Publicité

Différences entre la grippe et le rhume

jus contre refroidissementEst-ce la grippe ou le rhume (en Suisse on parle aussi de refroidissement) ? C’est une question qui revient souvent à la fin de l’automne et pendant l’hiver, au moment de la saison des épidémies virales. Comme les symptômes se ressemblent en grande partie : nez bouché, mal de gorge, toux, fatigue, fièvre, il est important de pouvoir faire la différence pour mieux soigner chacune de ces infections.

Causes différentes

Le rhume est provoqué par plus de 200 virus différents alors que la grippe provient d’un seul virus. Même si le virus de la grippe mute d’une année à l’autre, il est plus facile de fabriquer un vaccin contre la grippe que contre les virus du rhume (ci-dessous, photo d’un virus du rhume).

rhinovirus-2016

Différence de fréquence et de dangerosité
RefroidissementsEn terme de fréquence, une personne attrape environ 1 épisode de grippe par année alors que le rhume se manifeste souvent 2 à 4 fois pendant l’année chez les adultes et 6 à 10 fois chez les enfants. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) parlent de 2 à 3 épisodes de rhume/refroidissement (cold en anglais) par année chez les adultes américains. De plus, jusqu’à 20% des Américains peuvent souffrir de grippe chaque année.
La principale différence entre la grippe et le rhume est son degré de dangerosité. La grippe provoque plusieurs milliers de décès par an en France, plus de 24’000 aux Etats-Unis, alors que le rhume n’engendre presque jamais de complications graves. La pneumonie est souvent une complication grave de la grippe. Attention toutefois au rhume chez un nouveau-né qui peut mener à des difficultés respiratoires.

Voici les principaux symptômes de chacune des infections pour arriver à bien les distinguer :

Symptômes du rhume (refroidissement, cold ou common cold en anglais)
Refroidissement symptomesLes principaux symptômes d’un rhume sont le mal de gorge, le nez bouché (rhume proprement dit), parfois un mal de tête puis une toux, comme le montre l’infographie ci-dessous. Ces symptômes arrivent l’un après l’autre, cela commence en général par un mal de gorge puis se termine après quelques jours par une toux, de type grasse ou productive à la fin. La fièvre est souvent peu élevée ou inexistante.
Les symptômes de ce gros rhume durent environ 8 à 10 jours, parfois moins.

Symptômes de la grippe
mal de tête fatigueLors d’une grippe, les symptômes arrivent de façon rapide et soudaine, à la différence d’un gros rhume. Les symptômes du rhume sont présents (mal de gorge, nez bouché, toux) mais sont aussi accompagnés d’une fièvre élevée, au dessus de 39°C, avec souvent des douleurs dans le corps, notamment dans les articulations. Une personne souffrant de grippe va ressentir en général une forte fatigue. Le repos est donc indispensable pendant plusieurs jours. Les symptômes de la grippe durent en général une dizaine de jours, mais parfois jusqu’à 2 à 3 semaines.
Il faut aussi savoir que la grippe peut mener à des maladies graves comme la pneumonie ou le sepsis (septicémie). Des maladies moins graves comme la sinusite et l’otite peuvent aussi être causées en tout cas de façon indirecte par la grippe.

grippe symptôme

Pour être sûr qu’il s’agit bien d’une grippe, le médecin peut effectuer dans son cabinet un test pour identifier le virus de la grippe (Influenza virus).

Traitements
Il n’existe pas de traitement spécifique contre le rhume/refroidissement, ni de vaccin pour prévenir la maladie. Lors de rhume/refroidissement, il est conseillé de prendre des médicaments en vente libre sans ordonnance, notamment pour soigner les différents symptômes comme les maux de gorge, le rhume ou la toux. Un antidouleur (ex. paracétamol) est souvent aussi recommandé. Le repos et boire beaucoup sont aussi des mesures essentielles à adopter. Lire aussi : remèdes naturels contre les maladies de l’hiver

Lors de grippe, il existe des médicaments spécifiques en vente sur ordonnance, appelés antiviraux, comme le Tamiflu® (à base d’oseltamivir). Dans certaines situations ces traitements peuvent freiner la maladie en diminuant l’intensité des symptômes, surtout s’ils sont pris au début de la  maladie. Il existe aussi un vaccin contre la grippe pour prévenir la maladie, à prendre en début de saison (si possible octobre ou novembre dans l’hémisphère nord).

Rappelons finalement que les antibiotiques sont inutiles autant contre la grippe que le rhume. Comme dans les 2 situations l’origine est virale, les antibiotiques seront d’aucun effet car ils agissent seulement contre les maladies infectieuses d’origine bactérienne.

A lire aussi :  10 bons conseils naturels pour renforcer son immunité pendant l’hiver

conseils-renforcer-immunite-hiver-2014

Article mis à jour le 13 novembre 2018. Par Xavier Gruffat (Dipl. Pharmacien EPF Zurich)

Sources :  
CBSnews.com, Mayo Clinic, Centers for Disease Control and Prevention (CDC)

Lire aussi : Quiz sur le rhume 10 conseils naturels pour renforcer son immunité – Différences entre rhume et rhinite allergique

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 27.11.2018