas dépasser par jour ?

Inscrivez-vous à notre newsletter spéciale sur les troubles du sommeil

Le saviez-vous ?
Des chercheurs ont montré qu’au Moyen Âge (15ème siècle) les personnes dormaient 2 fois par 24 heures. Comme à cette époque il n’y avait pas d’électricité, ils allaient dormir au coucher du soleil, se réveillaient naturellement vers minuit, puis vers 1 ou 2 heures du matin allaient se recoucher et dormaient jusqu’au lever du soleil. On estime que c’est seulement avec la révolution industrielle que l’homme s’est mis à dormir 1 fois par 24 heures, sauf pour ceux qui font la sieste et autres exceptions.

Découvrez aussi une vidéo de Creapharma.ch pour mieux dormir : 

Lire aussi : 12 aliments contre l’insomnie

Article mis à jour le 18 octobre 2018. Par Xavier Gruffat (Dipl. Pharmacien EPF Zurich). Sur une idée originale de Creapharma.ch. Sources : références dans l’article pour études, dossier complet sur l’insomnie, The Wall Street Journal (plusieurs éditions), magazine Prevention. Références études : Current Biology (DOI: 10.1016/j.cub.2015.09.046)
Crédits photos : Fotolia.com. Infographie : Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Lire aussi : Dossier complet sur les troubles du sommeil Bons conseils pour bien dormir

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 23.10.2018